Print
CD/3817-FEM/2199
11 novembre 2019

Le Centre pour la paix et le désarmement en Asie-Pacifique organise un atelier sur le trafic des armes légères dans une perspective sexospécifique, aux Fidji, du 12 au 15 novembre 2019

NEW YORK, 11 novembre (Bureau des affaires de désarmement) - Le Centre régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Asie et dans le Pacifique organise un atelier à l’intention des États insulaires du Pacifique sur « la violence liée aux armes à feux et le trafic des armes légères dans une perspective sexospécifique », à Suva, aux Fidji, du 12 au 15 novembre 2019.

Cet évènement s’inscrit dans le cadre d’une série d’ateliers régionaux et sous-régionaux sur les femmes et la paix et la sécurité.  Il réunira des représentants d’organisations non gouvernementales, des membres des parlements des États du Pacifique, des représentants du Secrétariat du Forum des îles du Pacifique et du Gouvernement des Fidji, ainsi que des experts internationaux et des responsables des Nations Unies.

À travers une formation et des exercices pratiques, cet atelier cherchera à mieux faire comprendre aux participants l’importance d’appréhender le contrôle des armes légères et les dispositions d’instruments clefs, comme le Traité sur le commerce des armes et le Programme d’action des Nations Unies sur les armes légères, en tenant compte de la problématique femmes-hommes. 

Les participants seront notamment amenés à acquérir une connaissance pratique des directives fournies par le recueil « MOSAIC » (Modular Small-arms-control Implementation Compendium) sur la mise en œuvre du contrôle des armes légères.  Ils pourront échanger des idées, discuter de stratégies et envisager des initiatives conjointes pour faire face au défi du commerce illicite des armes légères et à ses répercussions différentes sur les femmes et les hommes.

L’Assemblée générale et le Conseil de sécurité ont, dans de nombreuses résolutions, demandé la participation pleine et effective des femmes aux efforts déployés pour la paix, le désarmement et le contrôle des armes.  En plus de renforcer les contrôles nationaux des armes légères, l’atelier contribuera à la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030, notamment l’objectif 5 sur l’égalité des sexes et l’objectif 16 sur l’avènement de sociétés pacifiques, et au programme de désarmement du Secrétaire général « Assurer notre avenir commun ».

L’atelier bénéficie du soutien financier de l’Union européenne.

Pour plus d’informations, veuillez contacter M. Yuriy Kryvonos, Directeur du Centre régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Asie et dans le Pacifique, à l’adresse électronique info@unrcpd.org.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.