Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 27 novembre 2019

DBF191127
27 novembre 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 27 novembre 2019

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Déplacement du Secrétaire général

Le Secrétaire général a achevé son déplacement en Allemagne, aujourd’hui, avec une visite des vestiges du mur de Berlin.

Il a noté qu’il y a 30 ans, il avait observé avec une grande émotion la chute du mur de Berlin.  Il a indiqué, alors qu’il a visité le Mémorial du mur de Berlin cette semaine, que si les divisions n’existent plus au sein de la ville de Berlin, des murs physiques et virtuels qui séparent les gens continuent d’être érigés dans de trop nombreux endroits.

COP25

Samedi, le Secrétaire général arrivera à Madrid pour participer à la COP25, la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques.  Il prononcera un discours lundi, lors de la cérémonie d’ouverture, et appellera les dirigeants du monde à intensifier leurs ambitions pour atteindre les objectifs établis dans l’Accord de Paris.  Il les exhortera également à veiller à la finalisation du règlement de l’Accord de Paris.

Le Secrétaire général devrait rencontrer de jeunes militants pour le climat et tenir des réunions bilatérales avec des dirigeants du monde.  Il sera de retour à New York, mardi.

RDC

La Mission pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) a indiqué que 19 personnes ont été tuées lors d’une nouvelle attaque perpétrée par des éléments soupçonnés d’appartenir aux Forces démocratiques alliées (ADF).  L’attaque s’est produite ce matin, à Maliki, au nord-ouest du village d’Oicha.

La brigade d’intervention de la Force a rapidement déployé une équipe de réaction sur le terrain en liaison avec les Forces armées congolaises.  La MONUSCO a continué de renforcer la coopération avec les autorités sur le terrain, y compris l’armée.  La Mission a également déployé des Casques bleus supplémentaires à Beni.

La situation à Beni et à Butembo demeure relativement calme.  Le Représentant spécial adjoint et le Commandant par intérim de la Force se sont rendus, aujourd’hui, à Beni où ils ont rencontré les dirigeants de l’armée congolaise pour discuter d’une plus grande coopération entre les forces de maintien de la paix de l’ONU et l’armée congolaise.

Des manifestations limitées et pour l’essentiel pacifiques se sont également déroulées à Goma.

RDC – Inondations

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que les pluies torrentielles qui se sont abattues, depuis le mois d’octobre, le long de la rivière Ubangi ont provoqué des inondations qui ont touché près de 430 000 personnes.

Dans la seule journée d’hier, de fortes pluies et des glissements de terrain dans la capitale Kinshasa auraient fait au moins 41 morts.  Des évaluations sont en cours dans l’ensemble du pays pour estimer l’ampleur des inondations et le nombre de personnes ayant besoin d’une assistance humanitaire.  Un plan de réponse est en cours de préparation par le Gouvernement avec l’appui de l’ONU et de ses partenaires.  La priorité est accordée aux abris, à l’eau et à l’assainissement et aux articles non alimentaires.

L’ONU transmet ses condoléances aux familles des victimes et se tient prête à fournir une aide supplémentaire au Gouvernement de la RDC.

OMM

L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a indiqué, aujourd’hui, qu’elle est préoccupée par le fait que l’issue d’une importante conférence de radiocommunication risque d’avoir un impact adverse sur l’avenir des systèmes d’observation de la Terre par satellite.

La Conférence mondiale des radiocommunications (CMR), à laquelle ont participé plus de 160 nations, s’est accordée sur la nécessité de protéger les bandes microondes qui sous-tendent les systèmes d’alerte précoce pour les graves intempéries, mais avec des dispositions limitées dans le temps, ce qui laisse l’avenir de ces systèmes dans l’incertitude.

Selon l’OMM, le risque est que les réseaux 5G pourraient être déployés plus rapidement que cela n’a été anticipé, créant ainsi une augmentation non réglementée des interférences sur la bande du spectre radiophonique des satellites d’observation météorologique.  Les effets potentiels de ce déploiement pourraient se faire ressentir dans des domaines multiples, notamment l’aviation et la navigation.

Albanie

Deux experts de l’ONU, chargés de l’évaluation et de la coordination en cas de catastrophe, sont arrivés à Tirana, aujourd’hui, pour rejoindre l’équipe de protection civile de l’Union européenne afin d’assister le Gouvernement dans la coordination des opérations de recherche et de sauvetage et des efforts de secours.

Le bilan du séisme qui a frappé le pays serait à présent de 25 morts et quelque 650 blessés.  Quarante-cinq personnes ont pu être sauvées jusqu’à présent.

Les opérations de recherche et de sauvetage se poursuivent, appuyées par les équipes internationales de pays voisins et de la région.

L’ONU transmet ses condoléances aux familles des victimes et se tient bien évidemment prête à fournir une aide supplémentaire au Gouvernement de l’Albanie.

Palestiniens

La Chef de Cabinet, Mme Maria Luiza Ribeiro Viotti, a lu un message au nom du Secrétaire général lors de la cérémonie organisée, aujourd’hui, en observation de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien qui est officiellement célébrée vendredi.

Dans ce message, le Secrétaire général a souligné que la résolution du conflit israélo-palestinien demeure l’un des défis les plus insolubles que doit affronter la communauté internationale.

Malheureusement, a-t-il ajouté, il n’y a eu aucune évolution positive pendant l’année écoulée et la situation sur le terrain continue de se détériorer.

Il a indiqué que l’intensification des colonies de peuplement illégales, la destruction d’habitations palestiniennes et la souffrance omniprésente à Gaza doivent cesser.  Dans le même temps, le lancement indiscriminé de roquettes et de tirs de mortiers vers la population civile israélienne doit s’arrêter.

Après avoir lu ce message, la Chef de Cabinet a ajouté que la solution des deux États, la seule résolution viable du conflit, demeure plus éloignée que jamais.  À l’instar du Secrétaire général, elle a insisté sur la nécessité d’une action résolue.

Somalie

Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) a salué, aujourd’hui, la ratification par la Somalie de la Convention de Kampala sur la protection et l’assistance aux personnes déplacées en Afrique, la qualifiant d’« avancée historique pour le pays et le continent africain ».

La Convention de Kampala est le premier et l’unique instrument juridiquement contraignant régional sur la protection et l’assistance aux personnes déplacées.  La Somalie est le trentième États membre de l’Union africaine à avoir ratifié cette Convention depuis 2009.

C’est un pas important pour la Somalie qui a la quatrième population de déplacés la plus importante au monde, estimée à 2,6 millions de personnes.

Migration

À Genève, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a lancé son rapport 2020 sur l’État de la migration dans le monde.  Ce document, qui est publié tous les deux ans, fournit les dernières données et informations sur la migration ainsi qu’une analyse des questions migratoires complexes et émergentes.  

Parmi les sujets abordés dans le rapport, il faut citer la mobilité humaine et les changements environnementaux, la contribution des migrants à l’ère de la désinformation, les enfants et la migration périlleuse ainsi que la migration et la santé.

Point de presse cette semaine

L’immeuble du Secrétariat sera fermé demain jeudi en observation de la fête de Thanksgiving.  Le Bureau du Porte-parole et l’immeuble seront ouverts vendredi, mais il n’y aura pas de Point de presse.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.