Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 20 juin 2019

Dbf190620
20 juin 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 20 juin 2019

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Journée mondiale des réfugiés

En cette Journée mondiale des réfugiés, le Secrétaire général a souligné, dans un message publié à cette occasion, que près de 70,8 millions de personnes à travers le monde ont été contraintes de fuir la guerre, les conflits et les persécutions.  Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), il s’agit là du nombre de réfugiés le plus important jamais atteint en 70 ans d’existence de l’agence.

M. Guterres a salué les pays qui, malgré leurs propres préoccupations économiques ou sécuritaires, font preuve d’humanité en accueillant des réfugiés.  Il a également réitéré son appel à la communauté internationale pour qu’elle travaille à la recherche de solutions politiques afin de mettre fin aux conflits qui alimentent cette crise.  « La paix, c’est ce dont les réfugiés ont besoin en priorité », a-t-il déclaré. 

Dans un élan de solidarité envers les réfugiés, le HCR invite cette année la population du monde entier à se mobiliser dans le cadre de sa campagne « Step With Refugees », afin de rendre hommage à leur résilience.  Chaque année, les réfugiés parcourent en effet plus de deux milliards de kilomètres pour se mettre à l’abri, selon le HCR.

L’un des événements marquants de cette journée a été l’utilisation volontaire des comptes de médias sociaux de l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour la jeunesse par un jeune réfugié syrien vivant dans le camp de Zaatari, en Jordanie.

Mexique

Le Secrétaire général a publié, ce matin, un communiqué de presse dans lequel il accueille avec satisfaction le Plan global de développement.  Selon M. Guterres, ce Plan traduit les efforts dont le Mexique est le fer de lance pour répondre aux causes fondamentales de la mobilité humaine en Amérique centrale et garantir l’accès à l’asile de ceux qui ont besoin d’une protection internationale, en étroite collaboration avec les Gouvernements du Guatemala, d’El Salvador et du Honduras.

Le Secrétaire général apprécie l’invitation que le Gouvernement du Mexique a lancée aux agences, fonds et programmes pour qu’ils appuient la mise en œuvre du Plan global de développement élaboré avec la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) et les entités humanitaires et chargées de la protection.

Les Nations Unies réaffirment leur engagement à appuyer l’action coordonnée des agences, fonds et programmes pour veiller à la mise en œuvre du Plan, en collaboration étroite avec les quatre pays impliqués.  

Objectifs de développement durable

La Vice-Secrétaire générale, Mme Amina Mohammed, s’est exprimée, ce matin, lors du séminaire des dirigeants émergents du secteur de la sécurité, organisé par le Centre d’études stratégiques de l’Afrique.

À cette occasion, Mme Mohammed a expliqué aux participants que les conflits africains d’aujourd’hui étaient non conventionnels, impliquaient un large éventail d’acteurs non étatiques et affectaient des populations civiles très nombreuses, en particulier les femmes, les enfants et les personnes âgées.

La Vice-Secrétaire générale a souligné que mettre l’accent sur la sécurité humaine était le seul moyen de concrétiser la vision de « l’Afrique que nous voulons », centrée sur les personnes et la volonté de « ne laisser personne de côté ».  Pour cela, elle a indiqué qu’il était essentiel de développer une vision commune entre les gouvernements hôtes et les partenaires nationaux et internationaux, en identifiant conjointement les besoins et objectifs clefs pour consolider les acquis de la paix et éviter une reprise du conflit.

Mme Mohammed a également réaffirmé que l’ONU était disposée, en tant que partenaire stratégique et alliée, à soutenir les efforts déployés par l’Afrique sur les plans national et régional pour prévenir les conflits et résoudre les conflits existants.

Moyen-Orient

M. Nickolay Mladenov, le Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, a informé le Conseil aujourd’hui que l’expansion des colonies de peuplement israéliennes n’avait aucun effet juridique et constituait une violation flagrante du droit international, conformément à la résolution 2334 du Conseil de sécurité.  Cette expansion doit cesser immédiatement et complètement, a-t-il dit.

Le Coordonnateur spécial a évoqué ce qu’il a décrit comme une dangereuse escalade de la violence à Gaza ainsi que la poursuite de la violence en Cisjordanie occupée, y compris à Jérusalem-Est.  M. Mladenov a réitéré sa profonde préoccupation par rapport à la crise économique qui persiste à Gaza, et a souligné qu’il était crucial de maintenir le calme actuel afin de pouvoir progressivement mettre en place des projets à plus long terme qui soutiendront le développement de Gaza.

Aucune aide humanitaire ou économique ne pourra à elle seule venir à bout de ce conflit, a-t-il estimé en affirmant que cela nécessite une solution politique. 

Haïti

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires, le nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire est deux fois plus élevé que l'année dernière en Haïti.

On estime que 2,6 millions de personnes souffrent d’insécurité alimentaire, dont 571 000 se trouvent en « situation d'urgence ».

Cette augmentation de l’insécurité alimentaire est liée en partie à deux facteurs importants: la détérioration significative de la situation économique et la réduction de la production agricole provoquée par des périodes de sécheresse.  L’OCHA s’attend à ce que la situation s’aggrave encore davantage dans les mois à venir.

À l’approche de la saison des ouragans de juin à novembre, des organisations humanitaires et de développement aident les autorités haïtiennes à préparer le pays.  Elles notent cependant qu’il faut davantage de ressources pour pouvoir correctement le faire.

Le Plan de réponse humanitaire de 2019 pour Haïti nécessite 126 millions de dollars pour répondre aux besoins urgents des 1,3 million de personnes les plus vulnérables, or, à ce jour, il n'est financé qu'à hauteur de 11%.

Population

Cet après-midi, de 16 heures à 17 h 30, la cérémonie du Prix des Nations Unies en matière de population 2019 se tiendra dans la salle du Conseil économique et social.  L’organisation « National Peace Hut Women » du Libéria est la lauréate institutionnelle du prix pour cette année, alors que M. Mamadou Tangara, Ministre gambien des affaires étrangères, de la coopération internationale et des Gambiens à l’étranger, est le lauréat individuel du prix.

Point de presse et invité de demain

M. Pierre Krähenbühl, Commissaire général de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), sera l’invité de demain du point de presse de midi.  Il fera un exposé en prévision de la conférence annuelle de l'UNRWA pour les annonces de contributions, qui se tiendra au siège de l’ONU le 25 juin.

Yoga

Demain est célébrée la Journée internationale du Yoga et il y aura une manifestation ce soir, à 17 h 30, sur la pelouse nord intitulée « Yoga avec les gourous », organisée par la Mission permanente de l’Inde et le Département de la communication globale.  Le Secrétaire général adjoint prendra la parole lors de cette manifestation.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.