Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 4 avril 2019

Dbf190404
4 avril 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 4 avril 2019

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Invités du Point de presse

La Directrice du Service de la lutte antimines, Mme Agnès Marcaillou, a donné une conférence de presse pour marquer la Journée internationale pour la sensibilisation au problème des mines et l’assistance à la lutte antimines.  Elle était accompagnée de Mme Fatima Kyari, Représentante permanente de l’Union africaine auprès des Nations Unies, et de Mme Mona Juul, Représentante permanente de la Norvège, qui représentait la présidence de la conférence d’examen de la Convention sur l’interdiction de l’emploi, du stockage, de la production et du transfert des mines antipersonnel et sur leur destruction.

Déplacement du Secrétaire général en Libye

Le Secrétaire général est aujourd’hui à Tripoli.  À la lumière des derniers développements de ce matin, il a posté un tweet dans lequel il se dit profondément préoccupé par les mouvements militaires en Libye et par les risques d’affrontement.  « Il n’y a pas de solution militaire », a-t-il déclaré.  « Seul le dialogue entre Libyens peut résoudre les problèmes libyens.  J’appelle au calme et à la retenue alors que je me prépare à rencontrer les dirigeants libyens dans le pays », a déclaré le Secrétaire général.

Voyages de la Vice-Secrétaire générale

Aujourd’hui, la Vice-Secrétaire générale se rendra à Abidjan, en Côte d’Ivoire, où elle rencontrera les responsables gouvernementaux et les collègues des Nations Unies.  Elle prendra la parole lors de l’évènement « Ibrahim Governance Weekend 2019 ».

Elle sera à Beyrouth, au Liban, le 7 avril pour participer au Forum arabe de la Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (CESAO) pour le développement durable et du Mécanisme de coordination régionale pour les États arabes.  Elle rencontrera les Coordonnateurs résidents du Moyen-Orient et de la région arabe. 

La Vice-Secrétaire générale sera de retour à New York le 10 avril.

Elle vient de lancer le Rapport 2019 sur le financement du développement durable.

Mali

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) indique que ses locaux à Kidal ont été pris pour cible hier par des assaillants inconnus.

Neuf obus de mortier ont été tirés et sept ont explosé dans les locaux du camp.  Deux Casques bleus tchadiens ont été légèrement blessés et deux hélicoptères ont été endommagés.  La Mission est en train d’évaluer la situation.

Burkina Faso

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique que d’après le Gouvernement, plus de 60 civils ont été tués au cours des derniers affrontements communautaires dans le nord du pays.

À Abinda, une ville de la province de Som, la situation sécuritaire et humanitaire s’est détériorée ces derniers jours dans une ville qui accueille plus de 14 000 personnes déplacées.  Ces personnes ont besoin de vivres, d’eau, d’assainissement et de protection.

Les organisations humanitaires intensifient leurs opérations pour soutenir la réponse du Gouvernement.  Elles apportent une aide d’urgence et une protection aux personnes déplacées et à d’autres populations dans le besoin. 

Au total, environ 130 000 personnes ont été déplacées à ce jour au Burkina Faso, dont plus de la moitié depuis janvier.  Le mouvement de déplacement de la population s’accélère à cause de la résurgence de la violence, qui provoque des défis humanitaires le long des frontières avec le Mali et le Niger.

Soudan du Sud

Le Fonds central pour les interventions d’urgence (CERF) a annoncé aujourd’hui une dotation de 11 millions de dollars pour permettre aux 268 000 femmes, hommes et enfants déplacés par les combats dans ce pays, de retourner chez eux. 

Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence, M. Mark Lowcock, a déclaré que cette allocation garantirait à ces familles, nourriture, outils agricoles, semences, abris ainsi que la couverture d’autres besoins de première nécessité avant la saison des pluies, à partir de mai, lorsque l’accès à de nombreuses zones sera coupé.  Les services de protection seront fournis en tant qu’élément central du plan d’aide.

Soudan

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a lancé hier un appel d’un montant de 122 millions de dollars, pour fournir, au cours de cette année, une aide humanitaire à 2,6 millions d’enfants au Soudan.  Ce pays accueille 1,2 million de réfugiés et compte 1,8 million de personnes déplacées, dont la majorité sont des enfants.

Selon l’UNICEF, les enfants au Soudan continuent de souffrir des conflits de longue durée, des déplacements, des catastrophes naturelles, des épidémies et de la malnutrition, aggravés par la crise économique de 2018.  La malnutrition infantile est très répandue et touche quelque 2,4 millions enfants. 

Syrie

Quatre personnes déplacées, dont trois femmes et une fillette de 13 ans, auraient été tuées, et six autres blessées après le bombardement qui a frappé hier Khan el-Assal, dans la province d’Alep, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).  Cette ville, située dans le nord-ouest de la Syrie, est sous le contrôle de groupes armés non étatiques.  Un garçon de 15 ans aurait également été blessé dans une école à Alep, après avoir été touché par une balle perdue.

Les Nations Unies sont alarmées par les rapports récurrents faisant état de victimes civiles dues aux hostilités dans les zones démilitarisées ou aux alentours.

L’ONU réitère son appel à toutes les parties au conflit pour qu’elles cessent toute violence et se conforment à leurs obligations découlant du droit international humanitaire et du droit international relatif aux droits de l’homme.

Assainissement

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a adressé un message sur « l’assainissement et l’eau pour tous » à l’occasion d’une réunion ministérielle à San José, la capitale du Costa Rica.

L’accès pour tous à l’eau potable est un défi urgent, a dit le Secrétaire général, soulignant que deux milliards de personnes vivent aujourd’hui sans eau salubre à la maison, tandis que 4,5 milliards ne bénéficient pas d’un réseau d’assainissement sécurisé.

État de la santé dans le monde

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a livré son rapport sur l’état de la santé dans le monde, qui souligne que l’espérance de vie des femmes est plus importante que celle des hommes partout dans le monde, en particulier dans les pays riches.

Le rapport sur les statistiques de la santé dans le monde 2019, qui a été ventilé par sexe pour la première fois, a révélé que l’écart entre l’espérance de vie des hommes et des femmes est plus faible lorsque les femmes n’ont pas accès aux services de santé.

La publication du rapport, qui coïncide avec la Journée mondiale de la santé, célébrée le 7 avril, vise à souligner la nécessité d’améliorer l’accès aux soins de santé primaires dans le monde entier.

Dans le message qu’il a lancé à cette occasion, le Secrétaire général a déclaré que les soins de santé primaires sont la clef de la réalisation des objectifs de développement durable et de la couverture sanitaire universelle.  La couverture sanitaire universelle, a-t-il dit, vise à donner un accès équitable aux services de santé pour tous, sans que cela entraîne de difficultés financières.

Le rapport est disponible sur le site « Interweb ».

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.