Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 22 mars 2019

dbf190322
22 mars 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 22 mars 2019

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Cyclone Idai

Le Secrétaire général est profondément attristé par les pertes en vies humaines et les images déchirantes de souffrances humaines que nous avons constatées depuis le passage du cyclone Idai à Beira, au Mozambique, dans la nuit du 14 mars, puis au Malawi et au Zimbabwe, cause d’un désastre majeur.

Dans une déclaration, il indique avoir été encouragé par les efforts des équipes nationales et internationales de recherche et de sauvetage, qui travaillent sans relâche pour sauver des milliers de vies dans des conditions dangereuses et difficiles.  

Ces héros ont non seulement sauvé des familles perchées sur des toits, mais distribuent également de la nourriture, des tablettes de purification de l’eau et d’autres fournitures d’assistance humanitaire vitale aux survivants dont les communautés ont été littéralement emportées.

L’ONU et ses partenaires humanitaires intensifient leurs interventions avec le financement initial de généreux donateurs.  L’ONU a débloqué dans un premier temps 20 millions de dollars américains pour lancer la réponse.  Cependant, un soutien international beaucoup plus important est nécessaire.

Avec les récoltes détruites dans le grenier du Mozambique, de plus en plus de personnes sont menacées d’insécurité alimentaire dans les trois pays.  De plus, les maisons, les écoles, les hôpitaux et les routes sont en ruine.

Ce sont des fonds dont nous avons besoin maintenant, pour soutenir la réponse dans les jours, les semaines et les mois à venir.

Nous devons tous être solidaires des peuples du Mozambique, du Malawi et du Zimbabwe.

Le Secrétaire général a également dit vouloir lancer un appel fort à la communauté internationale pour qu’elle renforce son soutien.

Réponse humanitaire – Cyclone Idai

La Directrice exécutive de l’UNICEF, Mme Henrietta Fore, est à Beira, au Mozambique, pour constater l’impact du cyclone Idai sur les enfants et les familles.

Elle a indiqué que la situation sur le terrain demeure critique, en raison notamment de l’absence d’électricité et d’eau courante.  Mme Fore a noté que des centaines de milliers d’enfants ont besoin d’une aide immédiate et que la priorité actuelle est de leur fournir abris, nourriture, eau, éducation et protection.

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), plus de 1,8 million de personnes ont besoin d’une assistance au Mozambique.  Au moins 242 personnes sont mortes et plus de 1 400 autres ont été blessées, indique le Gouvernement.

L’UNICEF appuie le Programme alimentaire mondial (PAM) pour la distribution de vivres, fournit des articles pour la purification de l’eau et participe à l’établissement d’espaces pour protéger les enfants et fournir un appui psychosocial.

Mosquée

En début d’après-midi, le Secrétaire général devait se rendre au Centre culturel islamique de New York et visiter la mosquée.  Il avait l’intention d’intervenir devant la presse à cette occasion.

Il devait parler de l’attaque perpétrée la semaine dernière contre deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, et indiquer que le monde fait face à une augmentation toujours croissante de la haine antimusulmane, de l’antisémitisme, des discours haineux et du sectarisme.

Il devait lancer un appel pour réaffirmer le caractère sacré des lieux de culte et la sécurité des fidèles qui se rendent dans ces sites vénérés dans un esprit de compassion et de tolérance.

Iraq

Le Secrétaire général est attristé par les pertes tragiques en vies humaines après le naufrage aujourd’hui d’un ferry dans le Tigre, près de la ville iraquienne de Mossoul.  Il a adressé ses condoléances aux familles des victimes, au Gouvernement et au peuple iraquiens, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. 

Cette tragédie s’est produite pendant la fête du Novruz, alors que de nombreux Iraquiens célèbrent le premier jour du printemps.  Le Secrétaire général a exprimé la solidarité de l’Organisation des Nations Unies avec la République d’Iraq et sa volonté de soutenir les efforts d’assistance nationale en cas de besoin. 

