Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 19 août 2019

DBF190819
19 août 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 19 août 2019

(La version française du Point de presse quotidien
n’est pas un document officiel des Nations Unies
)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Journée mondiale de l’aide humanitaire 

En 2003, 22 membres du personnel de l’ONU ont été assassinés lorsque des terroristes ont pris pour cible l’enceinte de l’ONU à Bagdad.  Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, l’ONU rend hommage à leur mémoire et salue leur courage et engagement à améliorer la vie du peuple iraquien qui a tant souffert.  L’Organisation a également une pensée pour les collègues qui ont survécu à l’attentat.  Nombre d’entre eux, que ce soit en servant au Siège ou sur le terrain, ont discrètement œuvré pour garder vivant le souvenir de nos amis qui ne sont jamais rentrés.

Ce matin, la Vice-Secrétaire générale, Mme Amina J. Mohammed, a déposé une gerbe devant le mémorial dans le hall des visiteurs.  Évoquant le thème sous lequel est placé, cette année, cette Journée, elle a souligné que la présence des femmes renforce l’efficacité des efforts de l’ONU, allant de la réaction aux épidémies de santé à l’appui fourni aux victimes de violences sexistes.  Grace à leurs efforts, des millions de personnes ont pu être protégées des conflits et ont vu leur espoir renouvelé, a dit la Vice-Secrétaire générale.

Dans un message, le Secrétaire général a souligné leur rôle pour appuyer les civils pris au piège dans les situations de crise ainsi que pour lutter contre les épidémies.  Il a appelé les dirigeants du monde et les parties aux conflits à garantir la protection des agents humanitaires, conformément au droit international.

Secrétaire général

Le Secrétaire général sera de retour dans son bureau demain, en fin d’après-midi.  Il a rendez-vous prévu en fin d’après-midi avec le Secrétaire d’État des États-Unis, M. Michael Pompeo, qu’il rencontrera à New York.

Le 18 septembre, le Secrétaire général donnera une conférence de presse à l’occasion du coup d’envoi de l’Assemblée générale.

FAO

Le Secrétaire général se joint à l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour faire part de ses condoléances à la famille de l’ancien Directeur général, Jacques Diouf, qui est décédé samedi dernier à l’âge de 81 ans.

Jacques Diouf a entamé son premier mandat à la tête de la FAO en 1994 et est resté en poste jusqu’en 2011.  Les efforts qu’il a déployés pour lutter contre la faim et renforcer la sécurité alimentaire et l’agriculture durable continueront d’être commémoré grâce au prix Jacques Diouf, qui est décerné pour contribution notable à l’amélioration de la sécurité alimentaire mondiale.

Afghanistan

Dans une déclaration publiée hier, le Secrétaire général a fermement condamné l’atroce attentat terroriste du 17 août qui a pris pour cible une cérémonie de mariage à Kaboul, coutant la vie à 63 personnes et en blessant plus de 180.

Le Secrétaire général a fait part de sa plus profonde sympathie aux familles des victimes ainsi qu’au Gouvernement et au peuple de l’Afghanistan.  Il souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Soudan

Samedi, dans une déclaration, le Secrétaire général a chaleureusement félicité le peuple soudanais à l’occasion de l’importante cérémonie de signature des documents sur l’autorité civile de transition en République du Soudan, laquelle se déroule aujourd’hui.  Il a salué le rôle de l’Union africaine et de l’Éthiopie qui ont servi de médiateur lors des pourparlers dirigés par les Soudanais.

Le Secrétaire général se félicite à la perspective d’intervenir auprès et d’appuyer les institutions gouvernementales de transition.  Il réitère l’engagement des Nations Unies à appuyer le processus de transition alors que celui-ci cherche à réaliser les aspirations de longue date du peuple du Soudan pour la démocratie et la paix.

Le Secrétaire général a également souligné l’importance de tracer la voie pour le redressement socioéconomique du Soudan et de placer le pays sur la voie d’un développement durable qui profite à la société diverse et dynamique du Soudan.  L’ONU se tient prête à travailler aux côtés des partenaires internationaux et à appuyer le Soudan dans cet effort.

Ebola

Le virus Ebola s’est à présent propagé au Sud-Kivu, en République démocratique du Congo, avec plusieurs cas confirmés dans le village de Chowe Mwenga, au sud de Bukavu.

Une femme, qui avait déjà été identifiée comme sujet contact pour deux personnes qui ont contracté Ebola, a fait le voyage de Beni au Sud-Kivu, la semaine dernière.  Depuis, elle et son enfant de 17 mois ont succombé à la maladie tandis que son bébé de sept mois reçoit un traitement.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) indique qu’une équipe d’intervention rapide a été envoyée au village.  Elle a rapidement isolé et traité les personnes atteintes d’Ebola, et cherché des sujets contacts.  Elle a également commencé la vaccination et sensibilise les habitants sur cette maladie.

Dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, la transmission se poursuit au rythme de 81 nouveaux cas signalés en moyenne chaque semaine.  IL n’y a, à l’heure actuelle, aucun cas confirmé d’Ebola en dehors de la RDC.

Brésil/Venezuela

Le Haut-Commissaire pour les réfugiés, M. Filippo Grandi, a achevé une visite de quatre jours au Brésil.  Il a plaidé pour un engagement international accru, notamment de la part des institutions financières et des acteurs de développement, dans les communautés qui accueillent des réfugiés et des migrants vénézuéliens.

Plus de 180 000 réfugiés et migrants vénézuéliens se trouvent au Brésil.  Cinq cents personnes y arrivent chaque jour, en moyenne, dont la majorité ont un besoin urgent d’aide humanitaire.

Faune et flore

À Genève, la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) tient sa conférence annuelle pour renforcer les normes du commerce international de la vie sauvage.  La Conférence a reçu 56 propositions pour modifier les niveaux de protection pour les espèces sauvage.  Vingt d’entre elles portent sur l’engouement croissant du commerce d’animaux de compagnies exotiques pour les amphibiens et les reptiles.  D’autres portent sur le débat qui entoure la gestion des populations d’éléphants d’Afrique et la manière de disposer de l’ivoire produit par ces animaux.  Les délégués décideront également si les instruments de musique fabriqués à partir de bois précieux provenant d’arbres réglementés par la Convention doivent être exemptés de tout contrôle.

Les gouvernements évalueront chaque proposition et décideront de les adopter par consensus ou par mise aux voix.

Sri Lanka

Suite à des questions soulevées au sujet de la nomination du général de corps d’armée Shavendra Silva au poste de Chef des armées du Sri Lanka, le porte-parole a évoqué la déclaration émise par la Haute-Commissaire aux droits de l’homme.

Il a également indiqué que l’ONU est préoccupée par cette nomination.  L’ONU demeure engagé à respecter les normes les plus élevées en matière de droits de l’homme pour tous les membres du personnel déployés dans le cadre des opérations de paix de l’ONU.  L’ensemble du personnel sri-lankais en uniforme participant aux opérations de paix de l’ONU est soumis à un examen approfondi des droits de l’homme.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.