Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 21 septembre 2018

Dbf180921
21 septembre 2018

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 21 septembre 2018

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Voyage du Secrétaire général

Le Secrétaire général a prévu de se rendre en Inde.  Il arrivera à New Delhi le lundi 1er octobre.

Sa visite coïncidera avec le début des événements pour la célébration du cent cinquantième anniversaire de la naissance du Mahatma Gandhi le 2 octobre 2019.  En 2007, l’Assemblée générale a désigné le 2 octobre comme Journée internationale de la non-violence.  Dans la soirée du lundi 1er octobre, le Secrétaire général ouvrira officiellement la nouvelle Maison des Nations Unies à New Delhi.

Le lendemain matin, mardi 2 octobre, le Secrétaire général participera à la séance de clôture de la Convention internationale Mahatma Gandhi sur l’assainissement.  Il rencontrera également la Présidente du Lok Sabha, Mme Sumitra Mahajan, avant de prononcer un discours au India Habitat Center on Global Affairs sur le thème « Défis mondiaux, solutions mondiales ».  Dans la soirée, le Secrétaire général participera à l’Assemblée générale de l’Alliance solaire internationale.

Le lendemain, mercredi 3 octobre, le Secrétaire général rencontrera le Président Ram Nath Kovind, le Premier Ministre Narendra Modi et la Ministre des affaires étrangères Sushma Swaraj.  Dans l’après-midi, il visitera le temple d’or d’Amritsar.

Le Secrétaire général retourna à New York le jeudi 4 octobre.

Inde

Nous voulons remercier tout particulièrement le Gouvernement indien de verser 1 million de dollars pour installer des panneaux solaires et un toit vert sur le bâtiment des conférences du Secrétariat des Nations Unies.

La contribution a été reçue par la Secrétaire générale adjointe à la gestion, Mme Jan Beagle, qui a déclaré que « la généreuse contribution de l’Inde envoie un message fort en faveur de l’innovation dans la lutte contre les changements climatiques et pour en accroître l’efficacité ».  Cette initiative aidera le Secrétariat à réduire son empreinte carbone et à promouvoir l'énergie durable.

Kofi Annan

Ce matin, le Secrétaire général a pris part à la séance plénière de l’Assemblée générale consacrée à l’hommage à l’ancien Secrétaire général, Kofi Annan.  Il a déclaré que Kofi Annan était « exceptionnellement chaleureux, accessible et du peuple - mais surtout, qu’il avait des principes et une détermination fermes pour défendre les valeurs de la Charte des Nations Unies ».

Le Secrétaire général a salué l’appui de Kofi Annan au multilatéralisme et l’a qualifié de « défenseur acharné de l’ONU dans un ordre mondial fondé sur des règles ».  Sa perte est ressentie encore plus fortement parce que nous n’avons jamais eu autant besoin de foi et d’inspiration, a-t-il ajouté.

Journée de la paix

C’est aujourd’hui la Journée internationale de la paix.  Ce matin, dans le jardin japonais, le Secrétaire général a pris part à la cérémonie annuelle de la cloche de la paix.  Étaient également présents la Vice-Secrétaire générale, Mme Amina J. Mohammed, l’Envoyée spéciale du Secrétaire général pour la jeunesse, la Présidente de l’Assemblée générale, ainsi que les Messagers de la paix Michael Douglas et la Princesse Haya.

Le Secrétaire général a déclaré que la paix est le concept unificateur qui rassemble les gens aux Nations Unies.  Même si les conflits se multiplient partout, l’ONU est déterminée à ne pas baisser les bras et continuera de protéger les droits de l’homme, d’éliminer la pauvreté et de réduire les inégalités - des conditions qui sont nécessaires à l’avènement d’une société pacifique, a-t-il ajouté.

Yémen

Au Conseil de sécurité cet après-midi, le Coordonnateur des secours d’urgence, M. Mark Lowcock, fera le point de la situation alarmante et en pleine détérioration au Yémen.

Il donnera une conférence de presse à l’issue de cette séance.

Maintien de la paix

La Déclaration d’engagement commun sur le maintien de la paix des Nations Unies a été à ce jour approuvée par 131 pays.  Ces pays représentent 90% de toutes les contributions du personnel. 

Onze des 13 pays qui accueillent des opérations de maintien de la paix sur leur territoire ont entériné la Déclaration, ainsi que 13 des 15 membres actuels du Conseil de sécurité.

La Déclaration fait partie des efforts déployés par le Secrétaire général pour renouveler l’action collective visant à renforcer l’appui aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies.  Mardi aura lieu une réunion de haut niveau sur le thème de l’action pour le maintien de la paix.

La liste des pays qui ont adhéré à cette déclaration est actualisée quotidiennement sur le site Web du maintien de la paix.

Ebola

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) indique qu’il a, de même que ses partenaires, identifié jusqu'à présent 155 enfants orphelins ou non accompagnés suite à la dernière épidémie d’Ebola dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).  Les enfants qui perdent un parent à cause d’Ebola risquent d’être stigmatisés, isolés ou abandonnés.

Depuis le début de l’épidémie actuelle d’Ebola, l’UNICEF et ses partenaires ont fourni des vivres, une assistance psychosociale, des fournitures scolaires et diverses autres aides aux orphelins et aux enfants non accompagnés dans les zones touchées de Beni, Mangina, Makeke et Butembo.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), à la date du 19 septembre 143 cas ont été signalés, dont 31 confirmés et 112 probables.  L’épidémie a fait 97 morts.

Selon l’OMS, les preuves indiquent que l’épidémie est contrôlée.  Cependant, elle continue d’évoluer et se heurte à de sérieuses difficultés, notamment la localisation des contacts et un environnement de sécurité instable.

OMS

Dans un nouveau rapport, l’Organisation mondiale de la Santé prévient que plus de trois millions de personnes -pour la plupart des hommes- sont mortes en 2016 à cause d’une consommation nocive d’alcool. 

Cela représente 1 décès sur 20 dans le monde.

Parmi tous les décès imputables à l’alcool, 28% étaient dus à des blessures, telles que des accidents de la route, des actes d’autodestruction et des violences interpersonnelles; 21% à des troubles digestifs; 19% à des maladies cardiovasculaires et le reste à de maladies infectieuses, des cancers, des troubles mentaux et autres problèmes de santé.

Tableau d’honneur

À la date d’hier, l’Afghanistan et le Malawi ont payé intégralement leurs contributions au budget ordinaire.  Et aujourd’hui, c’est le cas de Kiribati, ce qui porte le nombre de pays à l’avoir fait à 137.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.