Le Secrétaire général nomme M. José Viegas Filho, du Brésil, Représentant spécial pour la Guinée-Bissau

SG/A/1804-BIO/5083
4 mai 2018

Le Secrétaire général nomme M. José Viegas Filho, du Brésil, Représentant spécial pour la Guinée-Bissau

Le Secrétaire général a annoncé aujourd’hui la nomination de M. José Viegas Filho, du Brésil, comme son nouveau Représentant spécial pour la Guinée-Bissau et Chef du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (BINUGBIS).

M. Filho succède à M. Modiho Touré, du Mali, dont le mandat arrive à terme le 6 mai prochain.  Le Secrétaire général est reconnaissant envers M. Touré pour son leadership et pour les avancées réalisées par la mission alors qu’il était en poste avec le BINUGBIS.

M. Filho apporte dans ses nouvelles fonctions plus de quatre décennies d’expérience dans la gouvernance et la diplomatie.  Il était récemment, de 2009 à 2012, l’Ambassadeur du Brésil en Italie après avoir occupé les mêmes fonctions en Espagne (2005 à 2009), en Russie (2001 à 2002), au Pérou (1998 à 2001) et au Danemark (1995 à 1998).  Il a également été le Ministre de la défense du Brésil, de 2003 à 2004, après avoir exercé, dans ce même ministère, les fonctions de Sous-Secrétaire général pour la planification politique et les affaires multilatérales, de 1993 à 1995, et Directeur du Département des affaires multilatérales, de 1991 à 1995.

Au préalable, M. Filho était à la tête de la délégation brésilienne qui a négocié la réforme du Traité de Tlatelolco visant la dénucléarisation de l’Amérique du Sud (1992 à 1993) et l’interdiction mondiales des mines antipersonnel (1995 à 1997).  Il a également rempli différentes fonctions diplomatiques, entre 1969 et 1990, ayant notamment été en poste aux États-Unis, au Chili, en Italie, en France et à Cuba.

M. Filho est diplômé de l’Instituto Rio Branco, une école supérieure de relations internationales et de diplomatie située à Brasilia, au Brésil.

Il est né au Brésil en 1942.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.