Imprimer
DBF180913
13 septembre 2018

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 13 septembre 2018

(La version française du Point de presse quotidien
n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Ghana

Aux funérailles de l’ancien Secrétaire général de l’ONU, M. Kofi Annan, qui ont eu lieu aujourd’hui à Accra, au Ghana, le Secrétaire général a rendu hommage à un dirigeant mondial exceptionnel et également à une personne dans laquelle presque tout le monde pouvait se reconnaître.  « Comme rarement de nos jours, Kofi Annan pouvait rassembler les gens, les mettre à l’aise et les réunir vers un objectif commun pour notre humanité commune .» 

M. Guterres a déclaré que Kofi Annan était courageux, qu’il disait la vérité face au pouvoir tout en se soumettant à une auto-évaluation rigoureuse.  Comme son prédécesseur Dag Hammarskjöld, il avait un sens presque mystique du rôle des Nations Unies en tant que force du bien dans un monde de malheurs, a-t-il dit.  Le Secrétaire général s’est remémoré son amitié avec Kofi Annan et a ajouté: « Maintenant que j’occupe le poste de Kofi, son intégrité, son dynamisme et son dévouement sont une constante source d’inspiration ».

Alors que nous sommes confrontés aux « vents contraires » de cette période de troubles et de turbulences, laissons toujours l’héritage de Kofi Annan nous inspirer, laissons-nous guider par la certitude qu’il continuera de nous parler, nous exhortant à atteindre les objectifs auxquels il a consacré sa vie, émouvant véritablement le monde, a déclaré le Secrétaire général.  Il rencontrera le Président ghanéen ainsi que l’équipe de pays avant de quitter le Ghana aujourd’hui.

Somalie

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, M. Michael Keating, a présenté ce matin, devant le Conseil de sécurité, son dernier exposé avant la fin de son mandat la semaine prochaine.

La Directrice exécutive d’ONU-Femmes, Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka, qui s’est rendue dans le pays le mois dernier, s’est également exprimée devant le Conseil.  Elle a noté que les femmes font des progrès en Somalie, avec notamment une augmentation de la représentation des femmes au Parlement, passée de 14 à près de 25%; l’accord du Gouvernement fédéral sur un projet de loi sur les infractions sexuelles et les toutes premières poursuites engagées pour des faits de mutilations génitales féminines.  Cependant, de sérieux défis subsistent.  Les lois relatives au genre sont en effet souvent ignorées, les parlementaires femmes sont souvent marginalisées et les tribunaux des Chabad continuent d’exécuter des femmes de manière violente. 

Soudan du Sud

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Soudan du Sud, M. David Shearer, a salué la signature hier à Addis-Abeba d’un accord de paix revitalisé par toutes les parties au conflit.

Dans une déclaration, M. Shearer a noté que si la signature de l’accord de paix n’est qu’une étape vers une paix durable, elle en jette les bases pour les développements à venir. 

Il a en particulier salué les efforts de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) et des Gouvernements soudanais et éthiopien, qui ont animé les négociations ces derniers mois et fait preuve d’un véritable leadership en amenant les parties à signer un nouvel accord.

Pointant le manque de confiance persistant entre les parties, M. Shearer a souligné la nécessité d’un engagement des Nations Unies et de la communauté internationale pour contribuer à une réconciliation et à une consolidation de la paix véritables.

Il a ajouté qu’un véritable engagement en faveur de la paix et des actions concrètes de mise en œuvre de l’accord seraient de nature à encourager la population du Soudan du Sud à rentrer chez elle pour mener des vies sûres et autonomes.

Syrie

L’Envoyé spécial pour la Syrie, M. Staffan de Mistura, rencontrera demain à Genève de hauts responsables de l’Égypte, de la France, de l’Allemagne, de la Jordanie, de l’Arabie saoudite, du Royaume-Uni et des États-Unis.  L’Envoyé spécial tiendra une réunion conjointe avec les sept délégations au Palais des Nations.

L’ONU continue d’être préoccupée par la sécurité et la protection de trois millions de femmes, d’enfants et d’hommes à Edleb et dans ses environs, des tirs d’artillerie sporadiques ayant été signalés dans le sud rural de la province d’Edleb, dans le sud rural de la province d’Alep et dans le nord rural de la province d’Hama. 

Depuis le début du mois de septembre, des milliers de personnes ont été déplacées à la suite d’une récente escalade des hostilités dans le nord-ouest de la Syrie.

