Le Secrétaire général fait de M. Mamoudou Diallo, de la Guinée, son Représentant spécial adjoint au Bureau pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau

SG/A/1916*-BIO/5272*
14 octobre 2019

Le Secrétaire général fait de M. Mamoudou Diallo, de la Guinée, son Représentant spécial adjoint au Bureau pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau

Le Secrétaire général de l’ONU a annoncé aujourd’hui la nomination de M. Mamadou Diallo, de la Guinée, comme son Représentant spécial adjoint au Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (BINUGBIS).  M. Diallo assumera aussi les fonctions de Coordonnateur résident des Nations Unies dans le pays.

Le nouveau Représentant spécial adjoint succède à M. David McLachlan-Karr de l’Australie qui a terminé son mandat au moins de juin.  Le Secrétaire général lui exprime sa gratitude pour le dévouement dont il a fait preuve dans l’exercice de ses fonctions.

M. Diallo, qui est actuellement Représentant spécial adjoint du Secrétaire général à la Mission des Nations Unies pour l’appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH), Coordonnateur résident et Coordonnateur humanitaire des Nations Unies, apporte avec lui près de trois décennies d’expérience à l’ONU.  De 2015 à 2017, il était Représentant spécial adjoint à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), Coordonnateur résident et Coordonnateur humanitaire des Nations Unies et Représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). 

Entre 2012 et 205, M. Diallo assumait les fonctions de Directeur régional pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale au Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA).  De 2009 à 2012, il était Coordonnateur résident et Coordonnateur humanitaire des Nations Unies et Représentant résident du PNUD en Érythrée.  Il a aussi été Représentant du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) au Mali, entre 2005 et 2009 et en Sierra Leone, entre 2001 et 2005.  M. Diallo a également été Conseiller régional pour la santé maternelle et infantile au Bureau régional du FNUAP pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale, de 1992 à 2001. 

M. Diallo a obtenu son doctorat de médecine à l’Université de Conakry.  Il est titulaire d’une maîtrise en santé publique de la « San Diego State University of California » et d’un diplôme spécial en santé publique de l’Université catholique de Louvain (UCL). 

__________

* Ce communiqué remplace celui du 20 septembre 2017 paru sous la cote SG/A/1762-BIO/5027.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.