Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 3 juin 2019

Dbf190603
3 juin 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 3 juin 2019

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Soudan

Le Secrétaire général condamne fermement les actes de violence et l’usage excessif de la force à l’encontre de civils qui, selon les informations, seraient le fait du personnel de sécurité, et qui ont fait de nombreux morts et blessés.  Il condamne l’utilisation de la force pour disperser les manifestants sur le lieu du sit-in et s’alarme des informations selon lesquelles les forces de sécurité auraient ouvert le feu à l’intérieur de centres médicaux.

Le Secrétaire général rappelle au Conseil militaire de transition sa responsabilité en matière de sûreté et de sécurité des citoyens soudanais.  Il exhorte toutes les parties à faire preuve de la plus grande retenue.  Cela inclut la responsabilité de faire respecter les droits de l’homme de tous les citoyens, y compris le droit à la liberté de réunion et d’expression.  Il appelle également à donner un accès sans entrave aux services de santé essentiels dispensés sur le lieu du sit-in et dans les hôpitaux où les blessés sont soignés.  Le Secrétaire général exhorte les autorités soudanaises à faciliter l’ouverture d’une enquête indépendante sur les pertes humaines et à tenir les responsables pour comptables de leurs actes.

Le Secrétaire général exhorte les parties à poursuivre le dialogue pacifique et à garder le cap dans les négociations sur le transfert du pouvoir à une autorité de transition dirigée par des civils, comme l’exige l’Union africaine.  L’ONU est déterminée à travailler avec l’Union africaine pour appuyer ce processus et se tient prête à soutenir les efforts des parties prenantes soudanaises en vue d’instaurer une paix durable.

Mozambique

Au cours du week-end, le Secrétaire général a fait une déclaration à la Conférence internationale des donateurs qui s’est tenue au Mozambique, en vue d’aider les habitants du pays à la suite des ravages causés par les cyclones Idai et Kenneth.

Le Secrétaire général a noté que l’ONU et ses partenaires humanitaires étaient sur le terrain depuis le début de la crise pour appuyer les efforts du Gouvernement, ainsi que pour fournir des vivres, de l’eau, des abris et des médicaments.

Le Secrétaire général a réitéré son appel à la générosité de la communauté internationale, soulignant que ces catastrophes nous rappellent l’urgence de lutter contre les changements climatiques.

Plus de 700 responsables gouvernementaux, d’organisations internationales et autres ont pris part à la conférence de deux jours, qui s’est achevée par des annonces de contributions d’un montant total de 1,2 milliard de dollars.

Conférence sur le thème Les femmes donnent la vie

Le Secrétaire général a adressé un message vidéo à la Conférence sur le thème Les femmes donnent la vie qui se tient actuellement à Vancouver, au Canada.

Dans ce message, il a souligné que l’égalité des sexes était l’une de ses principales priorités et que l’ONU continuerait d’œuvrer en faveur de la parité entre les sexes, non seulement pour les postes de hauts fonctionnaires, mais dans l’ensemble du système.

Il a également rappelé que l’égalité entre les sexes est essentiellement une question de pouvoir et encouragé les participants à utiliser leur pouvoir pour bâtir un monde où les femmes et les hommes jouissent des mêmes droits et opportunités.

Syrie

L’ONU reste profondément alarmée des hostilités en cours dans la zone de désescalade dans le nord-ouest de la Syrie, lesquelles ont fait au moins 160 morts, provoqué le déplacement de centaines de milliers de personnes et piégé trois millions de personnes entre deux feux.  Les bombardements et les frappes aériennes, y compris l’utilisation de barils explosifs, se poursuivent à Edleb, dans l’ouest d’Alep et dans le nord de Hama.

Près de 307 000 personnes ont été déplacées entre le 1er avril et le 22 mai, la plupart d’entre elles vivant en dehors des camps et des centres d’accueil.  Rien qu’à Edleb, une centaine d’écoles sont occupées par des personnes déplacées.