L’ONU exhorte toutes les parties à respecter leurs obligations en vertu du droit international humanitaire et à prendre constamment soin de protéger les civils et les infrastructures civiles, y compris le personnel et les capacités humanitaires.

Yémen

Aujourd’hui, la Coordinatrice humanitaire pour le Yémen, Mme Lise Grande, a indiqué que la situation s’est considérablement détériorée au cours des derniers jours.  Les familles sont absolument terrifiées par les bombardements et les frappes aériennes.

« Les gens luttent pour survivre », a dit Mme Grande.  Plus de 25% des enfants souffrent de malnutrition; 900 000 personnes ont un besoin désespéré de vivres; 90 000 femmes enceintes encourent d’énormes risques. 

Mme Grande a ajouté que les parties au conflit sont tenues de faire absolument tout ce qui est en leur pouvoir pour protéger les civils et les infrastructures civiles et faire en sorte que les gens puissent avoir accès à l’aide à laquelle ils ont droit et dont ils dépendent pour survivre.

Chine

La Sous-Secrétaire générale pour les affaires humanitaires et Coordinatrice adjointe des secours d’urgence, Mme Ursula Mueller, se rendra en Chine, du 14 au 21 septembre.

Pendant sa visite, Mme Mueller rencontrera des responsables gouvernementaux, ainsi que des représentants d’organisations non gouvernementales, de la société civile et des milieux universitaires, pour discuter du rôle de la Chine dans le système humanitaire mondial.

Elle prononcera un discours sur l’action humanitaire à l’Institut de la coopération Sud-Sud de l’Université de Beijing.

Du 18 au 19 septembre, Mme Mueller participera à la douzième réunion annuelle des « nouveaux champions » du Forum économique mondial, à Tianjin.  Elle saisira cette occasion pour attirer l’attention sur l’innovation et les données dans le secteur humanitaire et débattra avec d’autres intervenants de l’évolution du rôle de la Chine dans les affaires humanitaires mondiales. 

Génocide

Ce matin, une réunion-débat de haut niveau a eu lieu à Genève pour commémorer le soixante-dixième anniversaire de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide.  La Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Mme Michelle Bachelet, a déclaré que le « fléau odieux » du génocide, ainsi décrit par la Convention elle-même, reste à la fois une menace et une réalité au XXIe siècle.  

Soixante-dix ans après l’adoption de la Convention, Mme Bachelet a dit qu’il nous faut examiner la gravité d’actes récents, comme ceux qui ont été perpétrés contre les Rohingya et les Yézidis, et faire notre possible pour amener les coupables à répondre de leurs actes.

Le Conseiller spécial du Secrétaire général pour la prévention du génocide, M. Adama Dieng, a également participé au débat. 

Il a déclaré que le génocide n’est pas un accident et qu’il n’est pas inévitable.  Il a dit que c’est notre inaction ou notre inefficacité pour répondre aux signes annonciateurs qui lui permette de devenir une réalité.

M. Dieng a noté que 149 États ont ratifié ou accédé à la Convention.  Il a appelé les États Membres ne l’ayant pas encore fait à prioriser sa ratification d’ici à son soixante-dixième anniversaire, le 9 décembre 2018.

UNESCO

Samedi, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) lancera une plateforme en ligne consacrée aux sites européens du patrimoine mondial et au voyage durable.  La plateforme, développée en collaboration avec National Geographic, présente 34 sites choisis à travers 19 pays de l’Union européenne.

La nouvelle plateforme cherche à encourager les personnes à voyager au-delà des principales attractions touristiques, à rester plus longtemps et à mieux faire l’expérience de ce que peut offrir une région locale. 

Nomination

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé aujourd’hui la nomination de Mme Armida Salsiah Alisjahbana, de l’Indonésie, au poste de Secrétaire exécutive de la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie et le Pacifique (CESAP).  Elle succèdera à Mme Shamshad Akhtar, du Pakistan, que le Secrétaire général remercie pour son engagement et son service dévoué auprès de l’Organisation.  Le Secrétaire général est également reconnaissant à M. Hongjoo Hahm qui continuera à servir en tant que Secrétaire exécutif par intérim jusqu’à ce que Mme Alisjahbana prenne ses fonctions. 

Mme Alisjahbana est actuellement Professeur d’économie à l’Université Padjadjarab de Bandung, en Indonésie, un poste qu’elle occupe depuis 2005. 

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.