Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur le Yémen

SC/14017
6 novembre 2019

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur le Yémen

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite, aujourd’hui, par la Présidente du Conseil de sécurité pour le mois de novembre, Mme Karen Pierce (Royaume-Uni):

Les membres du Conseil de sécurité se sont félicités de la signature, le 5 novembre 2019, de l’Accord de Riyad entre le Gouvernement yéménite et le Conseil de transition du Sud.  Ils ont accueilli avec satisfaction les efforts de médiation déployés par le Royaume d’Arabie saoudite, reconnaissant que cet accord représentait une étape importante et positive vers une solution politique globale et sans exclusive pour le Yémen. 

Les membres du Conseil ont réaffirmé qu’ils soutenaient sans réserve l’action menée avec les parties yéménites par l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Yémen, Martin Griffiths, afin d’ouvrir la voie à une reprise rapide de négociations globales et inclusives sur les arrangements politiques et de sécurité nécessaires pour mettre un terme au conflit et progresser vers une transition pacifique. 

Les membres du Conseil ont réaffirmé qu’ils étaient pleinement favorables à un règlement politique négocié, qui permettrait à toutes les parties de participer à un dialogue ouvert à toutes et à tous contribuant à résoudre les différends et qui répondrait aux préoccupations légitimes de tous les Yéménites, y compris ceux qui vivent dans le sud ainsi que les femmes et les jeunes, en application des résolutions du Conseil applicables, en particulier la résolution 2216 (2015), de l’Initiative du Conseil de coopération du Golfe et de son mécanisme de mise en œuvre et des textes issus de la Conférence de dialogue national.

Les membres du Conseil ont demandé de nouveau aux parties de continuer de s’employer à appliquer plus largement l’Accord de Stockholm. 

Les membres du Conseil ont réaffirmé leur ferme attachement à l’unité, à la souveraineté, à l’indépendance et à l’intégrité territoriale du Yémen.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.