Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 29 janvier 2019

Dbf190129
29 janvier 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 29 janvier 2019

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Yémen

L’Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Yémen, M. Martin Griffiths, était, aujourd’hui, à Hodeïda.

Il a indiqué, via Twitter, qu’il se félicite de la libération sans condition, par Ansar Allah, du détenu saoudien souffrant qui sera à présent transféré depuis Sanaa à Riyad par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).  L’Envoyé spécial espère que les parties feront d’autres gestes humanitaires similaires.

M. Griffiths se félicite à la perspective de l’application, par les deux parties, de l’accord sur les échanges de prisonniers.  Des milliers de familles yéménites attendent cette mise en œuvre afin de pouvoir être réunies avec leurs proches.

Syrie

L’Envoyé spécial pour la Syrie, M. Geir Pedersen, est sur le chemin du retour à Genève après avoir poursuivi ses consultatives initiales intensives avec les parties prenantes.  Hier, il était à Ankara où il a eu des discussions fructueuses avec les Ministre et Ministre adjoint des affaires étrangères de la Turquie, dans le cadre des efforts déployés pour rallier l’appui à la résolution 2254 du Conseil de sécurité, appuyer de manière concertée les efforts de l’ONU et faciliter de manière active, à Genève, un processus politique dirigé et approprié par les Syriens, y compris la question du comité constitutionnel.

L’Envoyé spécial a dit avoir eu un échange de vue positif, ce week-end, en Égypte, avec le Secrétaire général de la Ligue des États arabes, M. Ahmed Aboul-Gheit, ainsi qu’avec le Ministre des affaires étrangères de l’Égypte, M. Sameh Shoukry.  Les discussions ont notamment porté sur l’évolution sur le plan régional et la réaffirmation de l’appui à une solution politique facilitée par l’ONU, dans le respect de la résolution 2254.

Ebola

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) indique que ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation du nombre de cas d’Ebola signalé dans la province du Nord-Kivu, en République démocratique du Congo (RDC), notamment dans la zone de santé de Katwa où des équipes sanitaires se heurtent à la méfiance de certains segments de la communauté.  L’épidémie s’est également propagée vers le sud, en direction de la zone de santé de Kayina, une région à haut risque sécuritaire.

À compter du 24 janvier, 666 cas confirmés et 49 cas probables d’Ebola ont été signalés, dont 443 décès et 248 personnes qui sont à présent rétablies.

Nigéria

L’ONU et ses partenaires humanitaires ont lancé une Stratégie de réponse humanitaire sur trois ans, pour la période 2019–2021 qui, pour la seule année 2019, nécessite 848 millions de dollars en financement.  Cette Stratégie a été lancée en même temps que le Plan de réponse régional pour les réfugiés du Nigéria qui cherche à lever 135 millions de dollars.  Ces deux plans visent à appuyer le Gouvernement du Nigéria et les pays qui accueillent des réfugiés nigérians.

Les agences humanitaires visent, cette année, à atteindre 6,2 millions de personnes vulnérables qui subissent le plus durement les conséquences de la crise qui oppose depuis 10 ans des groupes armés non étatiques aux forces du Gouvernement dans le nord-est du Nigéria.

En tout, 1,8 million de personnes sont déplacées au Nigéria, tandis que 228 500 personnes ont trouvé refuge dans des pays limitrophes

Cameroun

En réponse à une question posée au sujet de la situation au Cameroun, le Porte-parole a précisé que l’ONU est préoccupée par les informations faisant état de violence et d’usage de la force par les forces de sécurité lors des manifestations qui se sont déroulées à Douala ces derniers jours.  L’ONU condamne les incidents de violence dans les ambassades camerounaises à Paris et à Berlin.

L’ONU est également préoccupée par les informations selon lesquelles M. Maurice Kamto, le dirigeant du Cameroon Renaissance Movement, et certains membres de son parti auraient été arrêtés hier.  L’ONU appelle les autorités camerounaises à respecter la liberté de réunion, d’association et d’expression, et insiste sur le fait que l’ensemble des acteurs politiques doit faire preuve de retenue.

Le Secrétaire général a réitéré la nécessité, pour l’ensemble des parties prenantes camerounaises, de participer à un dialogue politique authentique et sans exclusive afin de répondre aux défis qu’affronte le pays.  L’ONU se tient prête à appuyer de tels efforts.

UNICEF

L’UNICEF a lancé, aujourd’hui, un appel à la mobilisation de 3,9 milliards de dollars pour soutenir ses activités en faveur des enfants lors des crises humanitaires de 2019.

L’appel décrit les efforts déployés par le Fonds pour fournir à 41 millions d’enfants, dans 59 pays, un accès à une eau potable, à des denrées alimentaires, à l’éducation, à la santé et à la protection.

L’année 2019 marque le trentième anniversaire de l’historique Convention relative aux droits de l’enfant et le soixante-dixième anniversaire des Conventions de Genève.  Selon l'UNICEF, il y a aujourd’hui plus de pays en proie à des conflits internes ou internationaux qu’il n’y en a eu au cours des trois dernières décennies, menaçant la sécurité et le bien-être de millions d’enfants.

Guatemala

L’Agence des Nations Unies pour les migrations (OIM) a indiqué que le Guatemala triplera sa capacité d’assistance aux populations de migrants revenant du Mexique et des États-Unis par avion, à la suite de l’ouverture, plus tard cette année, d’un nouveau centre d’aide aux migrants.

L’OIM supervise la construction du centre, qui sera géré par l’Institut guatémaltèque des migrations, après son ouverture en juin.

Le centre est construit sur des terrains appartenant à l’armée de l’air du Guatemala.  Il s’inscrit dans le droit fil des efforts visant à garantir la dignité du processus de retour et constitue la première étape vers une réintégration réussie dans les communautés d'origine.

Champions de la terre

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) a annoncé aujourd’hui son appel à candidatures pour les Jeunes Champions de la Terre 2019, du nom de ce prix décerné par le PNUE aux entrepreneurs environnementaux âgés entre 18 et 30 ans qui ont de grandes idées pour l’avenir du monde.

Chacun des sept lauréats recevra 15 000 dollars de fonds de démarrage pour leurs projets, 9 000 dollars pour investir dans la communication et le marketing, ainsi que des invitations et un appui financier afin d’assister à des réunions de haut niveau de l’ONU pour y partager leurs idées, de même que des mentorats et formations sur mesure.

La date limite d’inscription est le 21 mars.

Tableau d’honneur

Le Bahreïn est le dernier État Membre à s’être acquitté intégralement de sa contribution au budget ordinaire de l’ONU, amenant à 26 le nombre total d’États Membres à l’avoir fait.

Chimie

L’année 2019 marque le cent-cinquantième anniversaire de la création du tableau périodique par le scientifique russe Dmitri Mendeleïev.  L’Assemblée générale a proclamé 2019 comme étant l’Année internationale du tableau périodique des éléments chimiques.

Le lancement officiel a eu lieu aujourd’hui à l’UNESCO, en présence de Mme Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, M. Mikhail Kotyukov, Ministre russe de la science et de l’enseignement supérieur, et M. Ben Feringa, professeur et lauréat du prix Nobel de chimie en 2016.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.