Le Secrétaire général nomme Mme Asako Okai, du Japon, comme Administratrice assistante et Directrice de l’Unité de réponse aux crises du PNUD

SG/A/1809-BIO/5094-DEV/335
6 juin 2018

Le Secrétaire général nomme Mme Asako Okai, du Japon, comme Administratrice assistante et Directrice de l’Unité de réponse aux crises du PNUD

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé aujourd’hui la nomination de Mme Asako Okai, du Japon, comme Administratrice assistante et Directrice de l’Unité de réponse aux crises du PNUD.

Mme Okai succède à Mme Izumi Nakamitsu, du Japon, qui a été nommée Secrétaire générale adjointe et Haut-Représentante pour les affaires de désarmement.  Le Secrétaire général souhaite exprimer ses remerciements à M. Bruno Lemarquis, Administrateur adjoint et Directeur de l’Unité de réponse aux crises par intérim.

Mme Okai a plus de 30 ans d’expérience au sein du Service diplomatique japonais et aux Nations Unies, occupant dernièrement le poste de Consul général du Japon à Vancouver, au Canada.  Elle possède une longue expérience en matière de développement, de réponse humanitaire, de gestion des catastrophes et de consolidation de la paix, tant au niveau stratégique qu’opérationnel.

Tout au long de sa carrière, elle a étroitement œuvré à l’évolution des cadres de coopération internationale à différents niveaux, notamment avec la mise en œuvre de réformes institutionnelles historiques du système japonais de coopération internationale et la mise en place de mécanismes financiers innovants au soutien de modèles de financement humanitaire fiables en tant que Directrice de l’assistance humanitaire. 

Mme Okai a occupé plusieurs postes diplomatiques dans le monde entier et a travaillé étroitement avec le Siège des Nations Unies, à la fois à la Mission permanente du Japon auprès des Nations Unies et en tant que membre du Bureau du Président de la soixante-sixième session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Elle est titulaire d’un Master en histoire de l’art d’Emmanuel College, à l’Université de Cambridge, et d’une licence en droit de l’Université Hitotsubashi, au Japon.

Mme Okai, qui est née en 1966, est mariée.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.