Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 4 janvier 2018

dbf180401
4 janvier 2018

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 4 janvier 2018

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Farhan Haq, Porte-parole adjoint de M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU:

République centrafricaine

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) a fermement condamné hier les actes de violence qui ont entraîné des pertes de vies humaines et des déplacements de population à Paoua, dans le nord-ouest du pays.

Selon les premiers éléments d’information, des hommes armés appartenant au groupe Révolution et Justice (RJ) ont attaqué, dans la nuit du dimanche 31 décembre, les quartiers musulmans de la ville.

Suite à l’intervention des Casques bleus de la MINUSCA, la tension a baissé dans l’après-midi du 1er janvier.  Cependant, la présence d’éléments de groupes armés dans la ville empêche un retour à la normale.

La Mission a envoyé des renforts et multiplié les patrouilles dans la ville pour mieux prévenir les attaques contre les civils.

Guinée équatoriale

En réponse à des questions posées plus tôt, le Porte-parole adjoint a déclaré être au courant des informations faisant état d’une tentative de coup d’État en Guinée équatoriale le 28 décembre.  Peu d’informations ont émergé sur les circonstances de cette tentative.

Nous condamnons toutes les tentatives de prise de pouvoir anticonstitutionnelles, a déclaré le Porte-parole adjoint. 

Le Représentant spécial pour l’Afrique centrale et Chef du Bureau régional des Nations Unies pour cette région, M. François Louncény Fall, a l’intention de se rendre à Malabo la semaine prochaine pour y rencontrer les autorités.

Braille

En réponse à une question posée hier, le Porte-parole adjoint a répondu que des boutons de vote également présentés en braille sont à la disposition des délégués au Siège de l’ONU depuis 2016.  Ils sont fournis sur demande aux délégations par le Groupe du service des séances du Département de l’Assemblée générale et de la gestion des conférences.

En outre, les demandes pour obtenir des équipements en braille peuvent être faites en personne auprès du Centre d’accessibilité de l’ONU, qui propose des technologies de l’information et des communications aux délégués atteints de déficiences auditives, visuelles ou physiques.

Le Centre d’accessibilité est situé au niveau 1B, près des escalators du Secrétariat.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.