Chine

Le Secrétaire général a été profondément attristé d’apprendre qu’une explosion dans une usine de produits chimiques de la ville de Yancheng, dans la province chinoise de Jiangsu, a causé des pertes en vies humaines et des blessés.  Il a exprimé ses sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux personnes blessées. 

Le Secrétaire général a exprimé ses sincères condoléances au peuple et au Gouvernement chinois. 

Sahara occidental

L’Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara occidental, M. Horst Köhler, est intervenu devant la presse, aujourd’hui, à Genève, à l’issue de la deuxième table ronde sur le Sahara occidental.

Il a indiqué que la réunion avait démontré que toutes les délégations ont conscience du fait que de nombreuses personnes placent de l’espoir dans ce processus, le prix du conflit étant beaucoup trop élevé.

M. Köhler a lu un communiqué conjoint sur lequel se sont accordées les quatre délégations, et dans lequel elles indiquent se féliciter du nouvel élan créé par la première table ronde qui s’est tenue au mois de décembre 2018.  Les délégations ont également dit avoir pris part à des discussions d’envergure sur la façon de trouver une solution politique mutuellement acceptable à la question du Sahara occidental, qui soit réaliste, pratique, durable, basée sur le compromis, juste, et qui assure l’autodétermination du peuple du Sahara occidental en accord avec la résolution 2240 (2018) du Conseil de sécurité.

Un consensus s’est dégagé au sujet du fait que le Maghreb dans son ensemble bénéficierait grandement du règlement de la question du Sahara occidental.  Les délégations ont également reconnu qu’une responsabilité particulière revient à la région de contribuer à identifier une solution.  Elles ont également salué l’intention de M. Köhler de les inviter à se réunir de nouveau dans le même format.

Syrie

L’Envoyé spécial pour la Syrie, M. Geir Pedersen, a achevé sa visite en Syrie et se trouve à présent au Liban où il a rencontré le Président, M. Michel Aoun, le Premier Ministre, M. Saad Hariri, et le Président du Parlement, M. Nabih Berri.  Aujourd’hui, M. Pedersen a rendu visite à des réfugiés syriens qui vivent dans des refuges dans le Mont-Liban.

Philippines

Le Bureau de la coordination de l’aide humanitaire (OCHA) indique que des cas de rougeole continuent d’être signalés aux Philippines, où près de 23 000 cas ont été recensés jusqu’à présent, dont 333 décès officiellement déclarés.  Cela représente une augmentation de 383% comparativement à la même période, l’an dernier.

Plus de la moitié des cas concerne des enfants de moins de 5 ans.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) indique que le niveau de risque de l’épidémie actuelle est élevé, mais que des signes semblent indiquer qu’elle commence à se ralentir, notamment en raison de l’intensification des efforts de vaccination.

L’UNICEF aide à fournir six millions de vaccins supplémentaires et, avec l’OMS, déploie du personnel pour appuyer les campagnes de vaccination nationales.

Journée mondiale de l’eau

La Journée mondiale de l’eau est célébrée aujourd’hui, avec pour thème cette année « Ne laisser personne de côté », la principale promesse du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Dans un message, le Secrétaire général a souligné que l’accès à l’eau est un droit fondamental et que personne ne doit en être privé.  

Il a noté qu’aujourd’hui, 2,1 milliards de personnes vivent sans avoir accès à de l’eau salubre, du fait de leur situation économique, de leur sexe, de leur origine ethnique, de leur religion ou de leur âge, et que d’ici à 2030, quelque 700 millions de personnes dans le monde pourraient être contraintes de se déplacer du fait d’une pénurie d’eau aggravée.

Tout en nous efforçant d’atteindre les objectifs de développement durable, a-t-il indiqué, nous devons attacher de la valeur à des ressources vitales en eau et veiller à les gérer de manière inclusive, afin de les protéger et de les utiliser de manière durable, pour le bienfait de tous.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.