Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 13 février 2019

DBF190213
13 février 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 13 février 2019

(La version française du Point de presse quotidien
n’est pas un document officiel des Nations Unies
)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité a tenu, ce matin, une séance publique sur l’Iraq.  Dans sa première intervention en tant que Représentante spéciale du Secrétaire général, Mme Jeanine Hennis-Plasschaert a expliqué au Conseil que, même s’il y a eu un transfert sans heurt du pouvoir au nouveau Premier Ministre, M. Adel Abdul-Mahdi, le Gouvernement est toujours incomplet puisque quatre postes ministériels sont vacants. 

Elle a souligné que les longs processus de formation du gouvernement ne sont ni nouveaux ni propres à l’Iraq, mais, elle a souligné, dans le contexte iraquien, la véritable urgence de finaliser le processus pour consolider les acquis en matière de sécurité, se concentrer sur la reconstruction du pays et assurer une bonne prestation des services aux citoyens.

En fin de compte, a estimé la Représentante spéciale, c’est le peuple iraquien qui porte le fardeau de l’impasse politique. 

Hier, le Conseil de sécurité a tenu une séance publique sur l’Ukraine au cours de laquelle M. Miroslav Jenča, Sous-Secrétaire général aux affaires politiques et à la consolidation de la paix, a déclaré que les accords de Minsk restent le seul cadre agréé pour un règlement négocié dans l’est de l’Ukraine.

La Sous-Secrétaire générale aux affaires humanitaires, Mme Ursula Mueller, a pour sa part indiqué que les civils continuent à payer un lourd tribut: plus de 3 300 civils ont été tués et 9 000 blessés depuis le début du conflit en 2014. 

Nomination

Hier après-midi, le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a nommé Mme Shannon Hader, des États-Unis, Directrice exécutive adjointe du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA).

Mme Hader apporte avec elle plus de 20 années d’expérience internationale dans le domaine de la santé, de la réponse au VIH aux maladies infectieuses en passant par l’amélioration des systèmes de santé.  Elle a occupé des postes de direction élevés dans le secteur de la santé, mettant l’accent sur la responsabilité, l’échelle et l’impact des interventions.

Le Secrétaire général a exprimé sa gratitude à M. Tim Martineau, qui assurait l’intérim.  (Voir communiqué de presse SG/A/1857)

Sénégal

Le Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), M. Mohamed Ibn Chambas, a condamné les dernières violences dans l’est du Sénégal, lesquelles ont fait, selon les autorités locales, deux morts et plusieurs blessés.

M. Chambas a également appelé les candidats à l’élection présidentielle et leurs partisans à rejeter la violence et à respecter leurs engagements pour garantir un scrutin pacifique et participatif, le 24 février.

OIT

L’Organisation internationale du Travail (OIT) a publié aujourd’hui son rapport annuel « Emploi et questions sociales dans le monde-Tendances 2019 » qui montre que l’année dernière, les 3,3 milliards d’employés dans le monde avaient des conditions de travail inadéquates.  Le rapport révèle également que, bien qu’il y ait eu des progrès dans la réduction du chômage, la qualité du travail ne s’est pas améliorée dans plusieurs régions du monde.

L’OIT a déclaré que des millions de personnes sont forcées d’accepter des conditions de travail inadéquates, sans protection sociale ni normes du travail, et que quelque 700 millions de personnes ne peuvent pas vivre décemment malgré leur emploi.

Le rapport note aussi que l’écart entre les hommes et les femmes sur le marché du travail persiste et que seulement 48% des femmes travaillent contre 75% des hommes.

Journée mondiale de la radio

La Journée mondiale de la radio est commémorée aujourd’hui sur le thème « Dialogue, tolérance et paix ».  Dans son message, le Secrétaire général déclare que, même dans le monde actuel des communications numériques, la radio atteint plus de gens que toute autre plateforme médiatique.  Il ajoute que pour l’ONU, en particulier pour ses opérations de maintien de la paix, la radio est un moyen essentiel d’informer, de rassembler et d’émanciper les personnes affectées par la guerre.

Tableau d’honneur

La Fédération de Russie est le quarante-quatrième État Membre à voir payé la totalité de ses contributions au budget ordinaire de l’Organisation pour 2019. 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.