Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 5 décembre 2019

DBF191205
5 décembre 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 5 décembre 2019

(La version française du Point de presse quotidien
n’est pas un document officiel des Nations Unies
)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Remarques du Secrétaire général

Ce matin, le Secrétaire général a pris la parole à l’Assemblée générale lors d’un événement consacré au Programme d’action de Vienne sur les pays en développement sans littoral.

Il a déclaré que nous sommes tous très conscients des désavantages géographiques auxquels sont confrontés certains de ces 32 pays, mais a souligné qu’avec des partenariats, les défis peuvent être surmontés.

Le Secrétaire général a appelé à un dosage judicieux des politiques, à des investissements accrus et à des infrastructures de transit fiables, à des opérations douanières efficaces et à un meilleur accès à la technologie et à son utilisation.

Le Secrétaire général a également souligné la nécessité d’une coopération de la communauté internationale pour endiguer les énormes quantités de ressources qui continuent de s’écouler des pays en développement sans littoral sous la forme de flux financiers illicites. 

Déplacements de la Vice-Secrétaire générale

La Vice-Secrétaire générale, Mme Amina J. Mohammed, partira demain pour Doha, au Qatar, pour participer à la Conférence internationale sur le handicap et le développement et rencontrer de hauts fonctionnaires de l’État et d’autres parties prenantes au cours du week-end.

Dimanche, elle se rendra à Amman, en Jordanie, où elle rencontrera de hauts responsables gouvernementaux, l’équipe de pays des Nations Unies, des représentants régionaux et d’autres entités du système des Nations Unies.  Mme Mohammed laissera la Jordanie  le 10 décembre prochain.

Migrants

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a déclaré aujourd’hui qu’au moins 58 femmes, hommes et enfants sont morts après qu’un navire de Gambie transportant environ 150 migrants a coulé à l’approche de la côte mauritanienne.

Quatre-vingt-trois autres personnes qui ont réussi à nager jusqu’au rivage reçoivent une assistance médicale.

L’OIM appuie la réponse médicale en fournissant des trousses de premiers secours, des couvertures et d’autres fournitures.  Les blessés ont été transférés à l’hôpital de la ville et un médecin de l’OIM arrivera aujourd’hui pour renforcer la réponse locale.

Philippines

À la suite du typhon Kammuri qui s’est abattu sur les Philippines il y a deux jours, l’ONU et ses partenaires appuient la réponse dirigée par le Gouvernement en menant des évaluations rapides dans les zones les plus touchées.  Environ 400 000 personnes ont été déplacées et 13 auraient été tuées, et plus d’un millier de maisons détruites.

Soudan du Sud

Au Soudan du Sud, plus de 900 000 personnes ont été touchées par les fortes pluies et les inondations qui frappent le pays depuis juillet, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires.

L’ONU et ses partenaires ont intensifié leur réponse.  Depuis la semaine dernière, 7 000 tonnes de nourriture ont été distribuées, touchant plus de 700 000 personnes.

Des trousses d’urgence ont également aidé 9 000 ménages, et 12 000 ménages supplémentaires devraient bientôt recevoir ces trousses.

Les travailleurs humanitaires utilisent des avions et des voies navigables pour atteindre des endroits difficiles d’accès, et ils réparent les routes, avec le soutien des communautés locales.

Le mois dernier, le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence, M. Mark Lowcock, a débloqué 15 millions de dollars du Fonds central pour les interventions d’urgence pour aider à faire face aux inondations.  Un montant supplémentaire de 10 millions de dollars a été alloué par le Fonds humanitaire pour le Soudan du Sud.

La crise humanitaire au Soudan du Sud demeure grave, avec 7,5 millions de personnes dans le besoin en raison du conflit, de vulnérabilités chroniques et d’un manque de services essentiels.

Rougeole au Samoa

Au Samoa, 4 217 cas de rougeole ont été enregistrés à ce jour et 62 décès, dont une grande majorité de bébés.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la situation reste critique et les équipes médicales sont conscientes de l’importance d’une vaccination rapide dans tout le pays.

Depuis le tout début, l’ONU, à travers le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), a fourni plus de 200 000 vaccins et l’OMS a fait appel aux équipes médicales d’urgence du monde entier pour aider le Samoa.

Rougeole en République démocratique du Congo

En République démocratique du Congo (RDC), l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a lancé aujourd’hui une campagne de vaccination contre la rougeole ciblant 2,2 millions d’enfants au Nord-Kivu.

La RDC connaît actuellement l’épidémie de rougeole la plus importante et la plus grave au monde, touchant les 26 provinces.  Depuis le début de l’année 2019, plus de 250 000 cas suspects et plus de 5 000 décès, principalement chez des enfants de moins de cinq ans, ont été enregistrés.

Cette campagne fait partie d’une vaste campagne de vaccination devant couvrir 18,9 millions d’enfants à travers le pays d’ici à la fin de l’année.

L’OMS a déclaré qu’à ce jour, 27,5 millions de dollars avaient été mobilisés pour cette campagne.  Cependant, 4,8 millions de dollars supplémentaires sont nécessaires pour la mener à terme et renforcer la surveillance de la maladie, la prise en charge des cas et la communication.

FAO

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a publié aujourd’hui son indice mensuel des prix des denrées alimentaires et a déclaré que les prix mondiaux avaient considérablement augmenté en novembre, atteignant leur point le plus élevé en plus de deux ans.  Cela est dû en grande partie à une augmentation du prix des produits à base de viande et des huiles végétales.

Dans l’ensemble, l’indice des prix de la FAO s’est établi en moyenne à 177,2 points par rapport au mois dernier, en hausse de 2,7% par rapport à octobre et de 9,5% par rapport à la même période un an plus tôt.

Pour les produits carnés, la demande a été largement conduite par la Chine dans la perspective des festivités de fin d’année.  Et pour les produits à base d’huile végétale, la demande a augmenté en raison de leur utilisation dans la production de biodiesels ainsi que des anticipations de pénuries l’an prochain.

Volontaires

C’est aujourd’hui la Journée internationale des volontaires.

Le thème « Volontaire pour un avenir inclusif » célèbre le fait que, grâce au volontariat, les gens contribuent de manière significative à des sociétés plus inclusives et égalitaires.

Dans un message, le Secrétaire général a souligné que le volontariat est un mécanisme puissant pour impliquer les personnes, en particulier celles qui sont les plus éloignées, dans la réalisation des objectifs de développement durable.  Par des actions volontaires, les personnes marginalisées peuvent devenir plus intégrées dans les sociétés.

Sols

C’est aujourd’hui la Journée mondiale des sols.  Cette célébration vise à attirer l’attention sur l’importance d’un sol sain et à plaider pour une gestion durable des ressources du sol.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.