Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 25 mai 2018

Dbf180525
25 mai 2018

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 25 mai 2018

 (La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Déplacements du Secrétaire général

Le Secrétaire général, accompagné de la Vice-Secrétaire générale, a convoqué aujourd’hui, à Mont Pèlerin, en Suisse, le quatorzième séminaire de ses représentants et envoyés spéciaux et personnels.

La semaine prochaine, il se rendra au Mali, où il commémorera, le 29 mai, à Bamako, la Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies, avec les troupes et le personnel de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Vol MH17

Le Secrétaire général a pris note avec préoccupation du dernier rapport sur la destruction de l’appareil de la Malaysia Airlines affrété pour le vol MH17.

Il rappelle que dans sa résolution 2166 (2014) le Conseil de sécurité avait exigé que tous les États s’associent pleinement aux efforts déployés pour établir les responsabilités.  Il est important de faire la lumière sur cet incident afin d’obtenir justice pour les victimes et leurs familles.

Ex-République yougoslave de Macédoine

M. Matthew Nimetz, Envoyé personnel du Secrétaire général, a informé la presse des discussions qu’il a eues au cours de ces deux derniers jours avec les Ministres des affaires étrangères de la Grèce et de l’Ex-République yougoslave de Macédoine. 

Il a indiqué que bien qu’il n’y ait toujours pas de règlement final des questions, elles ont été circonscrites.  Les deux parties, a-t-il noté, sont résolues à essayer de parvenir à un accord et travaillent d’arrache-pied à cette fin.

Libye

La Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a condamné l’attentat à la bombe qui a eu lieu aujourd’hui à Benghazi.  L’attentat a ciblé un quartier résidentiel peuplé et fait au moins 7 morts, dont un bébé, et plus de 10 blessés.

Cette semaine, la Libye a connu une série d’attaques impitoyables.  La Mission réitère qu’il n’y a pas de justification pour de telles attaques, qui pourraient constituer des crimes de guerre, et que ceux qui ont organisé et rendu possible cette attaque doivent être traduits en justice. 

La Mission est solidaire du peuple libyen qui résiste aux tentatives de semer la peur, l’intimidation et la haine.  L’ONU est engagée vis-à-vis d’un processus politique conduit par les Libyens qui renforcera une Libye unifiée et instaurera la confiance et la compréhension mutuelle à travers un dialogue pacifique et inclusif.

Somalie

En Somalie, l’ONU et ses partenaires ont fait part de leur préoccupation face aux affrontements armés près de la zone de Tukaraq entre le Puntland et le « Somaliland ».

L’ONU appelle urgemment à un cessez-le-feu immédiat des deux côtés et à l’amorce d’un dialogue entre les commandants militaires sur le terrain.

L’ONU et ses partenaires ont noté que la violence intervient dans le contexte d’une situation humanitaire déjà difficile, et qui a récemment empiré avec l’impact du cyclone tropical Sagar; les affrontements ne font qu’aggraver la souffrance de la population dans la zone.

Éthiopie

Le personnel humanitaire de l’ONU et le Gouvernement de l’Éthiopie, après avoir examiné la situation humanitaire dans le pays, soulignent aujourd’hui les priorités de la réponse à apporter et le manque de financement.

L’analyse montre que 280,4 millions de dollars sont requis d’urgence pour fournir une assistance vitale au cours des six prochains mois.

Les partenaires humanitaires mettent l’accent sur le besoin de renforcer la réponse à apporter à plus d’un million de personnes déplacées par le conflit au cours des 12 derniers mois.  L’intensification du conflit depuis le début du mois de septembre 2017 dans les zones frontalières des régions de l’Oromia et de la Somalie est venue s’ajouter à deux années consécutives de sécheresse.

L’ensemble du plan humanitaire et pour la résilience face aux catastrophes pour l’Éthiopie se monte à 1,66 million de dollars; il est financé à hauteur de 34% pour l’instant.   

Yémen

Hier soir, M. Mark Lowcock, le Coordonnateur des secours d’urgence, a déclaré dans un communiqué qu’il était extrêmement préoccupé par les événements récents au Yémen, où nous avons assisté ces dernières semaines à une escalade du conflit, à des restrictions croissantes entravant l’action humanitaire et à une réduction des importations commerciales essentielles.

