Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 14 novembre 2019

DBF191114
14 novembre 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 14 novembre 2019

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Bolivie

Dans une déclaration publiée aujourd’hui, le Secrétaire général dit demeurer profondément préoccupé par l’évolution de la situation en Bolivie.  Il réitère son appel à tous les Boliviens pour qu’ils s’abstiennent de la violence et fassent preuve de la plus grande retenue.  Le Secrétaire général dit avoir demandé à M. Jean Arnault d’approcher, en tant que son Envoyé personnel, tous les acteurs boliviens et d’offrir l’appui des Nations Unies aux efforts visant à trouver un règlement pacifique à la crise, y compris des élections crédibles, inclusives et transparentes.  M. Arnault doit partir pour la Bolivie aujourd’hui. 

L’Envoyé personnel est l’ancien Représentant spécial du Secrétaire général pour la Colombie.  Il a aussi été Représentant spécial du Secrétaire général pour la Géorgie, l’Afghanistan, le Burundi et le Guatemala.

Somalie

Près de 19 millions de dollars ont été débloqués à partir du Fonds central pour les interventions d’urgence et du Fonds d’aide humanitaire à la Somalie pour renforcer une aide vitale à plus de 500 000 personnes touchées par les inondations.

Ces inondations ont détruit des infrastructures, des fermes et des routes.  Les moyens de subsistance sont perturbés et les maisons, inondées dans plusieurs régions, causant la fuite de quelque 370 000 personnes.

Les fonds débloqués aideront les agences des Nations Unies et leurs partenaires à distribuer rapidement l’aide alimentaire, à déployer des équipes d’intervention rapide, à aider les centres médicaux et à fournir abris, eau, assainissement et hygiène, nutrition, éducation et autres services essentiels de protection.

Les fonds aideront aussi le Service aérien d’aide humanitaire des Nations Unies à transporter les biens et personnes essentiels dans les régions rendues difficiles d’accès par les inondations.

Malgré ce flux d’argent, des lacunes importantes subsistent.  L’ONU et ses partenaires estiment qu’il faut au moins une somme additionnelle de 50 millions de dollars pour une réponse vitale immédiate aux inondations.  

Gaza

Le Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, M. Nickolay Mladenov, a dit aujourd’hui que l’Égypte et les Nations Unies ont travaillé très durement ensemble pour empêcher que l’escalade la plus dangereuse dans et autour de Gaza ne mène à la guerre.

Il a prévenu que les heures et les jours à venir seront critiques et que tous doivent faire preuve d’un maximum de retenue et faire tout pour prévenir un bain de sang.  Le Moyen-Orient n’a pas besoin d’une autre guerre, a-t-il souligné.

OMS

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé, aujourd’hui, qu’une technique de stérilisation des moustiques mâles, utilisant la radiation, va bientôt être testée dans le cadre des efforts mondiaux de santé pour contrôle des maladies comme le chikungunya, la dengue et le Zika.

La technique de stérilisation des insectes est une sorte de méthode contraceptive qui aide à réduire le nombre des insectes.  Selon l’OMS, la moitié de la population mondiale risque aujourd’hui de contracter la dengue. 

Travailleurs du secteur de l’assainissement

Dans un rapport publié conjointement, l’Organisation internationale du Travail (OIT), la Banque mondiale, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et WaterAid jettent les projecteurs sur les conditions de travail indignes et dangereuses des travailleurs du secteur de l’assainissement dans plusieurs pays en développement.

Le rapport, qui a été publié pour marquer la Journée mondiale des toilettes, le 19 novembre, est à ce jour l’analyse la plus poussée du sort des travailleurs de l’assainissement dans le monde en développement.

Il s’appuie sur une étude menée en Afrique du Sud, au Bangladesh, en Bolivie, au Burkina Faso, en Haïti, en Inde, au Kenya, en Ouganda et au Sénégal.

Selon le rapport, la plupart des travailleurs du secteur de l’assainissement se trouvent dans l’économie informelle, privés de protection sociale et de leurs droits.

FAO

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a publié, aujourd’hui, de nouvelles directives pour assurer la diversité des cultures et la résilience des exploitations agricoles face à la perte des ressources phytogénétiques.  

Selon la FAO, ces directives sont une aide précieuse pour aider les pays à développer des plans nationaux de conservation des cultures essentielles.

Diabète

La Journée mondiale de lutte contre le diabète est commémorée aujourd’hui.

Dans son message, le Secrétaire général rappelle que plus de 420 millions de personnes souffrent du diabète dans le monde, une maladie curable, bien souvent évitable et largement causée par des régimes malsains, l’inactivité physique et un faible accès aux services de santé et aux médicaments.

Affirmant que le diabète nuit à la santé et qu’il peut compromettre chez beaucoup les aspirations en matière d’éducation et d’emploi, le Secrétaire général souligne aussi la manière dont cette maladie affecte les communautés et plonge les familles dans des difficultés économiques compte tenu des dépenses médicales astronomiques.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.