Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 11 décembre 2018

Dbf181211
11 décembre 2018

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 11 décembre 2018

     (La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Déplacements du Secrétaire général

Le Secrétaire général de l'ONU, M. António Guterres, a, ce matin, quitté Marrakech pour Rabat, où il s’est entretenu avec le Roi du Maroc.  À cette occasion, M. Guterres a exprimé sa profonde gratitude envers Mohammed VI et son royaume pour avoir accueilli la Conférence intergouvernementale sur l’adoption du Pacte mondial pour les migrations.  Le Secrétaire général a également salué le Maroc pour ses contributions aux opérations de paix des Nations Unies et son soutien sans faille aux initiatives de réforme de l'ONU.  Les deux responsables ont également échangé leurs points de vue sur des questions d’intérêt commun.

Le Secrétaire général est actuellement en route pour Katowice, en Pologne, où se déroule la vingt-quatrième session de la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP24), qui en est à sa deuxième semaine de réunion et a repris son débat de haut niveau.

Mercredi 12 décembre, M. Guterres prendra part à une série de réunions bilatérales, avant de s’exprimer dans le cadre du dialogue de Talanoa, un processus conçu pour aider les pays à mettre en œuvre et renforcer leurs contributions nationales à la lutte contre les changements climatiques d'ici à 2020.

Conférence sur les changements climatiques

Parallèlement, dans le cadre de la COP24 à Katowice, des membres de l'industrie du sport et des responsables de l'ONU ont lancé, aujourd’hui, le « Plan-cadre des sports pour l’action climatique », pour réduire les émissions liées aux grands événements sportifs en mobilisant des millions de fans.

Parmi les premiers signataires figurent le Comité international olympique, la FIFA, la Fédération internationale de voile, la Ligue mondiale de surf, le club de football anglais de Forest Green Rovers, la Fédération française de tennis et Roland-Garros.

Le cadre créé a deux objectifs principaux: définir une trajectoire claire pour la communauté sportive mondiale afin qu’elle lutte contre les changements climatiques, et utiliser le sport comme un agent fédérateur pour sensibiliser l’opinion mondiale et agir contre les changements climatiques.

Yémen

L’Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Yémen, M. Martin Griffiths, a organisé en Suède, lundi 10 décembre, une conférence de presse pour communiquer sur les progrès réalisés lors des consultations inter-yéménites.

M. Griffiths a déclaré que les deux parties négociaient les détails de la réouverture de l'aéroport de Sanaa, ainsi que l’adoption de mesures de désescalade à Taëz et à Hodeïda, la mise en œuvre de l'accord sur l'échange de prisonniers et la situation économique.

L’Envoyé spécial a indiqué que des accords concrets seraient annoncés d'ici la fin de ce cycle.

Il a également précisé que la date et le lieu du prochain cycle de consultations faisaient actuellement l’objet de discussions entre les deux parties, la date butoir étant fixée au début de l’an prochain.

M. Griffiths a de nouveau salué l'esprit positif et sérieux dont ont fait preuve les deux parties durant ces consultations, soulignant qu'il restait confiant quant aux résultats attendus à l’issue de ce cycle. 

Liban

Le général de division Stefano Del Col, Chef de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), a rencontré aujourd'hui, à Beyrouth, le Président libanais, M. Michel Aoun, et le Président du Parlement, M. Nabih Berri.  À cette occasion, il les a informés de l'évolution de la situation concernant les tunnels situés le long de la Ligne bleue.

Dans une déclaration à la presse, le général de division Del Col a ensuite indiqué qu'il s'agissait d'une affaire sérieuse et que la FINUL travaillait en étroite coordination avec les parties, tant au niveau technique qu’au niveau politique, pour veiller à ce que tous les faits liés à ces tunnels soient rapportés de façon objective et traités de manière approfondie, conformément à la résolution 1701 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Le général de division Del Col a informé MM. Aoun et Berri de sa récente visite dans un lieu proche de Metoula, en Israël, où des experts techniques de la FINUL ont procédé à une inspection du site afin de confirmer l'existence d'un tunnel.  Lundi 10 décembre, une équipe technique de la FINUL dirigée par le commandant adjoint de la Force a confirmé l’existence d’un deuxième tunnel plus au nord, dans la même zone.  La FINUL continue d’étudier cette question en étroite coordination avec les Forces armées libanaises.

Le général de division Del Col a insisté avant tout sur la nécessité de préserver le calme et la stabilité le long de la Ligne bleue.  Il a trouvé encourageant d'apprendre que les deux parties n’ont pas l’intention de dégrader la situation le long de la Ligne bleue et souhaitent continuer à travailler dans ce but avec la FINUL. La situation dans la zone d'opérations de la FINUL au sud du fleuve Litani demeure calme, a-t-il précisé.

Mali

La Sous-secrétaire générale aux opérations de maintien de la paix, Mme Bintou Keita, et le Sous-secrétaire général à l'appui à la consolidation de la paix, M. Oscar Fernandez-Taranco, poursuivent leur visite au Mali.

Après avoir rencontré les groupes signataires, dimanche 9 décembre, ils se sont entretenus, aujourd’hui, avec le Premier Ministre du pays, plusieurs ministres et le Président de l’Assemblée nationale malienne, ainsi que des membres de l’opposition.  Au cours de leurs entretiens, Mme Keita et M. Fernandez-Taranco ont réaffirmé la ferme volonté de l’ONU d’aider les parties signataires et le peuple malien à faire progresser la mise en œuvre de l’accord de paix.

Lundi, Mme Keita et M. Fernandez-Taranco s’étaient également rendus à Mopti et Gao, où ils avaient rencontré l'équipe de pays des Nations Unies, rendu visite à des projets soutenus par le Fonds pour la consolidation de la paix, et rencontré des représentants des femmes et de la jeunesse.

Soudan du Sud

Au Soudan du Sud, une série de projets spéciaux financés par la Mission des Nations Unies dans ce pays contribuent à améliorer la vie des communautés dans tout le pays, en fournissant un accès à l’eau potable, à l'éducation et aux soins de santé, et en garantissant la sécurité des femmes vulnérables et le renforcement du système judiciaire, pour traduire les coupables de violences sexuelles en justice.

Conseil de sécurité

Dans une déclaration présidentielle publiée ce matin, le Conseil de sécurité a rappelé qu’il a demandé au Secrétaire général, dans sa résolution 2429 (2018), de fournir à l’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) une stratégie de sortie détaillée et clairement définie.  Le Conseil a pris note du rapport d'octobre dernier publié par M. Guterres à ce sujet, y compris les objectifs et indicateurs de performance proposés.  Il reconnaît que les progrès dans la réalisation des objectifs et des indicateurs joueront un rôle dans la transition du maintien de la paix à la consolidation de la paix au Darfour.

Cette réunion a été suivie du débat périodique du Conseil sur le Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des Tribunaux pénaux.  À cette occasion, le Conseil a entendu un exposé du juge Theodor Meron, Président du Mécanisme résiduel, et du Procureur Serge Brammertz.

Montagnes

L’édition 2018 de la Journée internationale de la montagne, célébrée aujourd’hui, a pour thème « Les montagnes comptent », et souligne le rôle crucial joué par ces dernières dans l’apport de biens et services essentiels pour l’écosystème.  Le thème retenu cette année souligne également leur vulnérabilité face aux changements climatiques.

 

 

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.