Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 9 Octobre 2018

DBF181009
9 octobre 2018

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 9 Octobre 2018

(La version française du Point de presse quotidien
n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Représentante permanente des États-Unis

Le Secrétaire général a exprimé sa profonde gratitude pour l’excellente coopération et le soutien dont la Représentante permanente des États-Unis, Mme Nikki Haley, a toujours fait preuve.  Ils ont tissé des liens très constructifs et noué de fortes relations de travail pendant le mandat de Mme Haley.  Ils ont travaillé avec acharnement pour promouvoir des relations constructives entre les Nations Unies et les États-Unis, valorisant le rôle de l’ONU.

Le Secrétaire général espère pouvoir continuer à travailler avec Mme Haley jusqu’à la fin de son mandat et, bien sûr, avec son remplaçant.

Indonésie

Le Secrétaire général est en route pour l’Indonésie.  Vendredi, il se rendra à Palu, sur l’île de Sulawesi qui vient d’être dévastée par un tremblement de terre, un tsunami et des glissements de terrain.  Avant cela, le Secrétaire général participera aux réunions du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique que, selon le Gouvernement indonésien, plus de 2 000 personnes ont trouvé la mort et 10 000 ont été grièvement blessées, tandis que des centaines d’autres sont portées disparues.

La réponse humanitaire est gérée par le Gouvernement avec le soutien de la communauté internationale.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et une équipe de travailleurs sociaux du Ministère de affaires sociales identifient les enfants séparés et non accompagnés; alors que les informations indiquent qu’ils sont en grand nombre.  Hier, un total de 61 enfants séparés et non accompagnés ont été identifiés et enregistrés, dont 3 sont désormais réunis avec leur famille. 

Le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) distribue des kits d’hygiène aux femmes, de maternité, post-accouchements et pour les nouveau-nés.  L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a également fourni 28 000 gallons d’eau en bouteilles et 1 700 abris d’urgence. 

Le Programme alimentaire mondial (PAM) assure une assistance logistique et conduit une évaluation de l’aéroport, du port et des routes.  Le PAM a installé un entrepôt mobile pour stocker l’aide qui arrive à Palu.  Six autres seront installés la semaine prochaine.

Soudan du Sud

Le Programme alimentaire mondial (PAM) annonce que pour la première fois depuis le début de la guerre civile au Soudan du Sud, il y a presque cinq ans, il a réussi à envoyer des bateaux chargés d’aide alimentaire via la rivière Sobai, un affluent du Nil Blanc dans l’État du Nil Supérieur.

Le convoi transportait quelque 52 tonnes de vivres dont du sorgho, des légumineuses, de l’huile végétale et du porridge enrichi, en quantité suffisante pour nourrir 40 000 personnes pendant un mois.  Le PAM prévoit de livrer plus de 6 000 tonnes de vivres à quelque 130 000 personnes dans sept endroits isolés d’ici à l’année prochaine.

Pour atteindre ces lieux par la rivière, il a fallu négocier l’accès et obtenir des garanties de sécurité pour le passage des bateaux.  Auparavant, ces communautés étaient ravitaillées par des largages aériens, environ six fois plus chers que le transport fluvial.

Toujours à propos du Soudan du Sud, le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Jean-Pierre Lacroix; le Commissaire de l’Union africaine pour la paix et la sécurité, M. Smail Chergui; la Coprésidente du Réseau des femmes africaines pour la prévention des conflits et la médiation, Mme Specioza Wandira Kazibwe; et la Directrice exécutive d’Onu-Femmes, Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka ont achevé une visite de terrain et tenu une conférence de presse conjointe à Djouba, lors de laquelle ils ont exprimé leur solidarité avec le peuple sud-soudanais et leur disposition à contribuer à la mise en œuvre de l’Accord de paix revitalisé.

République centrafricaine

ONUSIDA et le Gouvernement de la République centrafricaine ont signé aujourd’hui un mémorandum d’accord pour infléchir le nombre de nouvelles infections par le virus HIV dans l’armée, réduire les actes de violence sexuelle commis par les forces de défense et de sécurité et les inciter à se tourner vers les services de lutte contre le VIH.

