Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 17 septembre 2018

Dbf180917
17 septembre 2018

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 17 septembre 2018

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Arabie saoudite

Le Secrétaire général est tout juste rentré à New York après s’être rendu hier à Djeddah, en Arabie saoudite, où il a été témoin d’un « moment historique »: la signature de l’accord de paix entre l’Éthiopie et l’Érythrée. 

Répondant aux journalistes avec le Ministre des affaires étrangères de l’Arabie saoudite, le Secrétaire général a exprimé sa profonde gratitude au roi et Gardien des deux saintes mosquées pour le rôle qu’il a joué en réunissant les deux parties.  Il a indiqué que l’accord apporte un vent d’espoir dans la Corne de l’Afrique.  Il a parlé d’autres progrès faits dans la région, notamment les négociations entre les dirigeants de Djibouti et de l’Érythrée.

À Djeddah, il a rencontré séparément le roi Salman ainsi que le prince héritier et le Ministre des affaires étrangères.  Dans toutes ces réunions, il a discuté du financement de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) et des situations à Edleb (Syrie) et au Yémen.

Philippines

Une déclaration sur les Philippines devrait être publiée plus tard aujourd’hui.  L’ONU présente ses condoléances aux victimes de la tempête Mangkhut aux Philippines et en Chine ainsi qu’aux victimes de l’ouragan Florence qui a frappé la Caroline du Nord et la Caroline du Sud. 

Aux Philippines, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) travaille en lien étroit avec le Gouvernement pour coordonner une évaluation rapide et une réponse.  Les besoins les plus importants sont relatifs à la nourriture, la santé, l’eau, l’assainissement et l’hygiène ainsi qu’aux abris.  L’accès aux régions montagneuses est souvent une source de préoccupation, ainsi que les inondations et les glissements de terrain éventuels. 

L’ONU est prête à soutenir les efforts de secours du Gouvernement.

Yémen

L’Envoyé spécial pour le Yémen, M. Martin Griffiths, est à Sanaa aujourd’hui et demain.  Mercredi, il ira à Riyad et y restera deux jours, avant de rentrer à New York pour être présent à l’Assemblée générale.

Pendant le weekend, la Coordonnatrice des opérations humanitaires, Mme Lise Grande, a paraphé une note verbale avec les autorités à Sanaa pour permettre l’évacuation médicale des personnes gravement malades par des vols spéciaux vers un centre médical équipé pour gérer ces situations.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) travaille avec toutes les parties pour confirmer les modes opératoires d’un pont aérien humanitaire.

Une entreprise internationale privée a été engagée pour examiner les dossiers médicaux des malades qui ont été sélectionnés afin de vérifier qu’ils sont éligibles pour ce service.  Le pont aérien humanitaire fonctionnera pour une période d’essai de six mois.

Moyen-Orient

Hier le Coordonnateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, M. Nickolay Mladenov, a déclaré qu’il était préoccupé par l’intention des autorités israéliennes de détruire le village bédouin de Khan Al-Ahmar connu aussi sous le nom d’Abou Al-Helu, une communauté de 181 personnes dont plus de la moitié sont des enfants.  Il appelle les autorités à ne pas procéder aux démolitions et à interrompre la relocalisation des communautés palestiniennes dans la Cisjordanie occupée.  Ces agissements sont contraires au droit international et pourraient saper les chances de créer un État palestinien viable et contigu.  M. Mladenov a exprimé aujourd’hui ses condoléances à la famille d’Ari Fuld, un civil américano-israélien, poignardé hier en Cisjordanie.  Tout le monde doit s’élever contre la violence et condamner le terrorisme, a déclaré M. Mladenov.

Le Coordonnateur des opérations humanitaires pour le territoire palestinien occupé, M. Jamie McGoldrick, a annoncé l’octroi d’un million de dollars par le Fonds humanitaire pour le territoire palestinien occupé afin d’éviter la rupture de la fourniture des services de secours dans la bande de Gaza.

Ces fonds seront alloués au programme d’urgence de carburant soutenu par l’ONU qui fournit du carburant principalement pour des groupes électrogènes de près de 250 centres de soins, d’eau et d’assainissement dans la bande de Gaza.

Si ce don permettra le ravitaillement en carburant pendant un mois et demi, il faudrait encore 2 millions de dollars de plus pour couvrir les besoins minimum.

Soudan du Sud

Un soldat de maintien de la paix népalais appartenant à la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) a été blessé par balle par un soldat gouvernemental alors qu’il voyageait dans un convoi dans la ville de Yei, samedi dernier. 

