Imprimer
SC/14036
27 novembre 2019

Le Président du Comité du Conseil de sécurité concernant la République centrafricaine rend compte de la visite qu’il a effectuée dans ce pays du 1er au 4 octobre 2019

Le 18 novembre 2019, le Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 2127 (2013) concernant la République centrafricaine a entendu un exposé du Président du Comité, S. E. M. Léon Houadja Kacou Adom, qui a rendu compte de sa visite en République centrafricaine du 1er au 4 octobre 2019.

Le Président a déclaré que cette visite avait permis à sa délégation de poursuivre les entretiens avec les autorités centrafricaines sur bon nombre de questions revêtant une importance tant pour le Gouvernement que pour le Comité.  Il s’agissait notamment de l’embargo sur les armes [qui avait été assoupli en septembre après l’adoption de la résolution 2488 (2019)], de la création de commissions bilatérales mixtes ou conjointes ou de la revitalisation des travaux des commissions existantes, des avis des groupes armés concernant l’exécution de l’accord de paix, de l’application des différentes mesures de sanction (gel des avoirs et interdiction de voyager), de l’extension des zones certifiées conformes au Processus de Kimberley et de la situation humanitaire.  Le Président a ensuite souligné que cette visite avait permis à la délégation de mieux comprendre la situation en matière de sécurité, les questions connexes concernant la réforme du secteur de la sécurité et le désarmement, la démobilisation et la réintégration et, plus particulièrement, l’état des Forces armées centrafricaines, de la police et de la gendarmerie.  Elle a également permis d’entretenir la communication et la collaboration entre le Groupe d’experts et les autorités centrafricaines.

Les membres du Comité ont remercié le Président de l’exposé dans lequel il a rendu compte de sa visite et se sont déclarés favorables à ce qu’il continue d’effectuer des visites à l’avenir, y compris dans d’autres États de la région.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.