Le mémorandum d’accord intervient à un moment critique où le taux de prévalence du virus VIH au sein des forces armées atteint 7,8% soit près du double du taux national qui tourne autour des 4%. 

Le mémorandum d’accord insiste particulièrement sur la formation des forces de défense, la réduction de la violence sexuelle et la prévention du VIH et du sida, notamment en améliorant les procédures de signalement des cas de violence sexuelle, en apportant de l’aide aux victimes et en garantissant l’accès aux outils de prévention du sida.

RPDC

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué aujourd’hui qu’en dépit de quelques améliorations cette année, l’insécurité alimentaire chronique et la malnutrition restent très étendues en République populaire démocratique de Corée (RPDC).

Environ 40% de la population, soit plus de 10 millions de personnes, sont sous-alimentées et ont besoin d’une assistance humanitaire.  Un enfant sur cinq souffre de rachitisme en raison de la malnutrition chronique.

Le PAM demande d’urgence un financement régulier pour aider les personnes vulnérables dans le pays.  Cette année, le Programme n’a reçu que de 37% des fonds requis pour la RPDC et a besoin de 15 millions de dollars dans les cinq prochains mois pour éviter de nouvelles coupes dans l’aide alimentaire.

Réfugiés

Un nouveau rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), publié aujourd’hui, prévient que les financements pour les personnes déplacées et apatrides dans le monde diminuent les fonds disponibles n’atteignant à peine la moitié du niveau requis, avec l’aggravation de la situation que cela suppose.

Le HCR indique qu’il n’a que 55% des 8,2 millions de dollars dont il a besoin cette année, contre 56,6% en 2017 et 58% en 2016.  En clair, le soutien des donateurs s’amenuise alors que le nombre des déplacés de force augmente. 

Changements climatiques

Le Bureau du Porte-parole a publié hier le communiqué du Secrétaire-général sur le rapport spécial du Groupe d’experts intergouvernemental pour l’étude des changements climatiques.

Le Secrétaire général estime que le rapport est une sonnette d’alarme assourdissante qui confirme que les changements climatiques avancent plus rapidement que prévu et que le temps presse. 

Gaza

Concernant la livraison de fuel à Gaza, 2 camions sont arrivés aujourd’hui avec environ 35 000 litres chacun, et 7 camions sont attendus demain.  D’ici à la fin du mois, le nombre de camions devrait atteindre une quinzaine par jour.

En plus des autres mesures prises sur le long terme pour accélérer la fourniture d’énergie à Gaza, les livraisons supplémentaires de fuel à la centrale électrique de Gaza restent la façon la plus efficace et la plus immédiate d’accroître la fourniture d’électricité et de répondre aux besoins humanitaires et sanitaires sur le terrain.  Le Secrétaire général a exprimé sa profonde gratitude au Gouvernement du Qatar pour sa contribution de 60 millions de dollars qui a rendu possibles ces livraisons jusque dans les prochains mois. 

Si l’ONU salue l’amélioration de la fourniture d’électricité, elle souligne tout de même que le retour de l’Autorité palestinienne améliorait substantiellement la situation humanitaire de la population de Gaza.  Gaza reste une partie intégrante de la solution des deux États fondée sur les résolutions pertinentes de l’ONU.

Les Nations Unies espèrent que relâcher la pression humanitaire sur Gaza permettra de réduire les tensions et la menace d’escalade.  Elles appellent l’Autorité palestinienne et le Hamas à s’engager sérieusement avec l’aide de l’Égypte sur la voie de la réconciliation et à progresser dans la mise en place de l’Accord du Caire du 12 octobre 2017.

Journée mondiale de la poste

La Journée mondiale de la poste est célébrée aujourd’hui.  Dans son message, le Secrétaire général a souligné que le secteur des postes est l’un des réseaux logistiques les plus vastes au monde et un centre vital pour les communautés.

Cette année, les célébrations de la Journée mettent en lumière la valeur du secteur non seulement dans la distribution du courrier mais aussi dans l’acheminent des biens, car les systèmes postaux permettent d’apporter un soutien lors des catastrophes naturelles, des services financiers à des centaines de millions de gens dans le monde et des informations essentielles en temps de crise.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.