Du 18 au 20 septembre 2019, le Comité du Conseil de sécurité a pris part à un séminaire parlementaire de la région du Pacifique sur la mise en œuvre de la résolution 1540 (2004)

SC/13983
10 octobre 2019

Du 18 au 20 septembre 2019, le Comité du Conseil de sécurité a pris part à un séminaire parlementaire de la région du Pacifique sur la mise en œuvre de la résolution 1540 (2004)

Du 18 au 20 septembre 2019 à Wellington (Nouvelle-Zélande), le Comité 1540 a pris part à un séminaire parlementaire régional consacré à la participation des parlements de la région du Pacifique à la mise en œuvre de la résolution 1540 (2004) du Conseil de sécurité.

Organisé par l’Union interparlementaire dans les locaux de la Chambre des représentants de Nouvelle-Zélande, avec l’appui du Bureau des affaires de désarmement de l’Organisation des Nations Unies, le séminaire visait à faire mieux connaître la résolution 1540 (2004), ses dispositions et l’importance qu’elle revêt pour les pays qui, tout en étant dépourvus d’armes de destruction massive, peuvent être utilisés en vue de l’acquisition de telles armes (ou de matières connexes).  Les participants ont examiné les difficultés liées au suivi et à la mise en œuvre de la résolution et le rôle que les parlements pouvaient et devaient jouer à cet égard.  Le séminaire a permis aux parlementaires issus de pays dotés de moyens différents et se trouvant à différents stades de la mise en œuvre de la résolution de faire part de leur expérience.

Ont participé au séminaire des représentants de l’Australie, des États-Unis, des Fidji, des Îles Salomon, de Kiribati, de Nioué, de la Nouvelle-Calédonie, de la Nouvelle-Zélande, des Philippines, de la Roumanie, de Samoa, du Timor-Leste, de Tonga et du Vanuatu.  Des exposés ont été faits par les experts du Comité 1540, de la CARICOM, de l’Agence internationale de l’énergie atomique, d’INTERPOL, de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques, du Forum des îles du Pacifique, de l’Institut des Nations Unies pour la recherche sur le désarmement, du Bureau des affaires de désarmement de l’ONU, de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime, de l’Organisation mondiale des douanes et de l’Organisation mondiale de la Santé, ainsi que par des membres de deux ONG, le Geneva Centre for Security Policy et le Verification Research, Training and Information Centre.  Le Président du Comité 1540 a fait une intervention dans laquelle il a souligné le rôle joué par les parlementaires dans l’adoption de mesures législatives visant à mettre en œuvre la résolution 1540 (2004). 

Pour conclure le séminaire, les parlementaires ont adopté une déclaration commune dans laquelle ils ont salué l’appui que, dans l’exercice de leurs fonctions législatives, les parlementaires apportaient à la mise en œuvre de la résolution 1540 (2004), et souligné qu’il serait utile, compte tenu des spécificités de la région, d’élaborer une approche ciblée pour permettre aux pays du Pacifique d’honorer les obligations que leur faisait la résolution.  Ils ont convenu qu’il fallait poursuivre le dialogue et que les parlements devaient continuer au niveau régional à se saisir des questions liées à la résolution 1540 (2004).  Ils ont convenu également qu’il fallait renforcer les capacités des parlements pour leur permettre de s’acquitter de leurs fonctions aux fins de la mise en œuvre de la résolution.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.