Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 20 novembre 2018

Dbf/181120
20 novembre 2018

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 20 novembre 2018

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

PNUE

Le Secrétaire général a accepté la démission de M. Erik Solnheim, Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

La démission de M. Solnheim prendra effet jeudi 22 novembre.

Le Secrétaire général est reconnaissant envers M. Solnheim pour ses services et reconnaît qu’il a joué un rôle de chef de file pour attirer l’attention du monde sur des défis environnementaux critiques, notamment la pollution plastique et sa circularité, l’action climatique, le droit des défenseurs de l’environnement, la biodiversité et la sécurité environnementale.

Il a mené des activités de plaidoyer aux plus hauts niveaux des gouvernements, des entreprises et de la société civile pour faire avancer les changements transformateurs nécessaires pour créer une réelle différence dans la vie des populations et promouvoir la cause de l’environnement.

La Directrice exécutive ajointe du PNUE, Mme Joyce Msuya, de la Tanzanie, sera nommée Directrice exécutive par intérim pendant le processus de recrutement que le Secrétaire général mènera, en consultation avec les États Membres, pour trouver le successeur de M. Solnheim.  Mme Msuya bénéficiera de tout l’appui nécessaire pour assurer une transition sans heurts.

Paix et sécurité en Afrique

Ce matin, le Secrétaire général est intervenu devant le Conseil de sécurité lors d’une réunion consacrée à la paix et à la sécurité en Afrique.  À cette occasion, il a insisté sur l’importance du partenariat entre l’ONU et l’Union africaine et des contributions des États Membres africains aux efforts collectifs pour la paix.  Les pays africains contribuent presque la moitié des Casques bleus.

Il a ajouté qu’il est encouragé par l’appui africain dont bénéficie son initiative « Action pour le maintien de la paix », qui a déjà été signée par 42 pays africains et 150 États en tout, et qui vise à recentrer le maintien de la paix autour de mandats plus réalistes, à rendre les missions plus robustes et plus sûres et à mobiliser un plus grand effort collectif pour appuyer des solutions politiques, ainsi que des troupes mieux équipées et mieux formées.

Nomination

En début de journée, le Secrétaire général des Nations Unies, M. António Guterres, a nommé M. Miguel Ángel Moratinos Cuyaubé, de l’Espagne, Haut-Représentant des Nations Unies pour l’Alliance des civilisations.

M. Moratinos succèdera à M. Nassir Abdulaziz al-Nasser, du Qatar, à qui le Secrétaire général a exprimé sa gratitude pour sa vision et le leadership dont il a fait preuve.

M. Moratinos a eu une longue et distinguée carrière qu’il a consacrée aux relations internationales et à la coopération pour le développement, ayant notamment occupé les fonctions de Ministre des affaires étrangères de l’Espagne. 

Afghanistan

La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a indiqué, ce matin, dans un tweet, qu’elle est indignée par l’attaque meurtrière qui a frappé Kaboul alors que les communautés du pays marquent un jour qui revêt une signification religieuse particulière.

La Mission a indiqué que des informations crédibles font état de nombreuses victimes civiles et que des équipes des droits de l’homme sont en train d’établir les faits.

La famille de l’ONU transmet ses plus profondes condoléances aux nombreuses familles touchées.

RDC

La Coordonnatrice humanitaire pour la République démocratique du Congo (RDC), Mme Kim Bolduc, a fermement condamné le meurtre de deux travailleurs humanitaires de l’ONG internationale Food for the Hungry.  Les deux travailleurs humanitaires ont vraisemblablement été tués jeudi dernier, par des hommes armés non identifiés, dans le territoire Moba, dans la province du Tanganyika.

Mme Bolduc a indiqué que prendre pour cible des travailleurs humanitaires dans l’exercice de leurs fonctions est une grave violation du droit international humanitaire.

UNRWA

Le Commissaire général de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), M. Pierre Krähenbühl, a salué, aujourd’hui, à Amman, les donateurs de l’Office pour avoir collectivement contribué à réduire le déficit budgétaire de 446 millions de dollars auquel il a dû faire face cette année.

Il a indiqué que, depuis le mois de janvier, les donateurs ont contribué ou se sont engagés à contribuer 425 millions de dollars supplémentaires, réduisant à 21 million de dollars le déficit de l’UNRWA.  Grâce à ces contributions supplémentaires, l’Office a pu ouvrir ses 711 écoles en temps voulu, préservant ainsi le droit à l’éducation de 530 000 garçons et filles.