Il a dit que plus de 22 millions de personnes au Yémen ont besoin d’aide humanitaire ou de protection.  Quelque 8,4 millions de personnes souffrent gravement d’insécurité alimentaire et risquent de mourir de faim.  Si les conditions ne s’améliorent pas, il y aura 10 millions de personnes de plus dans cette catégorie d’ici à la fin de l'année.

M. Lowcock appelle le Gouvernement du Yémen, avec le soutien de la Coalition, à prendre des mesures actives pour stimuler les importations commerciales de nourriture, de carburant et de fournitures humanitaires dans tous les ports du Yémen.  Il appelle également le Gouvernement du Yémen à prendre des mesures pour veiller à ce que tous les fonctionnaires reçoivent leurs salaires, où qu’ils se trouvent au Yémen.

Et il exhorte toutes les parties à s’engager de manière significative avec les Nations Unies, sans conditions préalables, à parvenir à un règlement durable et négocié en faveur d’une paix durable.

République centrafricaine (RCA)

Nos collègues de la Mission des Nations Unies en République centrafricaine (MINURCA) indiquent que des enquêtes sont en cours à Bria (préfecture de Haute-Kotto) où, un peu plus tôt aujourd’hui, la Police des Nations Unies a arrêté un leader antibalaka soupçonné d’implication dans une attaque contre une patrouille de l’unité de police constituée, attaque qui a entraîné la mort d’un Casque bleu, en décembre de l’année dernière.  

Pendant ce temps, la Mission de l'ONU rapporte que la situation est calme aujourd’hui à Bangui après les violences du 23 mai.  Les forces de sécurité internes de la RCA enquêtent sur ces violences, avec le soutien de la police des Nations Unies.  Toujours dans la capitale, la Mission rapporte que les Casques bleus sont intervenus mercredi et ont empêché le lynchage d’une famille dans le 2e arrondissement.

Guatemala

Le Haut-Commissaire aux droits de l’homme, M. Zeid Ra’ad Al Hussein, a salué la décision rendue à l’unanimité, au Guatemala, contre quatre officiers militaires de haut rang pour crimes contre l'humanité, violences sexuelles aggravées et disparitions forcées.

L’affaire est connue sous le nom d’affaire Molina Theissen: en 1981, Emma Guadalupe Molina Theissen avait été détenue à un barrage militaire et soumise à la torture et à d'autres traitements cruels, inhumains ou dégradants, ainsi qu'à des violences sexuelles.  Elle s'était échappée, mais son frère Marco Antonio, alors âgé de 14 ans, avait été emmené de force de la maison de la famille à Guatemala City et n’avait jamais été retrouvé.

Le Haut-Commissaire a déclaré que la décision constituait un jalon important pour le Guatemala, et au-delà, en ce qui concerne les enquêtes, les poursuites en justice et les sanctions pénales réprimant des violations graves des droits de l’homme commises par des hauts responsables militaires lors d'un conflit armé interne.

Vous trouverez plus d’informations concernant cette affaire sur le site du Haut-Commissaire.

Journée de l'Afrique

C’est aujourd’hui la Journée de l’Afrique. Dans le message qu’il a publié à l’occasion de cette Journée, le Secrétaire général a déclaré que l’Afrique est de plus en plus responsable de son propre avenir et a souligné les relations entre l’Union africaine et l’ONU.  Au cours des deux dernières années, les deux organisations ont signé des accords sur la paix et la sécurité ainsi que sur la mise en œuvre de programmes de développement complémentaires, a-t-il déclaré.

Le Secrétaire général a souligné que ce qui est bon pour l’Afrique est bon pour le monde, et a appelé toutes les nations à apporter leur soutien à la paix et la prospérité sur le continent.

Son message complet est disponible en ligne.

Tableau d’honneur

Grâce au récent paiement du Myanmar, le tableau d’honneur compte maintenant 100 pays qui se sont acquittés de leurs parts de contribution au budget de l’ONU.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.