Print
SG/SM/19037-PKO/729
17 mai 2018

Le Secrétaire général condamne l’attaque contre un convoi escorté par la MINUSCA en République centrafricaine qui a tué un Casque bleu mauritanien

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général condamne l’attaque, le 17 mai, par des membres présumés antibalaka, contre un convoi escorté par la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) dans le sud-est du pays.  L’attaque a entraîné la mort d’un soldat de la paix de Mauritanie et en a blessé huit autres.

Le Secrétaire général présente ses plus sincères condoléances à la famille de la victime, ainsi qu’au Gouvernement de Mauritanie.  Il souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Le Secrétaire général rappelle que les attaques contre les forces de maintien de la paix des Nations Unies peuvent constituer un crime de guerre et appelle les autorités centrafricaines à enquêter sur ces cas et à traduire rapidement les responsables en justice.

Le Secrétaire général réitère la détermination de la MINUSCA à protéger les civils et à contribuer à la stabilisation de la République centrafricaine.

Le Secrétaire général condamne l’attaque contre un convoi escorté par la MINUSCA en République centrafricaine qui a tué un Casque bleu mauritanien

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.