Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 22 mai 2019

Dbf190522
22 mai 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 22 mai 2019

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Voyages du Secrétaire général

Lundi, le Secrétaire général arrivera en Autriche pour effectuer une visite programmée de longue date pour marquer le quarantième anniversaire de l’ouverture du Centre international de Vienne, qui abrite plusieurs organisations des Nations Unies.

Il exprimera ses félicitations et ses remerciements pour leur travail aux services du système des Nations Unies basés à Vienne et appellera à un engagement renouvelé en faveur du multilatéralisme et des valeurs de la Charte des Nations Unies.

Le 28 mai, le Secrétaire général assistera à la réunion annuelle du R20, une organisation qui réunit des dirigeants du monde politique, des entreprises et du secteur privé œuvrant dans la lutte contre les changements climatiques.  Le R20 a été fondé en 2011 par Arnold Schwarzenegger, ancien gouverneur de Californie.

En référence à son récent voyage dans le Pacifique Sud, le Secrétaire général soulignera la nécessité d’une action urgente pour le climat, notamment de la part des gouvernements infranationaux, des entreprises et de la société civile.  Il appellera les dirigeants à présenter des plans plus concrets et ambitieux lors de son sommet sur le climat qui se tiendra à New York en septembre.

Le Secrétaire général se rendra ensuite à Aix-la-Chapelle (Allemagne), du 29 au 30 mai, pour recevoir le prix international Charlemagne, un honneur décerné chaque année depuis 1950 pour les efforts déployés au service de l’unification européenne.

Dans le cadre de cet événement de deux jours, le Secrétaire général prononcera une allocution.  Il rencontrera et engagera également une conversation avec des étudiants de l’université d’Aix-la-Chapelle et participera à de nombreux événements publics lors du festival en plein air du prix Charlemagne.

Le Secrétaire général sera de retour à New York le 3 juin.

Moyen-Orient

Nickolay Mladenov, Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, a fait un exposé devant le Conseil de sécurité par visioconférence sur la situation dans la région.  Plus tôt ce mois-ci, a-t-il indiqué, nous avons assisté aux plus violents combats entre les forces israéliennes et des militants palestiniens du Hamas et du Jihad islamique à Gaza depuis 2014.  Le Coordonnateur spécial a déclaré que l’escalade faisait partie d’un schéma - plus nous nous rapprochons de la consolidation d’un accord qui soulagerait la pression sur les habitants de Gaza et réduirait le risque de tirs de roquettes sur les communautés israéliennes à travers la frontière, plus un incident comme le dernier sapera nos efforts prudents et laborieux.  

Il a salué la décision d’Israël de lever l’interdiction d’accès à la zone de pêche à Gaza et la réouverture des points de passage d’Erez et de Kerem Shalom, ainsi que l’engagement renouvelé du Gouvernement palestinien à s’impliquer de manière constructive dans le règlement de la situation à Gaza.  M. Mladenov a réitéré la condamnation du Secrétaire général concernant le lancement de roquettes depuis Gaza et a également appelé Israël à faire preuve de la plus grande retenue et à s’abstenir de recourir à la force meurtrière contre les manifestants.

Le Commissaire général de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), M. Pierre Krähenbühl, a également fourni des informations au Conseil sur Gaza et a remercié les pays qui avaient aidé l’UNRWA à surmonter un déficit sans précédent de 446 millions de dollars.  Et il a attiré l’attention du Conseil sur la situation de plus en plus désespérée dans laquelle se trouvent les habitants de la bande de Gaza, dont au moins 1,3 million sont des réfugiés de Palestine.

Moncef Kartas

L’ONU confirme que M. Moncef Kartas a été libéré et qu’il se trouve maintenant chez lui, à Berlin (Allemagne).  Nous sommes heureux de voir que M. Kartas a été libéré et se rétablit chez lui.

Nous continuerons à dialoguer avec le Gouvernement tunisien sur toute question en suspens.

Yémen

Le Secrétaire général est alarmé par les informations faisant état d’une deuxième attaque au drone sur un aéroport de Najran, dont les houthistes ont revendiqué la responsabilité.  Il a condamné ces attaques, ainsi que toute attaque contre des civils et des infrastructures civiles, qui violent le droit international humanitaire.

Il appelle également toutes les parties au conflit au Yémen à faire preuve de la plus grande retenue et à empêcher toute nouvelle escalade dans un climat de tension accrue.

