Imprimer
SG/SM/19094-REF/1259
18 juin 2018

Le Secrétaire général estime que les enfants de migrants et de réfugiés ne doivent pas être traumatisés en étant séparés de leurs parents

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Par principe, le Secrétaire général estime que les réfugiés et les migrants devraient toujours être traités avec respect et dignité, et conformément au droit international en vigueur.  Les enfants ne doivent pas être traumatisés en étant séparés de leurs parents.  L'unité familiale doit être préservée.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.