Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 7 octobre 2019

Dbf191007
7 octobre 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 7 octobre 2019

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Conseil de sécurité

Le Secrétaire général s’est exprimé ce matin lors du débat ouvert du Conseil de sécurité sur la diplomatie préventive, la prévention et la résolution des conflits en Afrique.

Il a déclaré dans ce cadre que tout le travail de l’ONU en matière de prévention et de résolution des conflits reposait sur des partenariats avec les États Membres, les organisations régionales et sous-régionales, et d’autres acteurs.  Il a souligné que l’Union africaine était un partenaire clef stratégique sur le continent.

Le Secrétaire général a également déclaré que des progrès avaient été faits en matière de prévention des conflits dans de nombreuses régions d’Afrique.  À titre d’exemple, il a cité la République centrafricaine où l’ONU, l’Union africaine et d’autres coopèrent en faveur de l’accord historique conclu en février dernier et qui vise, non seulement à mettre fin à la violence contre les civils, mais aussi à renforcer l’extension de l’autorité de l’État et à apporter le développement social et économique. 

République centrafricaine

À l’issue d’une mission conjointe en République centrafricaine, le Chef du Département des opérations de paix, M. Jean-Pierre Lacroix, le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine, M. Smail Chergui, ainsi que le Directeur général de l’Union européenne pour l’Afrique, M. Koen Vervaeke, ont réitéré leur soutien à la pleine mise en œuvre de l’accord de paix.

Ils se sont félicités des efforts déployés par le Président centrafricain, M. Faustin-Archange Touadéra, son gouvernement, ainsi que par tous ceux qui travaillent à cet objectif.  Cet accord est le seul moyen de construire une paix durable dans le pays, ont-ils également dit.

Lors de la visite, ils se sont rendus à Birao, où ils ont pu constater l’impact des récents affrontements sur la population.

Par ailleurs, un quatrième membre d’équipage sénégalais, blessé dans l’accident d’hélicoptère qui a eu lieu le 27 septembre dernier est décédé.  L’ONU présente ses condoléances à sa famille et à tous ses collègues.

Soudan

Après leur voyage en République centrafricaine, le Chef du Département des opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, et le Commissaire de l’Union africaine pour la paix et la sécurité, Smail Chergui, sont arrivés à Khartoum, capitale du Soudan, pour une visite de deux jours.

Au cours de cette visite, ils rencontreront les autorités de transition soudanaises et participeront à une réunion tripartite pour discuter de l’avenir de la Mission UA-ONU au Darfour (MINUAD).

Demain, ils se rendront au Darfour, où ils rencontreront les dirigeants et le personnel de la Mission.

Les deux responsables se rendront ensuite le 9 octobre à Addis-Abeba, capitale de l’Éthiopie, pour informer conjointement le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine des résultats des visites en République centrafricaine et au Soudan.

Après un bref retour à New York, M. Lacroix se rendra en Espagne, où il participera aux cérémonies de la Fête nationale le 12 octobre à l’invitation du Gouvernement espagnol.  Cette année marque le trentième anniversaire de la participation des Forces armées espagnoles aux opérations de maintien de la paix.

Voyage de la Vice-Secrétaire générale

La Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Mme Amina Mohammed, a pris la parole aujourd’hui devant le Comité exécutif du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) à Genève.

Elle y a déclaré que les communautés d’accueil et les populations de réfugiés peuvent bénéficier d’une augmentation de la coopération au développement, y compris dans les domaines de l’éducation et de la santé.

La Vice-Secrétaire générale a ajouté que le Forum mondial sur les réfugiés, qui doit se tenir en décembre de cette année, sera une excellente occasion de soutenir la mise en œuvre du pacte mondial sur les réfugiés et de mettre en pratique le principe selon lequel personne ne doit être abandonné sur le bord du chemin.