La sécurité alimentaire et les moyens de subsistance de millions de personnes à Hama, Edleb et Alep sont menacés par la destruction de cultures et de terres, entre autres perturbations de l’activité agricole.

L’ONU et ses partenaires humanitaires interviennent dans la zone de désescalade.  En mai, le Programme alimentaire mondial (PAM) a distribué des rations alimentaires à 190 000 personnes nouvellement déplacées dans la région.

Somalie

Au cours du week-end, le Chef par intérim de la Mission d’assistance des Nations Unies en Somalie (MANUSOM), M. Raisedon Zenenga, a fermement condamné le meurtre d’un assistant de la sécurité locale des Nations Unies alors qu’il quittait sa mosquée dans la ville de Galkayo.

Jusqu’à présent, personne n’a revendiqué la responsabilité du meurtre de Mohamed Abdi Khayre.

M. Zenenga a déclaré que M. Khayre a servi avec distinction le Département de la sûreté et de la sécurité des Nations Unies, exhortant les autorités à ne ménager aucun effort pour retrouver les responsables de sa mort.

Mali

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) nous a signalé que des installations de l’ONU avaient été prises pour cible lors de deux attaques indirectes par tir le week-end dernier.  Des explosions ont été entendues près de la piste d’atterrissage du camp de l’ONU à Tombouctou, sans faire de victimes ni de dégâts.  La MINUSMA a déployé une force de réaction rapide en réponse.

Cet incident intervient après le tir, samedi, de trois obus de mortier contre une base de la MINUSMA à Tessalit, dans la région de Kidal, où heureusement aucune victime ni dégât ne sont à déplorer.

MINUSCA

La semaine dernière, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) a entamé une nouvelle phase d’une opération dans l’ouest du pays pour répondre aux attaques du groupe armé connu sous le nom de 3R.

Ce groupe a mené des attaques à la fin du mois dernier sur deux villages, faisant 34 morts, dont un enfant, en violation de l’accord de paix en vigueur dans le pays.  Depuis lors, le groupe s’est excusé pour son rôle dans les attaques.

Une mission conjointe du Gouvernement, de l’ONU, de l’Union africaine et de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale a rencontré la semaine dernière le dirigeant de 3R, qui a déclaré qu’il souhaitait coopérer avec les autorités dans l’enquête sur les attentats.

Santé maternelle

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a annoncé aujourd’hui que plus de cinq millions de familles en Afrique, en Asie, en Amérique latine et aux Caraïbes consacraient chaque année plus de 40% de leurs dépenses ménagères non alimentaires aux services de santé maternelle.  Près des deux tiers de ces ménages, soit environ trois millions de personnes, se trouvent en Asie et environ 1,9 million en Afrique.

Selon la dernière analyse de l’UNICEF, les coûts des soins prénataux et des services de maternité peuvent dissuader les femmes enceintes de consulter un médecin, mettant ainsi en danger la vie des mères et de leurs bébés.  Cela concerne particulièrement les mères pauvres issues de pays en développement.

Selon l’UNICEF, en dépit des progrès accomplis, plus de 800 femmes meurent encore chaque jour de complications relatives à la grossesse et 7 000 bébés décèdent au cours du premier mois de leur vie.

Journée mondiale de la bicyclette

Aujourd’hui est la Journée mondiale de la bicyclette, un moyen de transport durable, simple, abordable, fiable, propre et respectueux de l’environnement.  La bicyclette adresse également un message positif favorisant la consommation et la production durables.  La Journée mondiale de la bicyclette vise à encourager les États Membres à accorder à la bicyclette une place particulière dans les politiques et programmes de développement, sur les plans international, régional, national et sous-national.

Conférence de presse demain

Demain, à 13 heures, un point de presse sera organisé par l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) avec Matthias Schmale, le Directeur des opérations de l’UNRWA à Gaza, et Gwyn Lewis, Directeur des opérations en Cisjordanie.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.