Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 4 Octobre 2018

Dbf181004
4 octobre 2018

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 4 Octobre 2018

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Indonésie

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a signalé qu’à ce jour, le Gouvernement indonésien estime à 1 581 le nombre de morts après le séisme et le tsunami qui ont frappé le centre de Sulawesi.  Plus de 2 500 autres personnes ont été grièvement blessées et plus de 100 autres sont toujours portées disparues.

Quelque 66 000 habitations ont été endommagées et près de 71 000 personnes ont dû fuir.

Les hôpitaux et les cliniques seraient débordés et devraient faire face à des pénuries de personnel et de médicaments.

L’OCHA compte parmi les besoins urgents, les services médicaux, la nourriture, l’eau potable, des abris et le soutien psychosocial.

Les agences des Nations Unies, la Croix-Rouge et d’autres ONG sont parmi ceux qui sont déjà sur le terrain.  Ils intensifient leurs efforts pour aider les gens.

Les agents humanitaires aident le Gouvernement dans les domaines de la logistique, de la protection de l’enfant et la santé procréative.

Outre la destruction des routes et autres infrastructures essentielles, il y a eu de nombreux glissements de terrain et de coulées de boue qui ont entravé l’acheminement des secours.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) se prépare à travailler à la recherche et à la réunification des familles avec le Gouvernement et le Croissant-Rouge, et à assurer un soutien psychosocial aux enfants.

L’OCHA a aussi souligné que, si l’attention était surtout portée sur les secours d’urgence à Sulawesi, il ne faut pas pour autant oublier que cette catastrophe suit une série de séismes à Lombok, en juillet et août, de cette année, et les efforts de secours se poursuivent.

Nigéria

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) indique qu’elle travaille avec le Gouvernement du Nigéria pour soutenir la réponse sanitaire dans les États touchés par les inondations à grande échelle, observées depuis le mois d’août.

L’OMS a envoyé des experts pour renforcer la surveillance et l’alerte rapide dans les camps de déplacés et aide le Gouvernement à distribuer des médicaments essentiels et des produits de base aux personnes touchées par les inondations.

Ebola

Hier, le Directeur général de l’OMS, M. Tedros Adhanom Ghebreyesus, a fait un exposé au Conseil de sécurité sur l’épidémie d’Ebola dans la province du Nord-Kivu, en République démocratique du Congo (RDC).

L’exposé a lieu avant la visite du Conseil que le Conseil doit effectuer, du 5 au 8 octobre, en RDC.

Le Directeur général a souligné que la réponse à l’épidémie s’est heurtée à des problèmes importants, dont la situation sécuritaire dans la région de Beni au Nord-Kivu où les attaques ont provoqué une interruption des opérations pendant plusieurs jours.

Madagascar

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique qu’au 30 septembre, on comptait 31 cas de peste, dont 6 cas confirmés et six décès.

Sur les 6 cas confirmés, on compte 3 cas de peste pneumonique et 3de peste bubonique.  La peste est endémique dans les hautes terres centrales de Madagascar et touche généralement le pays entre les mois de septembre et d’avril.

La crainte est que, sans une réaction rapide, l’épidémie se propage et atteigne des niveaux d’urgence.  Des ressources sont attendues de toute urgence pour renforcer la prévention, notamment les inhumations sécurisées, la lutte contre les vecteurs et l’implication renforcée des communautés.

Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)

La FAO a publié aujourd’hui son indice mensuel des prix des produits alimentaires, qui montre que les prix mondiaux des produits agricoles ont baissé au mois de septembre, en raison de l’augmentation des stocks de produits alimentaires de base.

L’indice de la FAO a diminué de 1,4% par rapport au mois d’août et de 7,4% par rapport au mois de septembre 2017.

Espace

La Semaine mondiale de l’espace commence aujourd’hui sur le thème « L’espace rassemble le monde » pour mettre l’accent sur la coopération internationale.  Des manifestations sont prévues dans le monde entier tout au long de la semaine, dont la projection de documentaires dans les salles IMAX et des exposés faits par les employés d’Airbus dans certaines écoles en Europe.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.