Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur Chypre

SC/13722
27 février 2019

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur Chypre

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite, aujourd’hui, par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de février, Anatolio Ndong Mba (Guinée équatoriale):

Les membres du Conseil ont accueilli avec satisfaction la réunion des dirigeants des deux communautés chypriotes, qui a eu lieu le 26 février.

Les membres du Conseil se sont félicités des progrès accomplis par les deux dirigeants pour ce qui est des mesures de confiance, en particulier les décisions qu’ils ont prises concernant l’interopérabilité et l’intégration des réseaux de téléphonie mobile et d’électricité en vue de faciliter une plus grande interaction entre les deux communautés, ainsi que leur décision de déminer 18 zones potentiellement dangereuses du pays, l’objectif à long terme étant de débarrasser Chypre de l’ensemble de ses mines.  Ils ont rappelé leur résolution 2453 (2019) et encouragé les dirigeants à poursuivre leurs efforts vers l’adoption et l’application de nouvelles mesures de confiance.

Les membres du Conseil ont aussi demandé instamment aux parties et à tous les acteurs concernés de réaffirmer leur volonté politique et leur engagement en faveur d’un règlement du conflit sous les auspices de l’ONU.  Ils ont de nouveau appelé les deux dirigeants à redoubler d’efforts pour faire converger au plus vite leurs points de vue sur les questions essentielles, soulignant que le statu quo n’est pas viable à long terme.

Les membres du Conseil ont réaffirmé leur soutien à un processus mené par les Chypriotes, ainsi que le rôle de premier plan que doit jouer l’Organisation des Nations Unies pour aider les parties à parvenir à un règlement.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.