Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 22 février 2019

dbf190222
22 février 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 22 février 2019

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Philippines

Le Secrétaire général félicite le Gouvernement des Philippines, le Front de libération islamique Moro, la Commission de transition du Bangsamoro, les groupes de la société civile et les communautés locales pour l’établissement, aujourd’hui, de l’Autorité de transition du Bangsamoro, suite à la confirmation des plébiscites du 21 janvier et du 6 février sur la loi organique pour la Région autonome du Bangsamoro dans le Mindanao musulman.

C’est une réussite historique sur la voie vers une paix durable dans le sud des Philippines, ainsi qu’une occasion historique pour l’ensemble des peuples des Philippines.

Les Nations Unies continueront d’appuyer les Philippines dans la mise en œuvre de la loi organique du Bangsamoro et d’aider à renforcer les capacités de l’Autorité de transition du Bangsamoro afin de réaliser la paix, la gouvernance démocratique et le respect des droits de l’homme.

Association des États-Unis pour les Nations Unies

Ce matin, le Secrétaire général a prononcé un discours liminaire au Sommet de l’engagement mondial de l’Association des États-Unis pour les Nations Unies.  Il a dit aux quelques 1 500 participants qu’au fil des ans, les États-Unis ont joué un rôle crucial, en aidant à apporter des réponses multilatérales aux défis mondiaux.  Le Secrétaire général a souligné qu’aujourd’hui, « nous avons plus que jamais besoin de l’engagement des États-Unis ».

Il a également dit aux étudiants que l’ONU a besoin d’eux pour s’attaquer aux défis les plus pressants d’aujourd’hui, dont les changements climatiques, et a appelé chacun d’entre eux à tirer la sonnette d’alarme et à mettre l’accent sur les solutions à ce problème.  Dans un tweet, il leur a demandé de lui faire connaître leurs idées d’action pour le climat.

Union interparlementaire

Hier après-midi, le Secrétaire général a prononcé un discours à l’audition annuelle de l’Union interparlementaire et des Nations Unies. 

Il a déclaré qu’en tant qu’ancien parlementaire lui-même, il a compris la lourde responsabilité qui consiste à représenter les citoyens et à tenter de réaliser leurs aspirations. 

Le Secrétaire général a ajouté qu’aujourd’hui, nous vivons dans un paradoxe où les défis mondiaux sont de plus en plus liés, mais notre réponse demeure fragmentée.  Il a dit qu’il est de notre devoir, parlementaires et Nations Unies, de rétablir la confiance.

Déplacements de la Vice-Secrétaire générale

Ce soir, la Vice-Secrétaire générale, Mme Amina J. Mohammed, part pour Barcelone, en Espagne, où elle doit faire une déclaration liminaire au Congrès mondial de la téléphonie mobile et participer à des réunions avec les chefs d’entreprise.  La Vice-Secrétaire générale soulignera le potentiel de la technologie mobile comme outil de développement et d’action pour la réalisation des objectifs de développement durable, tout en plaidant pour la nécessité de réduire la fracture numérique, d’assurer l’égalité entre les sexes et d’atténuer les risques sociaux et environnementaux des nouvelles technologies.

Lundi, elle se rendra à Madrid pour des réunions avec des hauts responsables du Gouvernement.  Pendant cette visite, l’Espagne et l’ONU publieront un communiqué commun reflétant le ferme engagement de l’Espagne en faveur du Programme de développement durable à l’horizon 2030, en particulier la réforme du système des Nations Unies pour le développement et le Pacte de financement.

Le 27 février, la Vice-Secrétaire générale ira à Séville pour prononcer le discours de clôture de la Manifestation de haut niveau sur la localisation des objectifs de développement durable qui est coorganisée par l’Espagne, l’Équateur et Cabo Verde, en collaboration avec l’initiative « Local 2030 ».

Nigéria

Aujourd’hui, le Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), M. Mohamed Ibn Chambas, a appelé tous les citoyens nigérians éligibles à exercer massivement leur droit constitutionnel de vote demain.  Ces élections devaient initialement avoir lieu samedi dernier.

M. Chambas encourage tous les Nigérians à maintenir une atmosphère paisible en restant calmes et sur la réserve tout au long du processus électoral et en particulier après l’annonce des résultats définitifs.

Il appelle tous les partis politiques et les candidats à contribuer à l’intégrité du processus électoral en répondant aux plaintes qui pourraient survenir par les voies légales et constitutionnelles en place.

Soudan du Sud

Selon un rapport publié aujourd’hui par le Gouvernement du Soudan du Sud et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et le Programme alimentaire mondial (PAM), près de sept millions de personnes au Soudan du Sud pourraient connaître une insécurité alimentaire aiguë cette année au pic de la saison maigre, entre mai et juillet.

Le rapport sur le Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire montre que le nombre de personnes en insécurité alimentaire aiguë a déjà augmenté de 13% depuis le mois de janvier de l’année dernière.

L’insécurité alimentaire est imputable aux effets du conflit, à une production alimentaire insuffisante et aux déplacements de population qui en résultent.

Les agences de l’ONU ont besoin de toute urgence de fonds pour renforcer l’aide humanitaire, de sauver des vies et protéger les moyens de subsistance.

Syrie

L’Envoyé spécial pour la Syrie, M. Geir Pedersen, est à Bruxelles, où il s’est entretenu, hier, avec des responsables belges.  Ce matin, il a rencontré la Haute Représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères, Mme Federica Mogherini.

Près de 2 500 personnes, principalement des femmes et des enfants, originaires des villes de Hajin et de Baghouz, dans la province syrienne de Deïr el-Zor, sont arrivées hier soir dans le camp el-Hol dans la province de Hassaké, ce qui porte le nombre total de déplacés dans le camp à plus de 43 000.

Les conditions de vie y sont extrêmement difficiles parce que la capacité d’accueil est largement dépassée.  Des milliers d’autres personnes pourraient arriver à el-Hol dans les heures et les jours à venir.

Yémen

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), le 19 février dernier, 8 civils ont été tués et 10 autres blessés à Hodeïda lorsqu’un obus a atterri sur le marché d’Al Azeeb, dans le quartier d’Al Mateenah.

Le lendemain, selon des informations non confirmées, une femme aurait été tuée et trois enfants blessés quand une maison a été touchée à At Tawayah, dans la province de Hajja.

La Coordinatrice humanitaire pour le Yémen, Mme Lise Grande, a jugé ces attaques inconcevables.

Mardi prochain, à Genève, l’ONU et les Gouvernements suédois et suisse convoquent la troisième Réunion de haut niveau d’annonces de contributions sur la crise humanitaire au Yémen afin de mobiliser l’appui à la réponse humanitaire.  Le Secrétaire général fera une déclaration.

Biodiversité

La FAO a publié aujourd’hui un nouveau rapport dans lequel elle présente des preuves de plus en plus nombreuses de la disparation de la biodiversité qui sous-tend nos systèmes alimentaires, menaçant gravement l’alimentation, les moyens de subsistance, la santé et l’environnement.

Les informations provenant de 91 pays révèlent que les espèces sauvages comestibles et plusieurs espèces essentielles pour l’alimentation et l’agriculture sont en train de disparaître rapidement.

Tableau d’honneur

La Namibie et la Serbie ont aujourd’hui rejoint le tableau d’honneur, portant à 59 le nombre des pays qui ont payé la totalité de leur contribution au budget ordinaire de l’ONU pour 2019.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.