Le Secrétaire général nomme Mme Susan Page, Conseillère spéciale pour l’état de droit dans les pays postconflit

SG/A/1803*-BIO/5082*-L/3280
4 mai 2018

Le Secrétaire général nomme Mme Susan Page, Conseillère spéciale pour l’état de droit dans les pays postconflit

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé la nomination de Mme Susan D. Page, des États-Unis, comme Conseillère spéciale pour la mise en œuvre des recommandations de la Cellule mondiale de coordination des activités liées à la promotion de l’état de droit.  Mme Page était Représentante spéciale du Secrétaire général en Haïti, où elle a lancé la Mission des Nations Unies pour l’appui à la justice (MINUJUSTH).

Comme Conseillère spéciale, Mme Page appuiera la mise en œuvre des recommandations de la Cellule mondiale de coordination des activités policières, judiciaires et pénitentiaires de promotion de l’état de droit au lendemain de conflits et d’autres crises.  Créé en 2012, la Cellule mondiale veille à une réponse coordonnée et cohérente des Nations Unies aux demandes d’appui au secteur de l’état de droit, formulées par les pays. 

Mme Page a eu une carrière remarquable aux Nations Unies et au Département d’État américain.  Elle était Représentante spéciale adjointe pour l’état de droit à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) et a été le premier Ambassadeur des États-Unis au Soudan du Sud, avant de devenir Ambassadeur par intérim auprès de l’Union africaine et de la Commission économique pour l’Afrique.

Mme Page a aussi occupé le poste de Conseillère principale au Bureau de l’Envoyé spécial américain pour le Soudan et le Soudan du Sud et Sous-Secrétaire d’État chargée des affaires africaines.  Aux Nations Unies, elle a également été Directrice du Groupe de l’état de droit de la Mission des Nations Unies au Soudan (MINUS) et Conseillère juridique principale du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) pour le Soudan et le Rwanda.

Mme Page est titulaire d’un doctorat en droit de la « Harvard Law School » et d’une licence en anglais, avec grande distinction, de l’Université du Michigan.

Née à Chicago, elle est mariée et mère d’un enfant. 

_______________________
*     Ce communiqué remplace celui du 1er novembre 2017 publié sous la cote SG/A/1767*-BIO/5039*-PKO/683*.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.