Imprimer
SG/A/1801
20 avril 2018

Le Secrétaire général nomme deux Vice-Présidents pour le Conseil d’administration du pacte mondial: Mme Bola Adesola et M. Paul Polman

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé aujourd’hui que Mme Bola Adesola, du Nigéria, Présidente-Directrice générale de Standard Chartered Nigéria, et M. Paul Polman, des Pays-Bas, Président-Directeur général d’Unilever, serviront en tant que Vice-Présidents du Conseil d’administration du Pacte mondial des Nations Unies, qui représente la plus importante initiative en matière de développement durable des entreprises dans le monde.

Mme Adesola et M. Polman succèdent ensemble à Sir Mark Moody-Stuart, ancien Président de Royal Dutch/Shell Group of Companies et d’Anglo American plc.  Le Secrétaire général exprime sa gratitude à Sir Mark pour son engagement au cours des 10 dernières années et pour avoir guidé le Pacte mondial des Nations Unies qui est entré dans une ère nouvelle.

Mme Adesola et M. Polman, qui ont siégé au Conseil d’administration du Pacte mondial des Nations Unies par le passé, apporteront leur riche expérience dans le secteur privé et en matière d’entreprises durables. 

Mme Adesola est Présidente-Directrice générale et Administratrice gérante de Standard Chartered Nigéria depuis 2011.  Elle a plus de 25 années d’expérience dans le secteur bancaire, d’abord à la First Bank of Nigeria, puis à Citibank.  Mme Adesola est diplômée des écoles de commerce d’Harvard et de Lagos, et titulaire d’un diplôme en droit de l’Université de Buckingham.

M. Polman est Président-Directeur général d’Unilever depuis 2009.  Il a travaillé auparavant à Nestlé S.A. et à Procter and Gamble, où il a passé 26 ans.  M. Polman est diplômé des Universités de Groningen et de Cincinnati.

En tant que Président du Conseil d’administration du Pacte mondial des Nations Unies, le Secrétaire général se réjouit à la perspective de travailler avec Mme Adesola et M. Polman, et avec la Directrice exécutive du Pacte mondial, Mme Lise Kingo, qui est à la tête du Pacte mondial.  Ce Pacte constitue le point d’entrée du monde de l’entreprise dans le système des Nations Unies.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.