Imprimer
DBF190315
15 mars 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 15 mars 2019

(La version française du Point de presse quotidien
n’est pas un document officiel des Nations Unies
)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Nouvelle-Zélande

Le Secrétaire général est choqué et atterré par l’attaque terroriste qui a visé deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande.  Il présente ses plus sincères condoléances aux familles des victimes ainsi qu’au Gouvernement et au peuple néo-zélandais.

Le Secrétaire Général rappelle le caractère sacré des mosquées et de tous les lieux de culte.  En ce jour sacré, il appelle tous les peuples à manifester leur solidarité avec la communauté musulmane endeuillée.

Le Secrétaire général réaffirme qu’il est urgent de mieux travailler ensemble au niveau mondial pour lutter contre l’islamophobie et éliminer l’intolérance et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes.

Le Secrétaire général a également twitté ce matin, pour exprimer sa tristesse et condamné dans les termes les plus forts cet attentat qui a visé des personnes au moment où elles priaient pacifiquement à la mosquée.

Aujourd’hui comme chaque jour, a-t-il dit, nous devons être unis contre la haine antimusulmane et toutes les formes de fanatisme et de terreur.

Mozambique

Le Secrétaire général est profondément attristé par les pertes en vies humaines, les destructions de biens et les déplacements de population dus aux fortes pluies et aux inondations causées par le cyclone tropical Idai.

Le Secrétaire général présente ses condoléances aux familles des victimes ainsi qu’au peuple et au Gouvernement du Mozambique.

L’ONU exprime sa solidarité avec les autorités du Mozambique et se tient prête à travailler avec elles pour répondre aux besoins humanitaires résultant de cette catastrophe naturelle.

Accident d’avion de la compagnie Ethiopian Airlines

Ce matin, le Secrétaire général a déposé une couronne de fleurs en l’honneur du personnel des Nations Unies qui a péri dimanche dans le crash de l’avion de la compagnie Ethiopian Airlines.

Il a déclaré que le personnel décédé était un miroir des Nations Unies et représentait le meilleur de l’Organisation.  Ils faisaient leur part en termes de solidarité avec nous tous pour construire un monde meilleur, brique par brique, acte par acte, jour après jour.

Voici les noms des collègues décédés auxquels l’Organisation tient à rendre hommage pour tout ce qu’ils ont fait pour le monde tout au long de leur vie:

      Joanna Toole
      Anne Feigl
      Maygenet Worku Abebe
      Marcelino Tayob
      Shikha Garg
      Victor Shing Ngai Tsang
      Nadia Adam Abaker Ali
      Jessica Hyba
      Jackson Musoni
      Susan Mohamed Abufarag
      Graziella De Luis
      Esmat Adelsattar Taha Orensa
      Oliver Vick
      Max Thabiso Edkins
      Ekta Adhikari
      Maria Pilar Buzzetti
      Virginia Chimenti
      Harina Hafitz
      Zhen-Zhen Huang
      Michael Eoghan Ryan
      Djordje Vdovic

Qu’ils reposent en paix.

Changements climatiques

Hier soir, le Secrétaire général a twitté pour dire qu’il était inspiré de voir les jeunes du monde entier manifester leur leadership en matière de lutte contre les changements climatiques.  Il a souligné la nécessité de répondre à l’appel lancé par la jeunesse du monde.

République démocratique du Congo

La Directrice générale de l’UNICEF, Mme Henrietta Fore, et le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence, M. Mark Lowcock, se rendront en République démocratique du Congo (RDC) du 17 au 21 mars.

Ils y rencontreront des responsables gouvernementaux et d’autres parties prenantes dans la capitale, Kinshasa, et se rendront dans certaines parties des provinces du Nord-Kivu et d’Ituri pour voir de leurs propres yeux la situation humanitaire sur place et la réponse humanitaire à celle-ci, y compris ce qui est fait pour lutter contre l’épidémie d’Ebola.  Ils rencontreront des personnes touchées par la crise.

Le plan d’intervention humanitaire de 2019 nécessite 1,65 milliard de dollars pour fournir une aide vitale à 9 millions de personnes en RDC.

Syrie

Lors de la conférence des donateurs qui s’est tenue hier à Bruxelles, les bailleurs de fonds ont promis un montant record de 7 milliards de dollars pour soutenir des millions de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire en Syrie, ainsi que pour aider les réfugiés et les communautés d’accueil des pays voisins.

Le Chef de l’assistance humanitaire de l’ONU, M. Mark Lowcock, a déclaré qu’avoir une position claire sur les niveaux de financement dès le début de l’année donnait confiance en la capacité de maintenir un très haut niveau de programmation tout au long de l’année.  Il a dit espérer pouvoir apporter une aide alimentaire à 11,7 millions de Syriens à l’intérieur du pays et des services de santé et d’eau à des millions d’autres.

Le Secrétaire général est également extrêmement heureux du résultat de la Conférence avec toutes les promesses reçues et remercie tous les donateurs.

Bande de Gaza

Le Secrétaire général déplore les tirs de roquettes de Gaza dirigés contre Tel-Aviv en Israël la nuit dernière.  Les tirs aveugles de roquettes sur des zones peuplées sont totalement inacceptables.  Il appelle toutes les parties concernées à poursuivre leur engagement auprès de l’Égypte et de l’ONU afin d’éviter toute nouvelle escalade qui risque de mettre en danger la vie des Israéliens et des Palestiniens, d’aggraver la crise humanitaire et économique à Gaza et de saper les efforts actuels pour répondre aux besoins critiques de la population.

Myanmar

La situation dans l’État rakhine est extrêmement préoccupante: les combats se poursuivent et se multiplient entre les Forces de sécurité du Myanmar et l’armée d’Arakan.  Le Secrétaire général condamne les attaques contre le personnel de sécurité et exprime ses condoléances aux familles des victimes.

L’information selon laquelle l’armée (la Tatmadaw) aurait mené des frappes aériennes est extrêmement préoccupante.  L’ONU appelle à la retenue et a demandé d’éviter toute réponse disproportionnée.

Toutes les parties à ce conflit doivent assurer la protection des civils, l’arrivée de l’aide humanitaire et la fourniture des services essentiels, et s’acquitter de leurs responsabilités en vertu du droit international humanitaire et du droit international des droits de l’homme.

Si les combats se poursuivent, cela ne fera que compliquer une situation déjà précaire dans l’État rakhine.  L’ONU appelle donc toutes les parties à faire preuve de retenue et à utiliser la voie du dialogue pour trouver des solutions en cas de différends.

Tableau d’honneur

La Croatie a entièrement payé sa contribution au budget ordinaire de l’ONU, ce qui porte à 73 le nombre d’États Membres à l’avoir fait pour 2019.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.