M. Krähenbühl a également demandé aux donateurs qui avaient fait des promesses de dons, mais qui n’avaient pas encore déboursés leurs contributions supplémentaires, de le faire de toute urgence.

Changements climatiques

Aujourd’hui, la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) a publié deux documents qui indiquent qu’il est possible de faire face avec succès à la crise climatique mondiale, à condition de renforcer d’urgence l’action des secteurs publics et privés.

Le Rapport de synthèse du dialogue de Talanoa a été élaboré sur la base des expériences mises en avant par des représentants de gouvernement et d’ONG, au sujet de la manière dont ils ressentent et font face aux changements climatiques.  De son côté, l’Annuaire de l’Action mondiale pour le climat recense les quelque 9 000 engagements pris par 128 pays et plus de 6 000 entreprises, et qui représentent 36 mille milliards de dollars en activité économique.

Journée mondiale de l’enfance

Dans une déclaration publiée à l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance, un groupe d’experts des droits de l’enfance de l’ONU -Mme Marta Santos Pais, Représentante spéciale du Secrétaire général chargée de la question de la violence contre les enfants; Mme Renate Winter, Présidente du Comité des droits de l’enfant; et Mme Maud de Boer-Buquicchio, Rapporteuse spéciale sur la vente et l’exploitation sexuelle des enfants du Conseil des droits de l’homme- a exhorté les gouvernements du monde à accorder une attention prioritaire à la réalisation des droits de l’enfance et à accélérer les efforts de mise en œuvre de la Convention relative aux droits de l’enfant, le traité des droits de l’homme le plus ratifié de l’histoire.

Journée de l’industrialisation de l’Afrique

La Journée de l’industrialisation de l’Afrique est célébrée aujourd’hui, axée cette année sur la promotion des chaînes de valeurs régionales et sur la manière dont le développement industriel aux fins de la production pharmaceutique locale contribue à une vie saine et au bien-être des populations.

Dans un message, le Secrétaire général a indiqué que le développement industriel sans exclusive et durable est essentiel pour la réalisation, en Afrique, du Programme de développement durable à l’horizon 2030.  Il a ajouté que le développement d’un secteur pharmaceutique compétitif et viable en Afrique peut aider à promouvoir l’amélioration de la santé et du bien-être et une croissance économique durable.

Le Secrétaire général a également réaffirmé le ferme engagement des Nations Unies à promouvoir le développement industriel de l’Afrique en tant que moteur de la réalisation des objectifs de développement durable.

Mexique

Suite à une question posée au sujet des migrants au Mexique, le Porte-parole a indiqué que le Secrétaire général suit avec préoccupation l’évolution de la situation humanitaire à Tijuana et à Mexicali, dans le nord du Mexique.

Il reconnaît les efforts du Gouvernement du Mexique pour assurer l’accès des personnes nécessitant une protection internationale au système d’asile, tout en reconnaissant les efforts déployés par les autorités locales et la société civile pour leur fournir un abri et une aide humanitaire vitale.

Les personnes qui se déplacent avec la caravane doivent coopérer et écouter attentivement les informations disponibles sur les voies juridiques qui leur sont disponibles.  Les agences de l’ONU qui se trouvent déjà sur le terrain peuvent leur fournir un avis technique.

Invités du Point de presse

Les invités du Point de presse étaient Mme Millie Bobby Brown, actrice nominée aux Emmy et vedette de l’émission Stranger Things, et la Directrice de la communication de l’UNICEF, Mme Paloma Escudero, qui ont souligné l’importance d’autonomiser les enfants, dans le cadre de la commémoration, par l’UNICEF, de la Journée mondiale de l’enfance.

M. Dean Brooks, Directeur du Réseau interagences pour l’éducation en situations d’urgence (INEE); Mme Rajika Bhandari, Directrice du Centre de recherche sur la mobilité et l’impact universitaire de l’Institute of International Education (IIE), et Mme Ninette Kelly, Directrice du Bureau de New York du Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR), sont également intervenus pour présenter l’édition 2019 du Rapport mondial de suivi sur l’éducation (Rapport GEM).

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.