Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 19 octobre 2018

dbf181019
19 octobre 2018

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 19 octobre 2018

 (La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Afghanistan

Voici une déclaration publiée hier:  Au moment où l’Afghanistan se prépare aux élections législatives du 20 octobre, le Secrétaire général encourage tous ceux qui sont habilités à voter à exercer ce droit et à contribuer ainsi au développement d’institutions démocratiques durables et à la création de conditions favorables à un Afghanistan pacifique et plus stable.

Le Secrétaire général appelle tous les leaders politiques à travailler ensemble pour garantir le plein respect du processus électoral dans lequel chaque électeur, en particulier les femmes et les groupes minoritaires, sera en mesure de déposer son bulletin dans l’urne.

Dans ce contexte de problèmes sécuritaires, le Secrétaire général encourage les autorités pertinentes et toutes les parties prenantes politiques à prendre les mesures nécessaires et à faire tout leur possible pour prévenir toutes les formes de violence électorale. 

La Mission des Nations Unies en Afghanistan a condamné l’attentat qui a visé hier des fonctionnaires gouvernementaux à Kandahar.

D’après la Mission, le moment choisi pour cet attentat, à savoir moins de 48 heures avant les élections, a contribué à un sentiment d’incertitude et d’insécurité alors que de nombreux Afghans s’apprêtent à exercer leur droit constitutionnel pour élire leurs représentants.

La Mission s’est dite encouragée par les mesures prises par le Gouvernement pour garantir la stabilité et le fonctionnement du Gouvernement à Kandahar dans ces circonstances difficiles et tragiques.

Indonésie

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé aujourd’hui avoir fait une première livraison de 1 300 tentes d’urgence pour les familles devenues sans abri à la suite du séisme et du tsunami récents en Indonésie.  Des fournitures supplémentaires, telles que des nattes de couchage, des moustiquaires et des lampes solaires, seront fournies dans les prochaines semaines.

Selon les estimations du Gouvernement, quelque 68 000 habitations ont été endommagées et 80 000 personnes ont été déplacées.

Pour sa part, le Programme alimentaire mondial (PAM) aide le Gouvernement à accélérer, gérer, stocker et distribuer les fournitures d’aide à Sulawesi. 

Le PAM travaille sur la logistique, le transport et le stockage des approvisionnements de secours à Palu ainsi que sur l’aéroport de Balikpapan sur l’île voisine de Bornéo.  Il prévoit 40 camions opérationnels à Palu et dans ses environs d’ici demain, le 20 octobre.  Ces camions seront à disposition de tous les partenaires de secours d’urgence pour transporter et distribuer l’aide.

Conseil de sécurité

Ce matin, le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Jean-Pierre Lacroix, a informé le Conseil de sécurité des derniers développements au Mali.

M. Lacroix a noté que l’élection présidentielle de juillet s’était déroulée dans un climat largement pacifique, faisant preuve de maturité politique. Cependant il a dit que les élections auraient dû être sous-tendues par davantage de progrès dans la mise en œuvre des réformes clefs.

Il a exhorté le Gouvernement et l’opposition à engager un dialogue politique constructif en prévision des prochaines élections législatives.

M. Lacroix a également fait part au Conseil de ses préoccupations concernant la situation en matière de sécurité dans le pays.  La réunion d’aujourd’hui a eu lieu alors que cinq soldats de la paix de l’ONU ont été blessés hier par un engin explosif improvisé dans la région de Kidal.

Il a ajouté que, suite à l’intensification des attaques extrémistes violentes au Burkina Faso, pays voisin, la Force conjointe du G5-Sahel reste plus pertinente que jamais et doit être complétée par des initiatives visant à améliorer la gouvernance, la résilience et le développement.

Maintien de la paix

En réponse à des questions sur le commandant du contingent sri-lankais au Mali, le Porte-parole a déclaré qu’après avoir examiné les antécédents en matière de droits de l’homme du commandant du contingent sri-lankais déployé dans la Mission de maintien de la paix des Nations Unies au Mali, le Secrétariat a exigé que le Gouvernement du Sri Lanka le rapatrie immédiatement au Sri Lanka.

Cela se fera à leurs frais, conformément aux procédures normales.  Cette décision de rapatrier le commandant a été prise par l’ONU à la suite d’un examen fondé sur des informations récemment reçues.  Le Secrétariat reste en contact avec la Mission permanente du Sri Lanka.

Vice-Secrétaire générale

La Vice-Secrétaire générale, Mme Amina Mohammed, doit se rendre à Doubaï, aux Émirats arabes unis, pour prononcer un discours liminaire au Forum mondial 2018 des Nations Unies sur les données.  Cette réunion, organisée par l’Autorité fédérale de la concurrence et des statistiques (FCSA) des Émirats arabes unis, en collaboration avec la Division des statistiques du Département des affaires économiques et sociales, se tiendra à Doubaï du 22 au 24 octobre.

Mme Mohammed aura également des entretiens bilatéraux avec des hauts responsables gouvernementaux et l’équipe de pays des Nations Unies au cours de sa visite.

Elle sera de retour à New York mardi prochain.

 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.