Ebola: le Secrétaire général exhorte les dirigeants de la RDC à travailler ensemble pour faire face à l’épidémie et appelle à fournir les ressources nécessaires aux organismes d’intervention

SG/SM/19571
8 mai 2019

Ebola: le Secrétaire général exhorte les dirigeants de la RDC à travailler ensemble pour faire face à l’épidémie et appelle à fournir les ressources nécessaires aux organismes d’intervention

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général est préoccupé par le nombre de nouveaux cas d’Ebola dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).  Il réitère l’appui de l’ensemble du système des Nations Unies aux efforts déployés afin de mettre un terme à l’épidémie.

Le Secrétaire général félicite le Gouvernement, les institutions et le peuple de la RDC pour leur réaction à ce jour, laquelle a permis de contenir l’épidémie actuelle dans certaines parties des deux provinces.

Il salue la bravoure des travailleurs de sécurité, de santé et humanitaires qui ont mis leur vie en jeu dans un environnement difficile, marqué par le conflit et l’insécurité, y compris des attaques contre les centres de traitement d’Ebola et des établissements de soins.  Ils ont vacciné plus de 100 000 personnes et sauvé la vie de centaines de gens qui avaient contracté la maladie.

Malgré ces efforts, l’épidémie est maintenant à son dixième mois et a provoqué la mort de plus de 1 000 personnes.  Le Secrétaire général présente ses condoléances aux familles des victimes.

Alors que d’importants changements sont en train d’être apportés à la réponse, le Secrétaire général a souligné son engagement en faveur d’une approche collective de l’ensemble de l’ONU, à la fois à Kinshasa, où l’ONU est dirigée par son Représentant spécial, et dans les zones touchées par le virus, où la réponse est dirigée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en liaison rapprochée avec les dirigeants congolais, aussi bien à Kinshasa que dans l’est de la RDC.

Le Secrétaire général réitère que la pleine implication et le plein engagement des populations locales demeurent essentiels pour réussir à contrôler l’épidémie.

Le Secrétaire général exhorte les dirigeants congolais à travailler ensemble et avec les communautés pour circonscrire l’épidémie.

À cette conjoncture critique, des ressources supplémentaires sont nécessaires.  Le Secrétaire général appelle les États Membres et les organisations partenaires à veiller à ce que les organismes d’intervention disposent des ressources nécessaires pour réussir.

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.