Le Secrétaire général lance un « appel fort » pour mobiliser les fonds de la communauté internationale en réponse au désastre causé par le cyclone Idai

SG/SM/19506-IHA/1465
22 mars 2019

Le Secrétaire général lance un « appel fort » pour mobiliser les fonds de la communauté internationale en réponse au désastre causé par le cyclone Idai

La déclaration suivante a été faite, aujourd’hui, par M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Je suis profondément attristé par les pertes en vies humaines et les images déchirantes de souffrances humaines que nous avons constatées depuis le passage du cyclone Idai à Beira, au Mozambique, dans la nuit du 14 mars, puis au Malawi et au Zimbabwe, cause d’un désastre majeur.

J’ai été encouragé par les efforts des équipes nationales et internationales de recherche et de sauvetage, qui travaillent sans relâche pour sauver des milliers de vies dans des conditions dangereuses et difficiles.

Ces héros ont non seulement sauvé des familles perchées sur des toits, mais distribuent également de la nourriture, des tablettes de purification de l’eau et d’autres fournitures d’assistance humanitaire vitale aux survivants dont les communautés ont été littéralement emportées.

L’ONU et ses partenaires humanitaires intensifient leurs interventions avec le financement initial de généreux donateurs.  L’ONU a débloqué dans un premier temps 20 millions de dollars américains pour lancer la réponse.  Cependant, un soutien international beaucoup plus important est nécessaire.

Avec les récoltes détruites dans le grenier du Mozambique, de plus en plus de personnes sont menacées d’insécurité alimentaire dans les trois pays.  De plus, les maisons, les écoles, les hôpitaux et les routes sont en ruine.

Ce sont des fonds dont nous avons besoin maintenant, pour soutenir la réponse dans les jours, les semaines et les mois à venir.

Nous devons tous être solidaires des peuples du Mozambique, du Malawi et du Zimbabwe.

Je voudrais lancer un appel fort à la communauté internationale pour qu’elle renforce son soutien.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.