Abyei: le Conseil de sécurité proroge d’un mois le soutien de la FISNUA au mécanisme conjoint de vérification et de surveillance de la frontière

CS/13986
15 octobre 2019
8640e séance – matin

Abyei: le Conseil de sécurité proroge d’un mois le soutien de la FISNUA au mécanisme conjoint de vérification et de surveillance de la frontière

Le Conseil de sécurité a décidé ce matin de proroger d’un mois, jusqu’au 15 novembre prochain, la partie du mandat de la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei (FISNUA) consistant à apporter son soutien au Mécanisme conjoint de vérification et de surveillance de la frontière entre le Soudan et le Soudan du Sud.  La résolution 2492 (2019) a été adoptée à l’unanimité.

La FISNUA a été créée par la résolution 1990 (2011) du 27 juin 2011 à la suite de l’Accord conclu entre le Gouvernement soudanais et le Mouvement populaire de libération du Soudan, essentiellement pour contrôler et vérifier le départ de cette zone, qui devait être démilitarisée  et où seule devaient être présente les Forces de la FISNUA et du service de police d’Abyei, à créer.  Après l’indépendance du Soudan du Sud en juillet 2011, le Conseil a, par ses résolutions 2024 (2011) et résolution 2075 (2012), confié à la FISNUA un mandat complémentaire de soutien au Mécanisme conjoint de vérification et de surveillance de la frontière mis en place par les deux États.

Le mandat de la FISNUA proprement dit a été prorogé, avec une composition modifiée, le 14 mai dernier, par la résolution 2469 (2019) jusqu’au 15 novembre 2019.

Texte du projet de résolution (S/2019/807)

      Le Conseil de sécurité,

      Rappelant ses précédentes résolutions et déclarations de sa présidence concernant la situation au Soudan et au Soudan du Sud, notamment ses résolutions 1990 (2011), 2024 (2011), 2032 (2011), 2046 (2012), 2047 (2012), 2075 (2012), 2104 (2013), 2126 (2013), 2156 (2014), 2179 (2014), 2205 (2015), 2230 (2015), 2251 (2015), 2287 (2016), 2318 (2016), 2352 (2017), 2386 (2017), 2412 (2018), 2416 (2018), 2438 (2018), 2445 (2018), 2465 (2019) et 2469 (2019), les déclarations de sa présidence parues sous les cotes S/PRST/2012/19 et S/PRST/2013/14, ainsi que les déclarations de la présidence à la presse des 18 juin 2012, 21 septembre 2012, 28 septembre 2012, 6 mai 2013, 14 juin 2013, 14 février 2014, 17 mars 2014, 11 décembre 2014, 27 novembre 2015 et 18 juillet 2019,

      Constatant que la situation actuelle à Abyei et le long de la frontière entre le Soudan et le Soudan du Sud continue de menacer la paix et la sécurité internationales,

      1.    Décide de proroger jusqu’au 15 novembre 2019 le mandat de la FISNUA modifié par sa résolution 2024 (2011) et le paragraphe 1 de sa résolution 2075 (2012);

      2.    Décide de rester saisi de la question.

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.