Le soldat a été évacué vers la base de l’ONU avant d’être transporté par avion à Djouba pour traitement médical.

Dans une déclaration publiée ce weekend, le Représentant spécial du Secrétaire général, M. David Shearer, a dit que cette attaque était inacceptable et que l’auteur devait être retrouvé et tenu pour responsable par les autorités du Gouvernement.  Il a ajouté qu’il appartient au Gouvernement de contrôler ses forces.

Dans la même déclaration, M. Shearer a dit qu’il est décourageant, qu’en dépit de la signature d’un accord de paix revitalisé par toutes les parties au conflit il y a quelques jours, les combats se poursuivent dans la région de l’Équateur central du Soudan du Sud.

Il a dit que toutes les forces doivent se désengager conformément à l’accord de paix, et que les parties doivent travailler ensemble pour renforcer la confiance entre elles et avec le peuple du Soudan du Sud.    

République populaire démocratique de Corée

Mme Rosemary DiCarlo, Secrétaire générale adjointe aux affaires politiques, a présenté, ce matin, au Conseil de sécurité, les derniers développements en République populaire démocratique de Corée (RPDC), et rappelé que le Secrétaire général a salué l’engagement du Président Kim Jong Un, le 5 septembre, à réaliser la dénucléarisation de la péninsule coréenne.  Mme DiCarlo a aussi indiqué que le Secrétaire général, lors de la semaine de haut niveau de l’Assemblée générale, discutera de la façon dont il pourra, avec le système des Nations Unies, appuyer plus avant les parties et les mesures supplémentaires à prendre pour progresser vers une paix et une sécurité durables, et la dénucléarisation complète et vérifiable de la péninsule coréenne, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.  Il espère que le sommet intercoréen ainsi que le sommet prévu entre les dirigeants des États-Unis et de la RPDC contribueront aussi à ce processus.

Climat

Vendredi soir, les responsables des Nations Unies se sont félicités des résultats du Sommet mondial d’action sur le climat qui s’est tenu à San Francisco. 

Le Secrétaire général a déclaré que le Sommet a « rassemblé des acteurs démontrant les vastes opportunités offertes par l’action sur le climat.  Ils parient sur le vert parce qu’ils comprennent que c’est là la voie vers la prospérité et la paix sur une planète saine ».

Mme Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), a dit que le Sommet encouragera les gouvernements du monde entier à intensifier leurs actions, prouvant le rôle vital que les États et les régions, les villes, les sociétés, les investisseurs et la société civile jouent pour affronter les changements climatiques.

Les résultats du Sommet apporteront une contribution précieuse à la veille des débats de l’Assemblée générale et de la semaine de New York sur le climat, et à l’approche de la conférence sur les changements climatiques qui aura lieu en Pologne au mois de décembre.

Maintien de la paix

À ce jour, 109 pays ont adhéré à la Déclaration d’engagements communs concernant les opérations de maintien de la paix des Nations Unies, qui fait partie des efforts du Secrétaire général visant à renouveler notre action collective pour renforcer et appuyer les opérations de maintien de la paix de l’ONU.

Ces pays représentent 15 des 20 plus importants contributeurs de troupes, soit 84% du personnel; 9 des 13 États qui accueillent des opérations de maintien de la paix; 10 des 15 membres actuels du Conseil de sécurité et 4 des 5 pays appelés à y siéger prochainement; 8 des 10 principaux pays en termes de contributions financières statutaires, soit près de 80% de toutes les contributions au maintien de la paix.

Le Secrétaire général appelle tous les États restants à adhérer à la Déclaration avant l’évènement de haut niveau du 25 septembre.

Caraïbes

Un rapport du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), publié aujourd’hui, indique que le PNUD a mobilisé 25 millions de dollars pour accroître la résilience et restaurer plus de 800 bâtiments pour les habitants les plus vulnérables en Dominique et à Antigua-et-Barbuda, qui ont été frappées par deux puissants ouragans l’un après l’autre, il y a un an.

Le PNUD s’est associé avec les gouvernements, le secteur privé et d’autres agences des Nations Unies pour installer des toits plus résilients sur des maisons dévastées et près d’un millier d’entrepreneurs ont été formés à des techniques de réparation plus résilientes.  Des milliers de tonnes de débris ont aussi été débarrassés et recyclés, permettant de restaurer des routes et des sites importants.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.