Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 14 mars 2019

Dbf190314
14 mars 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 14 mars 2019

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Futurs déplacements du Secrétaire général

Le Secrétaire général sera à Buenos Aires, en Argentine, pour participer à la deuxième Conférence de haut niveau des Nations Unies sur la coopération Sud-Sud, prévue le 20 mars prochain.

Le Secrétaire général prononcera un discours sur le thème de la Conférence: « Rôle de la coopération Sud-Sud et mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030: défis et opportunités. »

La Conférence va aussi commémorer le quarantième anniversaire de la Conférence des Nations Unies sur la coopération technique entre pays en développement, qui s’était aussi tenue à Buenos Aires en 1978.

Le Secrétaire général est fermement convaincu de l’importance de la coopération Sud-Sud pour générer de nouvelles idées et des projets concrets mais aussi comme moyen de faire en sorte que la voix du « Grand Sud » devienne le moteur de l’innovation et de la marche vers le développement.

Dans la capitale argentine, le Secrétaire général devrait s’entretenir avec le Président Mauricio Macri.  Il sera de retour à New York le 22 mars.

Déplacement du Secrétaire général

Le Secrétaire général poursuit ses réunions avec les autorités américaines à Washington, et cette fois, au Capitole.

Ce matin, il s’est entretenu avec les membres de la Commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants et rencontrera d’autres députés des deux partis toujours pendant la journée avant de repartir vers New York dans la nuit.

Avec tous ses interlocuteurs, il est question de passer en revue un large éventail de questions.

Hier après-midi, le Secrétaire général s’est entretenu avec le Secrétaire d’État américain, M. Mark Pompeo, et a discuté, entre autres, de la nécessité d’une coopération forte entre les États-Unis et les Nations Unies ou encore de la situation au Yémen et au Venezuela.  Le Secrétaire général a aussi fait le point sur les réformes en cours aux Nations Unies et a encouragé l’implication des États-Unis.

Vice-Secrétaire générale

La Vice-Secrétaire générale est à Nairobi où elle a prononcé, ce matin, un discours à l’Assemblée des Nations Unies pour l’environnement.  Elle a d’abord présenté ses condoléances aux familles de ceux qui ont perdu la vie dans l’accident d’avion d’Ethiopian Airlines.  Elle a noté que plusieurs membres du personnel des Nations Unies à bord de l’avion venaient à cette Assemblée pour faire le travail de leur vie et veiller à ce que les gens puissent vivre sur une planète sûre et viable.  Elle a ajouté que nous pouvons et que nous devons honorer leur vie en faisant avancer le travail et en le mettant en lumière.

Mme Amina Mohammed a estimé que le temps est venu d’inverser la tendance et d’avancer vers des politiques ambitieuses favorables à des économies fortes et à la protection de notre santé et de notre planète.  Elle a aussi salué les solutions novatrices qui sont présentées pour s’attaquer aux changements climatiques, mettre fin à la perte de biodiversité et rendre les modes de consommation plus durables.

« Les actions de la société sociale, des gouvernements à tous les niveaux et des entreprises, qui nous inspirent, nous montrent que nous pouvons en fait engranger encore plus de bénéfices grâce à des approches novatrices de la manière dont nous mangeons, nous achetons, nous voyageons et nous nous débarrassons des déchets », a-t-elle déclaré.  Elle a prévenu qu’il nous faut une ambition plus forte et un rythme plus soutenu.  Mme Mohammed a aussi fait un discours au Sommet « Une planète ».

Nomination

Le Secrétaire général a annoncé aujourd’hui la nomination de Mme Khawla Mattar du Bahreïn, comme Envoyée spéciale adjointe pour la Syrie.

Le Secrétaire général profite de l’occasion pour réitérer sa gratitude à M. Ramzy Ezzeldin Ramzy, de l’Égypte, pour ses efforts dans la recherche de la paix en Syrie.

