Syrie: le Secrétaire général condamne les raids aériens affectant les civils dans le nord-ouest syrien

SG/SM/19661
11 Juillet 2019

Syrie: le Secrétaire général condamne les raids aériens affectant les civils dans le nord-ouest syrien

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général condamne fermement les frappes aériennes qui affectent actuellement les civils dans le nord-ouest de la Syrie, y compris celles contre des infrastructures médicales et le personnel de santé.

Plusieurs établissements de santé auraient été touchés hier, y compris un hôpital à Maarret el-Nouman, l’un des plus grands de la région, dont les coordonnées géographiques avaient été communiquées par le mécanisme de désescalade de l’ONU.

Les civils et infrastructures civiles, dont les installations médicales, doivent être protégés.  Les parties au conflit doivent honorer leurs obligations en vertu du droit international humanitaire.  Les auteurs de violations graves du droit international humanitaire doivent être tenus pour responsables.

Le Secrétaire général réitère son appel urgent au maintien du mémorandum d’accord de septembre 2018 sur Edleb.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.