Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 2 octobre 2019

DBF/191002
2 octobre 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 2 octobre 2019

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Mali

La Mission des Nations Unies au Mali s’est dite aujourd’hui choquée par le bilan des attentats terroristes menés l’un après l’autre contre la position d’une unité malienne du G5 Sahel à Boulkessi et les forces armées maliennes à Mondoro, les 30 septembre et le 1er octobre dans le centre du Mali. 

La Mission condamne avec la plus grande énergie ces attentats qui sont intervenus après l’Assemblée générale lors de laquelle la sécurité au Mali et au Sahel étaient en bonne place dans l’ordre du jour de plusieurs réunions de haut niveau auxquelles ont assisté les chefs d’État de la région.  La Mission présente ses plus sincères condoléances au Gouvernement du Mali et aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité a tenu aujourd’hui un débat public sur le thème « Paix et sécurité en Afrique: Mobiliser les jeunes pour faire taire les armes d’ici à 2020 ». 

La Conseillère spéciale du Secrétaire général pour l’Afrique, Mme Bience Gawanas, a noté que près de 20% d’une population africaine d’1,2 milliard de personnes a entre 15 et 24 ans.  Elle a souligné que si les bons investissements sont faits et l’engagement social, politique et économique des jeunes reconnu et promu, les sociétés pourraient récolter les dividendes de la paix.

Mme Gawanas a mis l’accent sur le fait que dans toute l’Afrique, les jeunes demandent une action urgente et font entendre leur voix.  Les jeunes gens sont au centre des mouvements pro-démocratie.  Effectivement, ils se mobilisent, s’organisent, mènent le combat et militent pour une gouvernance inclusive et responsable, leur participation et des opportunités économiques pour tous.

Iraq

La Représentante spéciale du Secrétaire général pour l’Iraq, Mme Jeanine Hennis-Plasschaert, a exprimé aujourd’hui sa profonde préoccupation face à la violence qui a accompagné certaines manifestations à Bagdad et dans d’autres provinces.  Elle a appelé au calme et a profondément regretté le nombre des victimes parmi les manifestants et les forces de l’ordre.

La Représentante spéciale a ajouté que chaque personne a droit à parler librement, dans le respect de la loi.  Elle a exhorté les autorités à faire preuve de retenue dans la gestion des manifestations pour veiller à la sécurité des manifestants pacifiques, tout en faisant respecter la loi et l’ordre et en protégeant les gens et les biens publics et privés.

Haïti

Les incidents et les barrières érigées sur les routes ont perturbé les programmes humanitaires de l’ONU et des ONG.

Le secteur de la santé est probablement le plus touché, étant donné que les hôpitaux ont de réelles difficultés à fonctionner.

Les pénuries de carburant, le manque d’eau potable et d’autres biens essentiels affectent les orphelinats, les unités de protection des civils et autres services de secours, qui fonctionnent désormais avec des capacités limitées.

De nombreuses écoles sont restées fermées ces deux dernières semaines, privant un nombre estimé à 2 millions d’enfants et de jeunes gens d’accès à l’éducation.

Au début de l’année, 2,6 millions d’Haïtiens étaient en situation d’insécurité alimentaire.  Les agences humanitaires préviennent que si la situation actuelle perdure, les milliers de personnes qui subissent déjà les conséquences d’une grave insécurité alimentaire pourraient être encore plus gravement touchées car elles seraient privées de l’assistance humanitaire.

Les agences de l’ONU et leurs partenaires cherchent à reprendre leurs efforts aussi tôt que possible.

Mexique

Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, M. Filippo Grandi, vient d’achever une visite de quatre jours au Mexique où il s’est entretenu avec des réfugiés et des demandeurs d’asile dans le nord et le sud du pays.  M. Grandi a entendu d’eux des histoires de violence, d’abus et de persécution aux mains des gangs criminels qui les ont forcés à fuir leur pays. 

Bahamas

Le Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), M. Tedros Gebreyesus, vient d’achever une visite aux Bahamas où il est allé évaluer l’impact sur la santé de l’ouragan Dorian.

Il s’est rendu dans les îles d’Abaco et de Grand Bahama où la plupart des ménages et des infrastructures, y compris les centres de santé, ont été complètement détruits.

Le secteur de la santé dans ces îles a souffert considérablement: le matériel et les produits médicaux sont détruits, et l’électricité et l’eau sont interrompus.  Trois cliniques ont été détruites dans le Grand Bahama et deux à Abaco.

L’OMS a déployé 20 personnes et coordonné la mobilisation de cinq équipes médicales d’urgence.  L’OMS a aussi mobilisé une somme de 1 million du Fonds de réserve pour les ouragans.  M. Tedros a réitéré l’engagement de l’OMS à aider le Gouvernement et le peuple des Bahamas à reconstruire leur système de santé.

Malaisie

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Mme Michelle Bachelet, effectuera une visite officielle en Malaisie les 4 et 5 octobre, dans ce qui sera la toute première visite d’un Haut-Commissaire en Malaisie.

Pendant cette visite, Mme Bachelet devrait s’entretenir avec le Premier Ministre et d’autres hauts responsables du Gouvernement ainsi qu’avec l’institution nationale des droits de l’homme, la société civile, l’Association du Barreau, les agences de l’ONU et le corps diplomatique.

Elle prévoit aussi de se rendre dans un centre alternatif de formation pour les réfugiés rohingya.

Programme alimentaire mondial (PAM)

Le PAM a annoncé aujourd’hui le lancement de « Stop the Waste », une campagne mondiale pour sensibiliser l’opinion publique aux quantités énormes de nourriture qui sont jetées tous les jours.

Le PAM compte rallier des restaurateurs et des chefs connus du monde entier et les convaincre de s’engager personnellement en faveur de « Stop the Waste ».

S’il y a assez de nourriture pour toute la population mondiale, un tiers des 4 milliards de tonnes de nourriture produite chaque année est perdu ou jeté, coûtant à l’économie mondiale près de 1 000 milliards de dollars par an.

Dans le même temps, les guerres et les troubles forcent les gens à fuir de chez eux, à un nombre record depuis la Deuxième Guerre mondiale, les empêchant de cultiver et d’acheter des produits alimentaires à de prix abordables.

HCR, Prix Nansen

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé le lauréat du Prix Nansen pour les réfugiés.  Il s’agit d’un avocat dont le travail a contribué aux efforts du Kirghizistan pour devenir le premier pays au monde à mettre fin à l’apatridie.

Grâce à son organisation, « Ferghana Valley Lawyers Without Borders », M. Azizbek Ashurov a aidé plus de 10 000 personnes à acquérir la nationalité kirghize après avoir été apatrides, à la fin de l’Union soviétique.  On compte parmi ces personnes quelque 2 000 enfants.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.