Imprimer
SG/SM/19511-OBV/1869-ORG/1689
25 mars 2019

Journée internationale de solidarité avec les membres du personnel détenus ou portés disparus: le Secrétaire général appelle à protéger le personnel de l’ONU

On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec les membres du personnel détenus ou portés disparus, célébrée aujourd’hui:

Jour après jour, par monts et par vaux, le personnel des Nations Unies s’emploie inlassablement à aider les personnes les plus vulnérables, à protéger la planète et à construire un avenir meilleur pour tous. 

Malheureusement, cette mission fondamentale comporte souvent de grands risques. 

Ils étaient 16 à avoir été enlevés en 2018 et un seul à ce jour en 2019.  Ils ont fort heureusement été tous relâchés.  À la date d’aujourd’hui, 21 membres du personnel des Nations Unies ont été arrêtés ou sont en détention, dont 5 retenus sans que les charges soient connues.  Nous continuerons d’user de tous les moyens dont nous disposons pour obtenir la libération de nos collègues.

En cette Journée internationale de solidarité avec les membres du personnel détenus ou portés disparus, j’engage tous les pays à soutenir la Convention sur la sécurité du personnel des Nations Unies et du personnel associé de 1994 et son Protocole facultatif de 2005.  À ce jour, seuls 95 pays sont parties à la Convention et 33 pays, au Protocole facultatif. 

Que ce soit dans leur pays d’origine ou à l’étranger, les membres du personnel des Nations Unies s’engagent d’une manière admirable à servir.  Leur sécurité doit être notre priorité.  En cette Journée internationale de la solidarité, je demande à tous les États Membres et à la communauté internationale de demeurer résolus à leur accorder la protection dont ils ont besoin afin de poursuivre leur action au service de la paix et de la prospérité pour tous. 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.