Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 21 octobre 2019

DBF191021
21 octobre 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 21 octobre 2019

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Voyage du Secrétaire général

Le Secrétaire général s’est rendu, samedi 19 octobre, à Washington pour prendre part aux réunions annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI).

Lors d’une allocution prononcée devant le Comité monétaire et financier international, M. Guterres a souligné l’importance de la politique fiscale et du financement pour mettre en œuvre le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et l’Accord de Paris sur le climat.

Dans le cadre du Forum des petits États, le Secrétaire général a en outre noté que la survie de nombreux petits pays, dont les États insulaires, dépendait de la recherche de solutions novatrices et efficaces pour répondre aux problèmes qui menacent leur existence même.

M. Guterres s’est également exprimé lors d’une réunion de la Coalition des ministres des finances pour l’action climatique , durant laquelle il a invité les 44 membres de la Coalition, en tant que ministres des finances, à renverser la tendance et à inciter les marchés à répondre à l’urgence climatique.

Vice-Secrétaire générale

La Vice-Secrétaire générale de l’ONU, Mme Amina J. Mohammed, était aujourd’hui en Éthiopie, au premier jour d’une mission de solidarité conjointe ONU-Union africaine (UA) sur les femmes, la paix et la sécurité dans la Corne de l’Afrique.

S’adressant au Conseil de paix et de sécurité de l’UA, Mme Mohammed a appelé les pays de la région à créer un espace permettant aux femmes de prendre la tête du changement.

Mme Mohammed a ajouté que la Corne de l’Afrique devait investir dans –et tirer parti de– plus de la moitié de sa population, si elle souhaite enregistrer des progrès durables.

La Vice-Secrétaire générale a également participé au lancement du volet éthiopien du Réseau des femmes africaines.  Elle a en outre pris la parole lors d'un événement pour la Campagne « Blue Heart », une initiative de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) pour lutter contre la traite et ses effets pervers sur la société.

Syrie

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires, bien que le cessez-le-feu annoncé dans le nord-est de la Syrie ait entraîné une diminution globale de la violence, les combats continuent d’avoir des répercussions sur les civils dans certaines zones.

Depuis le début de l’opération militaire turque lancée le 9 octobre dernier, près de 180 000 personnes ont été déplacées, dont environ 80 000 enfants.

Malgré les problèmes d’accès et de sécurité, l’ONU et les agents humanitaires intensifient leur aide en vue de fournir des soins de santé et un accès à l’eau à la population.  En outre, ce mois-ci, des denrées alimentaires ont été livrées à environ 580 000 personnes dans les provinces de Raqqa et d’Hassaké.

Après avoir été touchée par des bombardements il y a une dizaine de jours, la station d’eau d’Allouk fournit de nouveau de l’eau à plus de 400 000 personnes dans la province d’Hassaké.  Pas moins de deux missions ont été menées pour faciliter les réparations.

L’ONU appelle à nouveau toutes les parties à garantir la protection des civils et des infrastructures civiles, conformément au droit international humanitaire.  L’Organisation appelle en outre toutes les parties à fournir un accès sûr, durable et sans entrave à toutes les personnes dans le besoin.

Chili

L’équipe de pays des Nations Unies s’est dite profondément préoccupée par les violences graves survenues ce week-end à Santiago.  Elle a notamment déploré le grand nombre de blessés au cours des incidents, dont des mineurs et membres des forces de l’ordre, ainsi que l’étendue considérable des dégâts et pertes matérielles.

L’ONU souligne en outre que les dispositions de l’état d’urgence décrété par le Gouvernement chilien doivent respecter l’état de droit et les normes internationales en matière de droits de l’homme, auxquelles le Chili a adhéré.

Les Nations Unies appellent également tous les secteurs de la société chilienne à réduire les tensions, rejeter tous les actes de violence et rechercher des solutions pacifiques au défi auquel le pays est confronté.

Soudan du Sud

Les membres du Conseil de sécurité sont sur le point de quitter le Soudan du Sud, à la suite d’une visite dans le pays pour soutenir le processus de paix en cette période critique, trois semaines avant la formation d’un gouvernement de transition.

La délégation du Conseil s’est entretenue avec le Président sud-soudanais, M. Salva Kiir, le chef de l’opposition, M. Riek Machar, et d’autres signataires de l’accord de paix, ainsi que des groupes de femmes et divers représentants de la société civile.

Migrants

Une nouvelle enquête auprès de migrants d’origine africaine en situation irrégulière en Europe montre que 90% d’entre eux, soit plus de 2 000 personnes, entreprendraient à nouveau la traversée si c’était à refaire.  Intitulée « Franchir les barrières: entretiens avec des migrants africains en situation irrégulière en Europe », cette étude du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) vise à donner une idée plus précise des raisons pour lesquelles les migrants quittent l’Afrique pour s’installer en Europe.

Selon le rapport, la recherche d’emploi n’est pas la seule motivation des migrants africains, lesquels ne sont pas nécessairement « pauvres » ou sous-éduqués.  Plus de la moitié des personnes interrogées avaient un emploi ou étaient scolarisées au moment de leur départ.  Et la majorité d’entre elles touchaient un salaire décent.

Le rapport appelle à élargir les opportunités en Afrique, tout en augmentant les chances de passer d’une migration « non gouvernée » à une migration « gouvernée », conformément au Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

Budget de l’ONU

Les Seychelles sont devenues le cent trente-deuxième État Membre à s’être acquitté intégralement de sa contribution au budget de l’Organisation.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.