Elle a également pris la parole lors d’une cérémonie marquant l’adhésion de l’Angola et de la Colombie aux conventions sur l’apatridie.  Elle a dans ce cadre déclaré que l’apatridie rendait les personnes invisibles.  Lorsque les gens sont incapables de prouver leur identité, ils peuvent être incapables d’accéder aux services de base comme l’éducation et les soins de santé, a-t-elle ajouté.

Mme Mohammed est maintenant sur le chemin du retour à New York.

Iraq

La Représentante spéciale du Secrétaire général pour l’Iraq, Mme Jeanine Hennis-Plasschaert, a déclaré ,ce week-end sur Twitter, qu’elle était profondément attristée par les pertes insensées en vies humaines en Iraq.  Cela doit cesser, a-t-elle ajouté.

Elle s’est dite profondément choquée par les actes de vandalisme perpétrés par des hommes armés masqués à l’encontre de certains studios de télévision.  Ces actes sont inacceptables, a-t-elle dit, appelant le Gouvernement iraquien à davantage d’efforts pour protéger les journalistes.  Les responsables de violences devraient être tenus de rendre des comptes, a-t-elle ajouté.

Mali

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a fermement condamné les deux attaques ayant visé la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Dans la région de Kidal, un convoi de la Mission a été touché par un engin explosif improvisé.  Un Casque bleu tchadien a été tué, trois autres ont été grièvement blessés.

Lors d’un incident distinct à Mopti, une base temporaire de la mission été attaquée par des assaillants non identifiés.  Un Casque bleu du Togo a également été grièvement blessé.

M. Guterres a exprimé ses sincères condoléances aux familles des Casque bleus décédés, ainsi qu’au Gouvernement et au peuple tchadiens, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Il a également appelé les autorités maliennes, ainsi que les groupes armés signataires de l’Accord de paix, à ne ménager aucun effort pour identifier les auteurs de ces attaques afin qu’ils puissent être rapidement traduits en justice.

Il a rappelé que les attaques visant les Casques bleus de l’ONU peuvent constituer des crimes de guerre au titre du droit international.  Il a aussi réaffirmé l’engagement des Nations Unies à soutenir le Gouvernement et le peuple du Mali dans leur quête de paix et de stabilité.

Cameroun

Dans une déclaration, le Secrétaire général a dit être encouragé par la décision annoncée par le Président Paul Biya de libérer l’opposant politique M. Maurice Kamto, le leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), ainsi que 102 membres de son parti.

Il a également dit prendre note de la libération de 333 autres personnes en lien avec la crise dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest.  

Haïti

La Mission des Nations Unies pour l’appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH) a réitéré sa profonde préoccupation quant à l’impact de la crise politique sur la population.

La Mission se dit attentive aux demandes des différents secteurs de la société et dit aussi être prête à soutenir des solutions pacifiques, que seuls les acteurs haïtiens peuvent concevoir, pour résoudre la situation actuelle et soulager les souffrances de la population.

La mission encourage tous les acteurs de l’État et les citoyens à s’abstenir de toute violence, à assurer le fonctionnement normal des écoles, des hôpitaux et des services d’urgence, et à permettre aux acteurs humanitaires d’aider les personnes les plus vulnérables.

Agence internationale de l’énergie atomique

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et ses partenaires ont donné aujourd’hui, à Vienne, le coup d’envoi d’une conférence de cinq jours sur les changements climatiques et le rôle de l’énergie nucléaire.

La conférence fournira une plate-forme pour discuter des aspects scientifiques et techniques du rôle de l’énergie nucléaire dans la lutte contre les changements climatiques.  Les sujets abordés comprennent les défis et les possibilités pour les centrales nucléaires existantes et la perspective de synergies entre l’énergie nucléaire et d’autres sources d’énergie à faible émission de carbone, entre autres.

Journée mondiale de l’habitat

Aujourd'hui, 7 octobre, c’est la Journée mondiale de l’habitat.  Dans son message consacré à cet évènement, le Secrétaire général a souligné le rôle central joué par les villes et les communautés dans la réalisation des objectifs de développement durable.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.