Le Secrétaire général condamne les attaques perpétrées au Kenya et en Somalie, revendiquées par les Chabab

SG/SM/19624
16 juin 2019

Le Secrétaire général condamne les attaques perpétrées au Kenya et en Somalie, revendiquées par les Chabab

Le Secrétaire général condamne l’attaque perpétrée hier dans le comté de Wajir, au Kenya, au cours de laquelle huit policiers ont perdu la vie et d’autres ont été blessés lorsque leur véhicule a heurté un engin explosif improvisé.  L’attaque intervient après l’enlèvement de trois policiers réservistes dans le même comté vendredi dernier, lequel enlèvement a été revendiqué par les Chabab.

Le Secrétaire général condamne aussi le meurtre d’au moins huit personnes alors que d’autres ont été blessées par l’explosion d’une voiture à un point de contrôle de Mogadiscio, en Somalie.  Cet acte a également été revendiqué par les Chabab.

Le Secrétaire général présente ses condoléances aux familles des victimes et aux Gouvernements et aux peuples du Kenya et de la Somalie.  Il souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Le Secrétaire général exprime la solidarité des Nations Unies avec les Gouvernements du Kenya et de la Somalie dans leurs efforts de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.