Imprimer
CS/13390
22 juin 2018
8292e séance – matin

Le Conseil de sécurité élit M. Yuji Iwasawa, du Japon, juge à la Cour internationale de Justice

Le Conseil de sécurité, simultanément avec l’Assemblée générale, a élu, aujourd’hui, M. Yuji Iwasawa, du Japon, au poste de juge à la Cour internationale de Justice (CIJ). 

Pour être déclaré élu, un candidat doit obtenir la majorité absolue dans les deux organes, comme cela a été le cas aujourd’hui puisque M. Iwasawa a reçu 15 voix au Conseil de sécurité et obtenu la majorité absolue à l’Assemblée générale. 

Comme le prescrit le Statut de la CIJ, l’Assemblée générale et le Conseil de sécurité procèdent indépendamment l’un de l’autre à l’élection des membres de la Cour dont le mandat est par ailleurs de neuf ans.  Une fois que les deux instances se sont notifié que le candidat a obtenu la majorité absolue des voix aux deux scrutins, ils annoncent chacun son élection.  Les élections se tiennent normalement tous les trois ans pour un renouvellement par tiers des 15 juges, les dernières ayant eu lieu en novembre 2017.

En l’espèce, M. Iwasawa a été élu en remplacement de son compatriote, M. Hisashi Owada, qui avait annoncé sa démission au Président de la CIJ le 6 février dernier, avec effet dès le 7 juin 2018.  

Le nouveau juge, dont la candidature unique était endossée par 44 États Membres, prend fonctions dès ce jour pour un mandat qui s’achèvera le 5 février 2021. 

M. Iwasawa a à son actif une carrière académique et judiciaire internationale.  Président du Comité des droits de l’homme depuis 2017, il assumait aussi, depuis 2016, les fonctions de Président de la Société japonaise de droit international et de Vice-Président de l’Association de droit international de Londres.  Il a donné des cours dans plusieurs universités et instituts à travers le monde et été membre de l’Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones de 2002 à 2004.  

Instituée en juin 1945 par la Charte des Nations Unies, la Cour internationale de Justice est l’organe judiciaire principal des Nations Unies.  Sa mission est de régler, conformément au droit international, les différends d’ordre juridique qui lui sont soumis par les États et de donner des avis consultatifs sur les questions juridiques que peuvent lui poser les organes et les institutions spécialisées de l’ONU autorisés à le faire.  La Cour, qui est assistée du Greffe, son organe administratif, siège au Palais de la Paix, à La Haye (Pays-Bas).  Ses langues officielles sont le français et l’anglais.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.