Le Comité des ONG clôt sa session 2018 et recommande à l’ECOSOC d’octroyer le statut consultatif à 209 organisations non gouvernementales

ECOSOC/6928-ONG/877
11 juin 2018
Reprise de la session 2018, 30e séance – matin

Le Comité des ONG clôt sa session 2018 et recommande à l’ECOSOC d’octroyer le statut consultatif à 209 organisations non gouvernementales

Le Comité chargé des ONG, présidé par M. Jorge Dotta, de l’Uruguay, a adopté ce matin le rapport final de la deuxième reprise de session qu’il a tenue du 21 au 30 mai.  Le Comité a recommandé au Conseil économique et social (ECOSOC) d’octroyer le statut consultatif général à 4 ONG et le statut consultatif spécial à 209.

« Global Economist Forum » du Bangladesh, « The Sant Nirankari Mandal Plus ha » de l’Inde, « Universal Peace Federation » des États-Unis et « Imam Ali’s Popular Students Relief Society » de l’Iran s’attendent donc à être « reclassées » au statut le plus élevé, le statut consultatif général.  Elles seront ainsi reconnues comme de grandes ONG internationales dont le travail couvre la majorité des points contenus dans l’ordre du jour de l’ECOSOC et de ses organes subsidiaires.  Ces ONG seront autorisées à soumettre au Conseil des communications écrites et des pétitions et à proposer l’inscription de points à l’ordre du jour. 

Le deuxième statut le plus élevé, le statut consultatif spécial, a été recommandé pour 209 ONG sur 472 demandes.  Ces organisations sont désormais reconnues comme travaillant dans un domaine spécifique lié à l’agenda de l’ECOSOC et donc habilitées à soumettre à ce dernier des communications écrites et des pétitions.  La Liste, troisième statut qui n’a fait l’objet d’aucune demande, est réservée aux ONG qui ont plutôt tendance à travailler d’une manière plus technique et/ou restreinte.  Elles ne peuvent soumettre au Conseil économique et social que des communications écrites.

Aujourd’hui, a poursuivi le Rapporteur, M. Farid Jabrayilov, le Comité a reporté sa décision sur 233 dossiers dans l’attente des précisions demandées par ses membres.  Les États-Unis ont regretté que 55% des demandes de statut consultatif spécial aient été ainsi reportées, soulignant l’importance qu’il y a à ce que l’ONU s’ouvre aux ONG.  L’Arménie a ainsi dénoncé les abus de « deux membres connus » du Comité qui ont posé des questions répétitives aux ONG arméniennes, retardant la décision sur leur demande.  « C’est un message négatif et une attaque à la réputation du Comité. » 

Le Comité a aussi pris note de 10 demandes de changement de nom et reporté sa décision sur une onzième.  Il a également noté une demande de fusion et clos 29 dossiers, avant d’approuver les rapports quadriennaux de 196 organisations sur les 296 qui lui étaient soumis.

Le Comité, qui est un organe permanent de l’ECOSOC, est composé de 19 membres élus sur la base d’une représentation géographique équitable.  Il tiendra le 22 juin ses toutes premières consultations avec les ONG dont plus de 300 ont confirmé leur présence et 195 ont fait des contributions par écrit.  Nous parlons bien de « consultations techniques », a précisé la Chine qui a demandé au secrétariat du Comité de faire tout son possible pour traduire le rapport de la réunion dans les six langues officielles de l’ONU.  Nous comptons sur des consultations « efficaces », ont prévenu les États-Unis.  La réunion permettra au Comité d’accomplir au mieux son mandat et d’améliorer ses méthodes de travail, a commenté le Président qui achève son mandat de quatre ans.       

Le secrétariat a annoncé que d’ores et déjà 826 nouvelles demandes de statut consultatif spécial attendent, en 2019, le Comité qui tiendra sa prochaine session du 21 au 30 janvier 2019 et du 16 au 24 mai 2019.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.