Exposé du Groupe d’experts sur la République démocratique du Congo sur son rapport final au Comité du Conseil de sécurité

SC/13831
6 juin 2019

Exposé du Groupe d’experts sur la République démocratique du Congo sur son rapport final au Comité du Conseil de sécurité

Le 24 mai 2019, le Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 1533 (2004) concernant la République démocratique du Congo a entendu un exposé du Groupe d’experts sur la République démocratique du Congo au sujet du rapport final que celui-ci a établi en application de la résolution 2424 (2018).

Se félicitant de l’entrée en fonctions du Président Felix Tshisekedi, le Coordonnateur par intérim du Groupe d’experts a fait observer que la conjoncture en République démocratique du Congo laissait entrevoir la possibilité du désarmement et de la démobilisation de bon nombre de groupes armés, et insisté à cet égard sur la nécessité d’un processus viable du désarmement, de la démobilisation et de la réintégration.

Le Coordonnateur par intérim a également appelé l’attention sur la persistance de l’exploitation des ressources naturelles en République démocratique du Congo et, en particulier, sur l’absence de réglementation du secteur de l’extraction artisanale de l’or.  Les groupes armés continuent notamment de financer leurs activités au moyen de l’exploitation illégale des ressources naturelles.  Le Coordonnateur par intérim s’est également dit inquiet des violations incessantes des droits de l’homme et du droit international humanitaire, en évoquant en particulier les actes passibles de sanctions commis à Yumbi en décembre 2018.  Le Groupe d’experts s’est dit enfin préoccupé par le détournement constant d’armes et de munitions lors d’attaques lancées contre les stocks des Forces armées de la République démocratique du Congo ou par leur perte au profit de groupes armés.

Parallèlement aux conclusions figurant dans le rapport final, le Groupe a formulé des recommandations à l’intention de plusieurs acteurs, et le Comité a décidé d’envisager des mesures de suivi pour la plupart desdites recommandations.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.