Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 23 janvier 2019

Dbf/190123
23 janvier 2019

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 23 janvier 2019

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Déplacement du Secrétaire général à Davos

Le Secrétaire général est arrivé à Davos, en Suisse, plus tôt dans la journée afin de participer au Forum économique mondial.  Il entend réitérer lors de ses réunions son appel en faveur d’une mondialisation juste qui profite à celles et ceux qui en ont le plus besoin.  Les inégalités se creusent et la croissance économique ne bénéficie pas à celles et ceux qui en ont le plus besoin, soulignera-t-il.

L’élément central de sa participation sera le discours liminaire qu’il prononcera demain, intitulé « Une réponse intégrée à un ordre global en voie de désintégration ».  Aujourd’hui, le Secrétaire général a tenu une série de rencontres bilatérales, notamment avec le Président ukrainien, M. Petro Poroshenko; le Premier Ministre de la Belgique, M. Charles Michel; le Président d’Alibaba, M. Jack Ma, et M. Klaus Schwab, Directeur du Forum économique mondial.

Colombie

Ce matin, M. Carlos Ruiz Massieu, Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la Mission de vérification des Nations Unies en Colombie, s’est exprimé devant les membres du Conseil de sécurité pour la première fois.

Il a déclaré que l’attentat à la voiture piégée contre une école de police la semaine dernière rappelle l’urgente nécessité de mettre fin à la violence et de persévérer dans les efforts visant à instaurer la paix.  Des manifestations ont eu lieu dans toute la Colombie, révélant un consensus robuste en faveur du rejet de la violence.  Ce consensus doit être fortifié, a-t-il souligné.

Lors de ses discussions avec des représentants du Gouvernement, des dirigeants des FARC et des acteurs de la société civile, M. Massieu a déclaré avoir constaté un engagement résolu en faveur du processus de paix, ainsi que la volonté des anciens combattants de travailler et de trouver leur place dans la société.  Le défi consiste toutefois à accélérer les efforts de réintégration et à définir le statut des 24 zones territoriales, où vivent des milliers d’anciens membres des FARC-EP.  Ceci nécessitera la participation des gouvernements locaux et du secteur privé, a-t-il dit. 

M. Massieu a également mis en garde contre la récente vague d’assassinats de dirigeants sociaux et déclaré avoir appelé le Gouvernement à accroître sa présence afin d’empêcher que d’autres incidents ne se produisent.  Il a également appelé les membres du Conseil à continuer d’appuyer la Colombie dans ses efforts de consolidation de la paix. 

Yémen

L’Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Yémen, M. Martin Griffiths, et le général de division Patrick Cammaert, Président du Comité de coordination du redéploiement (RCC), ont entamé leurs discussions avec les dirigeants politiques des deux parties concernant les suggestions du Président du Comité autour d’une proposition de redéploiement des forces, comme convenu à Stockholm.

Ces suggestions doivent être discutées par les représentants des deux parties au sein du Comité lors de la prochaine réunion conjointe de cet organe.

M. Griffiths et le général de division Cammaert sont à Riyad, aujourd’hui, pour rencontrer des représentants du Gouvernement du Yémen.

République centrafricaine

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) a annoncé qu’elle poursuit ses opérations à Bambari, dans la préfecture de la Ouaka.

La Mission a déclaré avoir établi de nouveaux postes de contrôle et repris ses patrouilles dans les quartiers musulmans, en plus des patrouilles robustes conduites de jour et de nuit dans les autres quartiers de la ville.

La Mission a également engagé les communautés locales en vue de les sensibiliser aux objectifs de l’opération, qui vise à les protéger contre les groupes armés, à démanteler les barricades et avant-postes érigés par l’Union pour la paix en Centrafrique (UPC) et à faire en sorte que Bambari ne compte ni groupes armés ni armes. 

À l’ouest, dans la préfecture de Mambéré-Kadéï, la Mission a intensifié ses patrouilles et renforcé la présence de ses forces de maintien de la paix dans les villages de Carnot et de Zaoro Songou, au nord de la ville de Berberati, après une série d’affrontements entre des bergers armés et des membres anti-balaka présumés. 

Nigéria

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, M. Mohamed Ibn Chambas, effectue actuellement une mission préélectorale au Nigéria, composante des efforts soutenus des Nations Unies visant à appuyer la consolidation de la démocratie et de la bonne gouvernance au Nigéria, conformément à la priorité donnée par le Secrétaire général à la prévention des conflits.

M. Chambas, en coordination avec l’équipe de pays des Nations Unies au Nigéria et en étroite collaboration avec le Comité national pour la paix (CNP), la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et la Commission nationale des droits de l’homme, participera à des fora de renforcement de la confiance dans les États de Benue, de Kaduna, de Kano et de Rivers.

Au cours de sa mission, M. Chambas devrait également rencontrer des parties prenantes nigérianes afin de veiller à ce que les entités impliquées dans l’organisation des élections prennent les mesures nécessaires pour renforcer la coopération et la synergie en vue d’un processus réussi, sans violence, inclusif, crédible et transparent en 2019.

Soudan

Suite aux informations selon lesquelles des enfants auraient été tués et blessés dans les troubles qui ont éclaté le mois dernier au Soudan, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) souligne la nécessité de protéger les enfants. 

Au cours des derniers mois, alors que le Soudan a connu une hausse sans précédent du coût de la vie, ainsi que des pénuries de pain et de carburant, la pauvreté des enfants et de leurs familles s’est accrue, obligeant certaines de ces familles à ne pas scolariser leurs enfants.  Selon des informations parvenues à l’UNICEF, de plus en plus d’enfants ont désormais besoin de soins de santé et une aide nutritionnelle.

L’UNICEF appelle les autorités soudanaises à donner la priorité à la protection des enfants et à protéger leurs droits à l’éducation et à la santé, conformément à la Convention relative aux droits de l’enfant.

ECOSOC

La Présidente du Conseil économique et social (ECOSOC), Mme Inga Rhonda King, a organisé une réunion informelle sur le thème « Apprendre à connaître le système de l’ECOSOC à l’ère des objectifs de développement durable ».

Au cours de la réunion, la Présidente a partagé sa vision du travail du Conseil au cours de l’année.  Elle a appelé les États Membres à renforcer l’ECOSOC et à exploiter l’énergie et l’enthousiasme du Forum politique de haut niveau pour promouvoir le développement durable.  Elle a déclaré: « Il est impératif que le sommet du Forum politique de haut niveau de septembre parvienne à répondre aux attentes élevées qui l’entourent et donne un nouvel élan à la réalisation des objectifs de développement durable.  Notre déclaration politique devrait se concentrer sur la solidarité mondiale et aborder les domaines critiques où des actions collectives sont nécessaires. »

PNUE

À Singapour, des représentants de plus de 40 pays se sont rencontrés lors du Forum des ministres et des autorités de l’environnement de la région Asie-Pacifique, organisé sous les auspices du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

Le Forum réunit des gouvernements, des entreprises, la société civile et des agences des Nations Unies, en vue de débattre des défis environnementaux dans cette région du monde qui connaît la plus forte croissance et d’identifier les priorités et les solutions clefs.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.