Mme Mattar a une profonde connaissance de la région, du conflit syrien et du système des Nations Unies.  Elle a été Secrétaire exécutive adjointe de la Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (CESAO) à Beyrouth et Chef de Cabinet de l’Envoyé spécial pour la Syrie à Damas. 

Syrie

Le Secrétaire général est intervenu par vidéo à la Conférence de Bruxelles sur le « Soutien à l’avenir de la Syrie et de la région ».  Dans son message, il a dit qu’après huit années de guerre, l’ampleur des souffrances en Syrie demeure énorme.  Plus de 11 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire et beaucoup font face à la violence tous les jours.

Le Secrétaire général a lancé un appel urgent aux donateurs pour qu’ils renouvellent leurs engagements financier, humanitaire et politique en faveur du peuple syrien et des pays et communautés qui accueillent des réfugiés.

Il a ajouté que seule une solution politique fondée sur la résolution 2254 du Conseil de sécurité peut apporter une paix durable en Syrie.  Alors que nous travaillons à cet objectif, a-t-il poursuivi, nous devons continuer à appuyer le peuple syrien et lui donner l’espoir d’un avenir meilleur.  Le message du Secrétaire général est disponible sur la page Web des Nations Unies.

Au cours d’une conférence de presse à Bruxelles, le Coordonnateur des secours d’urgence, M. Mark Lowcock, a indiqué que les annonces de contributions faites à la Conférence s’élèvent à 6,5 milliards de dollars au moins et peut-être plus, ce qui, a-t-il dit, aurait un résultat très important.

Liban

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Jean-Pierre Lacroix, s’est rendu aujourd’hui auprès de l’Organisme des Nations Unies chargé de la surveillance de la trêve (ONUST) qui est basé à Jérusalem.

Hier, il a terminé une visite de cinq jours au Liban où il s’est entretenu avec les hauts responsables libanais dans la capitale et vu de ses yeux le travail crucial que les soldats de la paix de la Force intérimaire des Nations Unies dans le pays (FINUL) accomplissent dans partie sud.

Pendant ses entretiens, y compris avec le Président, le Premier Ministre et d’autres responsables, M. Lacroix a salué la coopération du Gouvernement avec la FINUL pour maintenir le calme au Sud-Liban.  Il a aussi salué le ferme engagement du Liban en faveur de la résolution 1701 du Conseil de sécurité qui est l’essence même du mandat de la FINUL.

Mozambique-Malawi

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que les inondations causées par le cyclone Idai depuis le début du mois ont touché plus d’un million de personnes et provoqué la mort d’au moins 122 personnes au Mozambique et au Malawi.

Le cyclone, qui a regagné en intensité, devrait s’abattre sur le centre du Mozambique ce soir, charriant vents tropicaux, lourdes pluies et tempêtes dans plusieurs zones, ces trois prochains jours,

L’OCHA a dit que près de 83 000 personnes ont fui de chez elles au Malawi et plus de 17 000 au Mozambique.  L’évaluation rapide des besoins se poursuit dans les zones les plus touchées; les Gouvernements du Malawi et du Mozambique conduisant les efforts avec l’appui de leurs partenaires.

Nigéria

Le Secrétaire général s’est déclaré profondément choqué et attristé par l’effondrement d’un immeuble hier à Lagos qui aurait tué huit personnes au moins, y compris des écoliers, puisque que l’immeuble abritait une crèche.  Le Secrétaire général exprimera ses condoléances au Nigéria dans une lettre officielle.

Brésil

Le Secrétaire général enverra aussi une lettre de condoléances au Gouvernement et au peuple brésiliens pour exprimer sa solidarité après les tirs meurtriers dans une école à São Paolo hier.

Tableau d’honneur

La Belgique a fait monter à 72, le nombre des États qui ont payé la totalité de leur contribution au budget ordinaire de l’ONU pour 2019.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.