Le Secrétaire général rappelle aux parties qu’il existe une voie plus productive, à savoir le dialogue.  Il a également appelé toutes les parties à collaborer de manière constructive avec son Envoyé spécial pour le Yémen, M. Martin Griffiths, et à faire davantage de progrès dans la mise en œuvre de l’Accord de Stockholm et dans les efforts visant à mettre fin au conflit.

Libye

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique que des habitants continuent d’être contraints à fuir leur domicile en raison des combats violents qui se poursuivent à Tripoli et aux alentours, ainsi que de la détérioration des conditions de vie sur la zone de front.  À ce jour, plus de 78 000 personnes ont été déplacées, dont la moitié seraient des enfants.

Parallèlement, environ 100 000 personnes demeurent sur la ligne de front, auxquelles s’ajoutent 400 000 autres situées dans un rayon d’un kilomètre.

Les agents humanitaires s’inquiètent des coupures d’eau et d’électricité, ainsi que des rapports faisant état de zones de non droit de plus en plus étendues sur le front, où des combattants se livreraient à des violences sexuelles et des pillages.

Dans ces conditions, les civils sont dans l’incapacité de se rendre en toute sécurité sur les marchés, dont beaucoup ont été fermés, ce qui limite leur accès à la nourriture et à d’autres articles de première nécessité.  Le prix des produits frais a également connu une hausse.

À ce jour, les agents humanitaires ont été en mesure de fournir à 42 000 personnes de la nourriture, des produits d’hygiène et des articles pour bébés, ainsi que de leur apporter un soutien psychosocial.

Des équipes et du matériel médical d’urgence ont également été acheminés dans les établissements de santé de Tripoli et ses environs.

Soudan

L’ONU et ses partenaires humanitaires au Soudan demandent 1,1 milliard de dollars pour aider 4,4 millions de personnes parmi les plus vulnérables du pays, soit environ la moitié de la population dans le besoin.

Malgré une amélioration de la situation sécuritaire au Soudan, 1,9 million de personnes sont toujours déplacées au Darfour, dans le Kordofan du Sud et dans le Nil Bleu.  Près de 6 millions de personnes sont confrontées à une situation de crise ou d’urgence alimentaire, une situation exacerbée par la montée en flèche de l’inflation.

Le Plan de réponse humanitaire pour le Soudan, qui sera prochainement révisé pour tenir compte des fluctuations politiques et économiques dans le pays, n’est actuellement financé qu’à hauteur de 15%.

Paludisme

L’Algérie et l’Argentine ont été officiellement reconnues comme étant exemptes de paludisme par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, a déclaré aujourd’hui que les deux pays étaient venus à bout du paludisme grâce à un engagement sans faille et à la persévérance de leurs dirigeants et de la population.  Le docteur Tedros a appelé les pays qui continuent de lutter contre cette maladie à prendre exemple sur ces succès pour y mettre fin une bonne fois pour toute.

Diversité biologique

L’ONU célèbre aujourd’hui la Journée internationale de la diversité biologique.  Le thème retenu pour cette édition 2019 est:  « Notre biodiversité, notre nourriture, notre santé ».

Dans un message rendu public pour l’occasion, le Secrétaire général a déclaré que notre santé et notre bien-être étaient tributaires de la nature.  Toutefois, les écosystèmes du monde entier font face à des menaces sans précédent, a-t-il déploré. 

Organisation internationale du Travail

Un nouveau rapport de l’Organisation internationale du Travail (OIT), publié aujourd’hui, révèle que la diversité de genre a un effet positif sur les résultats commerciaux.

L’étude, qui s’appuie sur une enquête menée auprès de quelque 13 000 entreprises dans 70 pays, révèle que les entreprises faisant la part belle à la diversité de genre, notamment aux échelons supérieurs, ont vu leurs bénéfices augmenter de 5% à 20%.  Le rapport note également que les avantages commencent à s’accumuler lorsque les femmes occupent au moins 30% des postes de direction.

Conférence de presse

La Représentante permanente du Royaume-Uni auprès des Nations Unies, Mme Karen Pierce, devait s’adresser aux journalistes aujourd’hui, à 13 heures, à la sortie de la réunion de l’Assemblée générale sur les îles Chagos. 

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.