Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 2 avril 2018

Dbf180402
2 avril 2018

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 2 avril 2018

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Stéphane Dujarric, Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

Yémen

Le Secrétaire général doit arriver un peu plus tard dans la journée à Genève, où il prendra la parole demain à l’occasion de l’événement de haut niveau destiné à financer la crise humanitaire au Yémen.

Le Secrétaire général devrait également avoir des entretiens bilatéraux en marge de cet événement.

Après la Conférence, le Secrétaire général rencontrera brièvement la presse à Genève.  La rencontre sera diffusée sur le site Web de l’ONU.  Il est attendu à New York demain après-midi.

Syrie

En Syrie, près de 130 000 personnes ont quitté la Ghouta orientale après des semaines de combats, selon nos collègues humanitaires.

L’ONU et ses partenaires répondent aux besoins humanitaires croissants des personnes déplacées en fournissant nourriture, abris, soins et autres services d’assistance et de protection.  Cependant, les besoins restent très élevés.

Les partenaires humanitaires continuent également de fournir une assistance par l’intermédiaire du Croissant-Rouge arabe syrien aux populations d’Ain Tarma, de Saqba, de Harasta et d’autres localités de la Ghouta orientale.

L’ONU continue de demander un accès sûr, sans entrave et durable à tous ceux qui en ont besoin.  Toute évacuation de civils doit être sûre, volontaire et se faire vers la destination choisie par les intéressés.  Il est impératif que les civils bénéficient d’un droit au retour dès que la situation le permettra.

Pour ce qui est de situation à Afrin, l’ONU reste préoccupée par la sécurité et la protection des civils affectés par les hostilités en cours et les restrictions de mouvement signalées.  On estime que 137 000 personnes ont été déplacées à Tal Refaat et dans les villages environnants, où les combats se sont récemment intensifiés, ce qui représente un nouveau risque pour la protection des civils de la région.

Libéria

Une déclaration sur le Libéria a été publiée au cours du week-end, à l’occasion de la clôture de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL).

Le Secrétaire général a félicité le peuple et le Gouvernement du Libéria pour leur détermination à tourner la page des crises et des conflits. 

Alors que les soldats de la paix des Nations Unies quittent le Libéria, le Secrétaire général exprime son appréciation pour la contribution essentielle de tous les partenaires du processus de paix libérien tout au long de ces années, en particulier la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), dont les bérets verts ont jeté les bases pour l’arrivée des Casques bleus de l’ONU au Libéria.  

Nigéria

Le Coordonnateur humanitaire adjoint au Nigéria, M. Yassine Gaba, a fermement condamné aujourd’hui l’attaque meurtrière perpétrée hier près de Belle Village, dans la banlieue de Maiduguri, la capitale de l’État de Bornou.  Plusieurs dizaines de civils auraient été tués et beaucoup d’autres blessés.

Des civils innocents continuent de souffrir quotidiennement d’attaques directes et aveugles dans le nord-est du pays, a déclaré M. Gaba, qui a appelé toutes les parties au conflit à mettre fin à cette violence et à respecter la vie et la dignité humaines.

Au cours des dernières semaines, de nouvelles attaques contre des civils ont été perpétrées dans les trois États d’Adamawa, de Borno et de Yoba, dans la partie nord-est du Nigéria, les plus touchés par le conflit.  Depuis le début de l’année, au moins 120 civils, y compris des femmes et des enfants, ont été tués et plus de 210 personnes ont été grièvement blessées dans au moins 22 attaques menées par des groupes armés non étatiques qui visaient directement des civils.

Myanmar

La Sous-Secrétaire générale aux affaires humanitaires et Coordonnatrice adjointe des secours d’urgence, Mme Ursula Mueller, se rend aujourd’hui au Myanmar, où elle restera une semaine.

L’objectif de la mission est d’observer directement l’impact de la crise dans l’État Rakhine et le conflit dans les États Kachin et Shan, et de discuter des moyens d’améliorer la réponse humanitaire.

La mission de Mme Mueller inclura des réunions à Yangon et à Nay Pyi Taw, ainsi que des visites sur le terrain.  Pendant son séjour au Myanmar, la Sous-Secrétaire générale devrait rencontrer des personnes affectées par les crises humanitaires, des hauts fonctionnaires et des partenaires humanitaires.

Elle doit ensuite se rendre, dimanche, en Indonésie pour participer à la réunion régionale annuelle de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) et de l'ONU.

Papouasie-Nouvelle-Guinée

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a aujourd’hui transporté par avion des biscuits riches en nutriments de son Entrepôt de fournitures humanitaires (UNHRD) de Dubaï vers la Papouasie-Nouvelle-Guinée.  L’avion transportait suffisamment de nourriture pour environ 60 000 personnes affectées par le tremblement de terre.

Plus de 270 000 personnes continuent d’avoir besoin d’une aide humanitaire à la suite du séisme dévastateur de magnitude 7,5 qui a frappé le pays en février.  Ce séisme avait été suivi d’une série de violentes répliques en mars, provoquant une panique générale parmi les communautés.

La Papouasie-Nouvelle-Guinée était déjà confrontée à une insécurité alimentaire grave et à des niveaux alarmants de malnutrition avant le séisme.

Afghanistan

L’équipe des Nations Unies en Afghanistan s’est félicitée aujourd’hui des progrès accomplis par la Commission électorale indépendante qui a fixé à octobre 2018, la date des élections parlementaires et des conseils de district.

Le Chef de la Mission des Nations Unies dans le pays, M. Tadamichi Yamamoto, a déclaré qu’il s’agissait là d’un « développement positif et important dans le travail de la Commission qui permettra de passer des étapes formelles de la planification à la mise en œuvre ».

Il a ajouté que la participation de tous les Afghans est essentielle et a réitéré l’engagement des Nations Unies à soutenir et à renforcer le processus électoral dans le pays.

Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme

C’est aujourd’hui la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. Le thème de cette année est « Autonomisation des femmes et des filles autistes ».

Dans un message, le Secrétaire général a appelé chacun à défendre les droits des personnes autistes et à dénoncer la discrimination.  « Notre action en faveur de l’égalité des sexes et de l’autonomisation de la femme doit s’étendre à toutes les femmes et les filles dans le monde, y compris les personnes handicapées, et leur permettre de faire leurs propres choix et de participer à l’élaboration des politiques qui les concernent.  

Dans la salle du Conseil économique et social (ECOSOC) s’est tenu ce matin un événement pour marquer la Journée, avec la participation d’experts et des défenseurs des droits, qui ont examiné les défis auxquels les femmes et les filles autistes sont confrontées aujourd’hui.

Conférence de presse

L’Ambassadeur Gustavo Meza-Cuadra, Représentant permanent du Pérou auprès des Nations Unies et Président du Conseil de sécurité pour le mois, d’avril, a présenté le programme mensuel du Conseil.

Tableau d’honneur

La France et le Nicaragua ont entièrement payé leur cotisation au budget ordinaire pour 2018, ce qui porte à 73 le nombre des États Membres dans cette situation.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.